Le pape rejoint l’ONU et appelle à un cessez-le-feu mondial

INFOVATICANA 

Ce dimanche, le pape François a de nouveau appelé à un cessez-le-feu mondial immédiat pour faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19, et a exprimé son soutien à la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies du 1er juillet.

(Nouvelles du Vatican) – Après avoir prié l’Angélus le dimanche 5 juillet, le Souverain Pontife a exprimé son soutien à la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les mesures à prendre pour faire face aux conséquences du coronavirus. L’appel à un cessez-le-feu global et immédiat est “louable”, a-t-il déclaré, dans l’espoir que cette décision sera mise en œuvre “rapidement”, pour le bien des nombreuses personnes qui souffrent. Ce sont ses mots :

Cette semaine, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution définissant des mesures pour faire face aux conséquences dévastatrices du virus Covid-19, en particulier pour les régions déjà touchées par le conflit. L’appel à un cessez-le-feu mondial immédiat, qui apporterait la paix et la sécurité indispensables à l’acheminement de l’aide humanitaire dont le besoin se fait sentir de toute urgence, est louable. J’espère que cette décision sera mise en œuvre efficacement et rapidement pour le bien des nombreuses personnes qui souffrent. Puisse cette résolution du Conseil de sécurité devenir un premier pas courageux vers un avenir pacifique.

Le Saint-Père s’était déjà exprimé le 29 mars dernier, faisant écho à l’appel du Secrétaire général des Nations unies (ONU), António Guterres, en faveur d’un “cessez-le-feu global total et immédiat” dans tous les coins du monde, rejoignant tous ceux qui ont accepté cet appel et invitant à sa mise en œuvre “en mettant fin à toutes les formes d’hostilités guerrières, en encourageant la création de couloirs pour l’aide humanitaire, l’ouverture à la diplomatie et l’attention à ceux qui sont les plus vulnérables”.