Pierre-Antoine Plaquevent – Soros et la société ouverte

Par Hervé – Source le Saker Francophone

Résultat de recherche d'images pour "Pierre-Antoine Plaquevent"
Pierre-Antoine Plaquevent

Pierre-Antoine Plaquevent anime un portail méta-politique les-non-alignés.fr. Il nous avait déjà contacté pour proposer un article sur Soros il y a 1 an. Depuis c’est dans un livre qu’il développe son propos déconstruisant cet homme, George Soros, qui derrière sa fondation, l’Open Society, semble de tous les combats de la mondialisation, des révolutions de couleurs, aux marches LGBT et même maintenant derrière les vagues de migrants qui ont fait récemment la une des journaux.

Ce livre est clairement un manuel de contre-insurrection contre ce que l’auteur appelle le « globalitarisme », une volonté palpable d’en finir par la force si nécessaire avec les États-nations, la liquidation de siècles d’histoires, notamment en Europe, avec la promesse d’un avenir radieux sans violence, égalitaire, dans le respect de toutes les minorités. Continuer la lecture de « Pierre-Antoine Plaquevent – Soros et la société ouverte »

Roberto de Mattei sur la résistance au Pape dans les temps modernes

1P5

Love for the Papacy and Filial Resistance to the Pope in the History of the Church
Roberto de Mattei
Angelico Press
232 pages

Pour ceux qui cherchent à naviguer dans les turbulences de la vie de l’Église, le professeur Roberto de Mattei vient de publier un recueil d’allocutions et d’essais qui offrent une perspective historique profonde sur le moment présent, totalement fidèle à la Tradition de l’Église et à son fondateur, Jésus Christ. De Mattei, président de la Fondation Lepanto et auteur du Concile Vatican II : Une histoire non écrite, ouvre l’Amour pour la papauté et la résistance filiale envers le Pape dans l’histoire de l’Église en rappelant à ses lecteurs que le plus grand danger pour le christianisme a toujours été posé par les chrétiens eux-mêmes : “Des épreuves et des troubles ont accompagné l’Église tout au long de son histoire, mais les tempêtes les plus terribles sont venues de l’intérieur même de l’Église.” Nous sommes certainement au milieu d’une telle tempête aujourd’hui, et il est donc impératif que nous comprenions comment l’Église a été confrontée à des attaques internes dans le passé, comment elle a été aidée par l’aide de Dieu et le témoignage des saints, et même comment elle a été renouvelée et renforcée par eux. De Mattei offre de l’espoir aux fidèles chrétiens découragés par les vagues qui déferlent sur la Barque de Pierre et par un sentiment croissant de chaos et de désorientation, même parmi les plus hauts dirigeants de l’Église. Continuer la lecture de « Roberto de Mattei sur la résistance au Pape dans les temps modernes »

Le Pape dictateur

LE PAPE DICTATEUR

Si vous parlez aux catholiques de Buenos Aires, ils vous parleront du changement miraculeux qui a pris le contrôle de Jorge Mario Bergoglio. Leur archevêque, sournois et discret, s’est transformé du jour au lendemain en le souriant et joyeux Pape François, l’idole du peuple avec lequel il s’identifie si pleinement. Si vous parlez à quelqu’un qui travaille au Vatican, ils vous parleront du miracle à l’envers. Quand les caméras de publicité sont éteintes, le Pape François se transforme en une autre figure : arrogant, dédaigneux des gens, prodigue du mauvais langage et célèbre pour ses accès de colère furieux connus de tous, des cardinaux aux chauffeurs. Continuer la lecture de « Le Pape dictateur »

L’empire du politiquement correct

Et si nous lisions l’actualité du monde à l’envers ? Et si la bienpensance n’était pas l’antidote mais la cause de la crise que traversent les démocraties occidentales ? Et si, par-delà les colères sociales, les silences qu’une minorité impose à la majorité alimentaient la contestation populaire ?

En observateur averti et en penseur accompli, Mathieu Bock-Côté décrypte ici les lois explicites et implicites qui régentent la vie publique. Il passe au crible les critères de la respectabilité politique. Il analyse le traitement médiatique réservé à un Alain Finkielkraut, un Michel Onfray ou encore un Éric Zemmour en France, mais s’intéresse aussi à la régression de la liberté d’expression dans le monde anglo-saxon. Qu’est-ce qui distingue un infréquentable d’un modéré, un extrémiste d’un humaniste, un analyste d’un polémiste ? La conversation civique est mise à mal, ce qui n’est pas sans effet sur le clivage traditionnel entre la droite et la gauche en plus d’alimenter ce qu’on appelle la révolte populiste. Continuer la lecture de « L’empire du politiquement correct »