LE JESUITE JAMES MARTIN BRANCHE LES “LGBT CATHOLIC RETREATS” (RETRAITES CATHOLIQUES)

par William Mahoney, Ph.D. ChurchMilitant

Auteur catholique : “Les soi-disant LGBT catholiques” sont des “abus psychologiques”

Dans sa dernière tentative de transformation de l’Église catholique, un jésuite homosexuel véhément a annoncé “deux retraites catholiques LGBT” sur les médias sociaux, mais un auteur catholique voit clair dans son jeu.

“Les organisateurs de deux retraites catholiques LGBT m’ont demandé de partager cette information avec vous”, commence un tweet du père James Martin, un homosexuel.

La retraite “Love Casts Out Fear”, organisée par le groupe dissident New Ways Ministry (NWM), aura lieu dans le Maryland en avril et la retraite “Out at St. Paul” aura lieu début février sur la côte de Jersey, à environ 15 miles au nord de la tristement célèbre maison de plage de l’homo-prédateur Theodore McCarrick à Sea Girt, New Jersey.

Church Militant s’est entretenu avec l’auteur et blogueur catholique Joseph Sciambra qui dirige Sons of St. Joseph, une association d'”hommes chrétiens [dédiés à St. Joseph] qui espèrent surmonter toutes les attirances envers le même sexe et tout attachement persistant à l’orientation homosexuelle ou “gay””.

“Tous ces ministères et retraites LGBT dits catholiques sont basés sur deux prémisses : que l’homosexualité est un trait inné donné par Dieu et que l’Église catholique finira par changer sa position sur les relations homosexuelles”, a-t-il déclaré.


Si nous abandonnons l’Église, alors elle ne changera jamais.


Cette volonté de changer l’Église est visible dans les documents de l’une des organisations qui organisent une retraite.

“Paul”, qui organise l’événement de février, “est le ministère des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres de notre paroisse à St. Paul the Apostle à New York”, selon son site web.

Un bulletin de l’Apôtre Saint Paul annonce un projet “Out at St. Paul” intitulé “Owning Our Faith” qui a son propre site web.

Les visiteurs du site sont accueillis par un court documentaire dans lequel des membres actifs de la communauté LGBT parlent de la foi catholique.

Un couple d’homosexuels, Rick et Matt Vidal, sont vus assis sur un canapé et parlent de la foi catholique.

“Si nous la quittons… si nous abandonnons l’Église, alors elle ne changera jamais”, dit Matt.

Selon Sciambra, un tel changement est impossible.

Image
Cdl. Burke (L) avec Joseph Sciambra

“Il n’y a aucune preuve que l’Eglise catholique reviendra un jour sur ses enseignements concernant les actes homosexuels ; le faire nécessiterait un déni total de la loi naturelle”, a-t-il déclaré. “C’est impossible.”

Sciambra a expliqué qu’il est manipulateur et abusif de dire aux gens le contraire : “Faire croire délibérément à quelqu’un (qui s’identifie comme LGBT) que s’il s’accroche à l’Église, tout va changer, équivaut à la pire sorte d’abus et de manipulation psychologique.

Quant à la prémisse selon laquelle les gens sont “nés gays”, Sciambra a déclaré : “Même l’American Psychological Association, qui est très favorable à l’homosexualité, ne peut pas prétendre que quelqu’un est “né gai”, selon l’APA : “Il n’y a pas de consensus parmi les scientifiques sur les raisons exactes pour lesquelles un individu développe une orientation hétérosexuelle, bisexuelle, gay ou lesbienne”.

Church Militant a contacté le diocèse de Trenton, où la retraite de Jersey Shore aura lieu, et a reçu la réponse suivante : “La maison de retraite San Alfonso est gérée par l’ordre rédemptoriste, indépendant du diocèse de Trenton. Bien qu’elle soit située dans le diocèse, la maison de retraite San Alfonso n’a jamais demandé au diocèse d’approuver les programmes, les orateurs ou les groupes qu’elle accueille dans ses locaux”.

Le site web du NWM indique que sa retraite a pour but d’aider le clergé gay :

Les hommes gays sont présents de manière disproportionnée dans le clergé catholique. L’écrasante majorité d’entre eux servent l’Église avec soin et compassion. Cependant, certains catholiques attribuent les abus sexuels sur mineurs à la présence d’hommes gays dans le ministère. Dans cette atmosphère de blâme et de honte, les prêtres homosexuels ont peur de dire la vérité sur ce qu’ils sont. … La retraite est conçue pour aider les prêtres, les évêques, les frères et les diacres homosexuels à développer une meilleure compréhension de soi, une meilleure spiritualité, des amitiés et une relation plus honnête avec l’Église institutionnelle.

Le NWM a raison sur la prédominance des hommes gays dans le clergé, mais il néglige la nature homosexuelle bien documentée de la plupart des cas d’abus sexuels du clergé. L’organisation laisse également entendre que ces prédateurs homosexuels ciblent les enfants (pédophilie) lorsque les adolescents et les jeunes hommes adultes sont leurs principales proies.

Le père Paul Rospond, pasteur associé à l’Apôtre Saint Paul, a proposé quelques idées de “résolutions spirituelles pour la nouvelle année” dans le bulletin de dimanche. L’une de ces idées est de s’inscrire à la retraite “Out at St. Paul” début février.