Les évêques du Minnesota se rebellent contre leur gouverneur pour la messe

INFOVATICANA – PAr Carlos Esteban

Tim Walz, gouverneur de l’État américain du Minnesota, a interdit les réunions de plus de dix personnes, mais les évêques sous sa juridiction ont décrété qu’ils fourniraient aux messes les mesures sanitaires nécessaires, mais sans cette limitation. C’est la guerre.
“Une ordonnance qui couvre tant d’aspects et qui interdit, par exemple, une réunion de 11 personnes dans une cathédrale pouvant contenir plusieurs milliers de personnes défie la raison”, peut-on lire dans la déclaration commune des six diocèses du Minnesota. “Nous avons donc décidé d’aller de l’avant en l’absence d’un calendrier précis fixé par le gouverneur Walz et son administration. Nous ne pouvons pas permettre une suspension indéfinie de la célébration publique de la messe.

C’est la première fois qu’un groupe d’évêques américains – et du monde entier – décrète la désobéissance aux lois civiles protégeant contre la pandémie. “Nous pouvons reprendre les messes publiques en toute sécurité, conformément à nos devoirs religieux et aux normes acceptées de santé et de sécurité publiques”, disent-ils.

Par cette lettre, les évêques font savoir à leurs paroisses qu’ils peuvent reprendre les messes publiques à partir du 26 mai, bien qu’ils ne l’y obligent pas et qu’ils insistent sur le respect de conditions strictes fixées par l’Église, notamment un plan visant à limiter la participation à un tiers de la capacité de l’église. Les fidèles continuent à être exemptés de la règle du dimanche.

Le 13 mai, un décret a lancé la deuxième phase de la réponse de l’État à la pandémie de coronavirus au Minnesota. L’ordonnance, émise par le gouverneur Tim Walz, rouvre les commerces de détail et réouvrira progressivement les restaurants et les bars, mais limite les services religieux à 10 personnes ou moins, sans date limite pour l’assouplissement des restrictions religieuses.