Martin Luther King était un prédateur sexuel, des preuves récentes du FBI …

(LifeSiteNews) – Des documents récemment déclassifiés du FBI suggèrent que le héros religieux des droits civiques, le révérend Martin Luther King, Jr. était un prédateur sexuel qui s’attaquait à des dizaines de femmes. Les transcriptions par le FBI d’enregistrements audio secrets de la vie privée de King révéleraient qu’un homme aurait exploité sa célébrité et son statut pour commettre des actes sexuels odieux avec d’innombrables femmes à travers le pays, y compris le fait d’avoir vu un autre ministre violer de force un “paroissien” pendant que King “regardait, ri et donnait des conseils”. Le FBI a documenté les exploits sexuels de King dans les années 1960 jusqu’à son assassinat en 1968. Continuer la lecture de « Martin Luther King était un prédateur sexuel, des preuves récentes du FBI … »

Le radiodiffuseur d’État du Canada utilise Snapchat pour initier les enfants au sexe, à la drogue et à la polygamie.

Dorothy Cummings McLean
Dorothy Cummings McLean

CALGARY, Alberta, Canada, 31 mai 2019 (LifeSiteNews) – Le radiodiffuseur national du Canada utilise les médias sociaux populaires auprès des adolescents pour présenter aux jeunes des vices nuisibles.

La Société Radio-Canada (SRC) a d’abord signé une entente avec Snapchat à la fin de 2017, puis a établi une relation plus étroite avec la plateforme de partage de photos en 2018. Depuis lors, l’organisation médiatique financée par l’impôt utilise des Snapchat Clickbait pour inciter les utilisateurs, principalement des adolescents, à répondre à des quiz ou à lire des articles sur les comportements sexuels marginaux et la consommation de drogues.

La semaine dernière, Keean Bexte, 25 ans, de The Rebel Media, a expliqué aux téléspectateurs que 90 % des utilisateurs de Snapchat ont entre 13 et 24 ans et que certains sont encore plus jeunes. A prédominance féminine, les utilisateurs de Snapchat utilisent la plate-forme en moyenne 40 minutes par jour. Snapchat gagne de l’argent grâce à la publicité, et la CBC s’est associée à l’entreprise pour attirer des lecteurs plus jeunes.

“Aujourd’hui, la CBC n’utilise plus Snapchat de la même façon qu’elle utilise Twitter ou Facebook, explique M. Bexte, où des adultes réels et critiques scrutent leur travail financé par l’État.

“La CBC utilise Snapchat pour parler directement aux enfants comme le ferait un prédateur s’il était dans la maison d’un enfant si les parents n’étaient pas là “, a-t-il poursuivi. “Dégénérescence brute non censurée.”

Parmi les histoires proposées à la lecture des enfants, il y en a une, annoncée avec une photo de deux jeunes femmes se regardant de travers, sur les bienfaits de “fumer des narcotiques avant les rapports sexuels” et une autre, montrant un homme en tenue de bondage, sur l’attrait sexuel des personnes handicapées. Un autre encore, publié dans son intégralité ici, introduit les enfants au concept de polygamie.

“Je n’exagère pas, dit Bexte. “La CBC sert d’urgence et de façon répétée les garçons de 13 ans du Canada pour leur dire à quel point il est admirable de voir leur future petite amie s’enfuir et avoir des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Pour amener les adolescents à lire l’histoire réelle, le Snapchat du diffuseur ajoute brièvement “Alicia” et “Tristan” et invite ensuite les enfants à “rencontrer d’autres personnes non monogames”.

Bexte souligne que Snapchat est utilisé par les adolescents et que la CBC le sait.

“Cela s’adresse explicitement aux enfants “, a-t-il déclaré. “La SRC a lu tous les paramètres. Ils savent à qui ils servent ces histoires de sexe.”

Le jeune journaliste a été soulagé d’apprendre que, lorsque la CBC a demandé à ses lecteurs de Snapchat s’ils allaient essayer la polygamie, 72 pour cent d’entre eux ont répondu non.

“Sexe, drogues, pédophilie, porno BDSM handicapé, pornographie BDSM, consommation de porno mineur : la CBC utilise une plateforme d’enfants pour normaliser la dégénérescence chez les jeunes Canadiens “, dit Bexte alors qu’il parcourait une foule de publicités de la CBC mettant en vedette des vêtements fétiches, seringues, néon XXX, armes, personnages gais et regards voluptueux de cartoon. “Mais ne t’inquiète pas. On peut vraiment les arrêter. Prends leur le téléphone de ton enfant tout de suite.”

Jamais les gens ne se rebelleront tant que leur conditionnement s’exercera aussi efficacement

Notre problème est simple à décrire.


Par Caitlin Johnstone − Le 1er avril 2019 − Source Medium.com

Depuis l’aube de la civilisation, les puissants contrôlent les récits que les gens se racontent sur leur identité : qui dirige, ce qu’est un bon citoyen, quels groupes doivent être aimés, quels groupes doivent être détestés et ce qui se passe dans le monde en général. En étudiant l’histoire, la plupart du temps, on ne fait que lire la vieille proto-propagande de tel ou tel royaume qui a gagné la dernière guerre durant telle ou telle période. En étudiant la religion, la plupart du temps, on n’étudie que des récits qui ont été forgés par d’anciens gouvernements, qui expliquent pourquoi il faut être docile, accepter de payer des impôts au lieu de se lever pour tuer les riches exploiteurs. Continuer la lecture de « Jamais les gens ne se rebelleront tant que leur conditionnement s’exercera aussi efficacement »

Une photo échographique provoque la colère des partisans de l’avortement au centre d’état de Rhode Island.

17 mai 2019 (LifeSiteNews) – Des militants en faveur de l’avortement ont tenté de couvrir l’image d’un bébé à naître souriant dans le ventre de sa mère mardi lors d’un rassemblement au siège du Rhode Island à propos d’un projet de loi controversé visant à étendre l’avortement dans la législation de l’État.

Des centaines de militants pro-vie et de partisans de l’avortement se sont réunis dans la capitale de l’État mardi, alors que la Commission judiciaire du Sénat devait voter sur le projet de loi. Le projet de loi, que les résidents pro-vie ont qualifié d’extrême et qui va bien au-delà de l’arrêt Roe c. Wade, n’a pas été adopté par le comité. Continuer la lecture de « Une photo échographique provoque la colère des partisans de l’avortement au centre d’état de Rhode Island. »

Un succès retentissant à la Marche pour la vie d’Ottawa 2019

Le 16 mai 2019 (Coalition Campagne Vie) – En tant qu’organisateur de la Marche nationale pour la vie, le jeudi 9 mai, le personnel et les bénévoles de la Coalition Campagne Vie ont travaillé sans relâche pendant des mois pour organiser cet événement pro-vie phare à notre Parlement fédéral. Cet effort inlassable comprenait la promotion de l’événement auprès des Canadiens afin que nous puissions faire une grande déclaration au gouvernement devant une foule immense à la porte de la Chambre des communes.

Nous sommes heureux de vous informer que le travail acharné a porté ses fruits ! Ce fut un succès retentissant. Selon certaines estimations, de 15 000 à 20 000 Canadiens – dont au moins la moitié étaient des jeunes – de partout en Ontario, et même de partout au Canada y ont assisté !

Image
Une vue partielle de la foule emballée, depuis les marches du Parlement. (Crédit photo: Nicole Contois)

Continuer la lecture de « Un succès retentissant à la Marche pour la vie d’Ottawa 2019 »

FAUT-IL DÉMANTELER FACEBOOK ?

La Sélection du Jour
Par Judikaël Hirel – Publié le 15 mai 2019

Comment stopper la déferlante de la violence et du terrorisme via Internet et les réseaux sociaux ? Après chaque attentat, chaque attaque, la question est soulevée, sans réponse face à la simplicité avec laquelle les plateformes en ligne permettent aux assassins de diffuser leur propagande, et désormais leurs crimes. Cela aurait pu être suite aux attentats dans des églises au Sri Lanka, mais c’est après le massacre commis dans une mosquée en Nouvelle-Zélande qu’est lancé ce jour à Paris un très médiatique « appel de Christchurch ». À l’Elysée, se retrouvent Emmanuel Macron, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Adern, différents dirigeants politiques (Sénégal, Jordanie, Norvège, Royaume-Uni, Canada, Irlande) et de grands patrons du web, dont le fondateur de Twitter Jack Dorsey. L’idée : tenter d’imaginer une régulation du Net, contre l’extrémisme en ligne. Vœu pieux ou boîte de Pandore ? Les deux sans doute … Continuer la lecture de « FAUT-IL DÉMANTELER FACEBOOK ? »