La frappe de missiles iraniens sur les bases US : une première évaluation

Par The Saker −  Source thesaker.is

Tout d’abord, comme toujours, un récapitulatif.

Il s’avère que les frappes iraniennes étaient apparemment très précises, regardez la photodu haut…

 

C’est intéressant, car j’entendais un ex-colonel américain sur une chaîne de TV idiote disant que la plupart des missiles iraniens avaient raté leurs cibles ou atterri dans le désert. Ouarf !! Les USA ont les meilleurs militaires de la galaxie !! Nous avons renvoyé ces enturbannés à leur réalité médiévale, bla-bla-bla…

La réalité est qu’il s’agit d’une «démonstration pour prouver un concept» très efficace. Pensez à ceci : les Iraniens ont des coordonnées super précises pour chaque bâtiment de la zone verte à Bagdad [où se trouvent les ambassades et tout le gratin US]. Selon vous, quel impact aurait une frappe de missile déterminée – non symbolique – sur les principaux bâtiments américains dans la zone verte ? Et les forces américaines au Koweït et / ou en Arabie Saoudite ?

Gardez à l’esprit que le type de missiles utilisé par l’Iran pour cette frappe est d’une génération ancienne et peu sophistiquée. Par exemple, pour autant que je sache, ces missiles n’ont pas de capacité de guidage final, vous pouvez le vérifier. D’autres l’ont, j’en suis certain.

En outre, il devient évident que l’Iran n’avait aucune intention de frapper le personnel américain, du moins pas délibérément [d’autant plus que les iraniens ont prévenu les américains, via le premier ministre irakien, une demi-heure avant l’attaque, NdT]. Donc, quand l’Idiot-en-chef tweete «jusqu’à présent, tout va bien», il a tout à fait raison, mais pour toutes les mauvaises raisons.

Je considère cette première frappe comme un avertissement très sérieux qui sert à deux fins.

Premièrement, montrer que la menace de Trump de frapper «52 cibles en Iran» est vide de sens : les Iraniens ne s’en soucient pas – à coup sûr – et les planificateurs du Pentagone n’en veulent probablement pas non plus –  très probablement. Donc à part des mots en l’air, l’Idiot-en-chef n’a produit que du vent.

Deuxièmement, montrer à ceux qui, aux États-Unis, croient réellement à leur propre propagande stupide que les États-Unis ont la meilleure armée de l’histoire de la galaxie, qu’en termes de missiles, l’Iran se porte très bien, merci.

Maintenant, en toute honnêteté, je saluerai toujours n’importe quel geste qui pourra éviter une guerre totale. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que ces événements marquent le début de la fin pour l’Empire. La seule vraie question est à quel prix pour le reste de l’humanité ? Donc, bien qu’il soit un idiot narcissique à coup sûr, et qu’il a accompagné la partie clé de sa déclaration de toutes sortes de coups de poings délirants et stupides sur sa poitrine, à la King-Kong, en agitant le drapeau, je dois admettre que Trump a encore une fois fait la bonne chose. Détruire 52 – ou même une seule – cible iranienne aurait entraîné une frappe iranienne contre Israël – nous savons maintenant avec certitude que ce serait une frappe également précise ! – qui aurait déclenché une guerre régionale totale. Nous n’en sommes toujours pas là, et alors que beaucoup me trouveront naïf ou stupide, je suis reconnaissant pour tout ce qui peut retarder ou éviter une guerre majeure – ou même mineure. Et même si je pense que Trump est un idiot narcissique, je reconnais toujours quand il fait quelque chose de bien ou même de «moins mauvais que ce qu’il aurait pu faire».

J’ajouterai également ceci : je considère les militaires américains en Irak – et dans le  reste du monde, d’ailleurs – comme coupables de s’engager volontairement dans une armée qui n’a jamais et ne mènera jamais de guerre juste. Mais ce n’est pas un péché qui mérite d’être tué dans une énorme boule de feu, désolé. Au combat, oui, les soldats américains sont une cible légitime, et juridiquement parlant – du point de vue des Conventions de Genève et du droit international de la guerre – les cibles touchées par l’Iran étaient 100% légitimes car le droit international n’interdit pas les dommages collatéraux, il n’interdit que les dommages collatéraux intentionnels. Les militaires américains sont, par définition, des cibles légales, légitimes, mais sur le plan humain, je suis désolé pour eux et je ne souhaite pas qu’ils paient pour les crimes de leurs commandants, pour lesquels j’ai zéro sympathie ou compassion.

Je suis en fait très heureux que personne ne soit mort par ces frappes.

S’il y a eu de nombreuses victimes, comme certaines sources le rapportent, je n’ai aucun problème à admettre que cette frappe était à la fois légale et juste, mais je serais triste pour chaque personne tuée, américaine ou pas.

Les musulmans chiites se soucient-ils de la vie de leurs ennemis ? Oui ! Ils le font réellement. La preuve ? Voyez simplement comment le Hezbollah a traité les Libanais qui étaient des collaborateurs des tristement célèbres mercenaires d’Israël appelés «SLA» (Armée du Sud-Liban) et vous verrez par vous-même. Est-ce que les chiites ont fait des atrocités dans le passé ? Bien sûr ! À commencer par l’Irak, diverses milices chiites ont commis de nombreuses atrocités. Mais cela arrive à n’importe quelle partie dans un conflit vicieux, et surtout dans une guerre civile, il suffit de regarder les boucheries qu’ont été les guerres civiles russe ou américaine ! Mais le fait est que les dirigeants chiites mettent souvent l’accent sur la miséricorde, la compassion et la justice. Hassan Nasrallah a spécifiquement déclaré que le Hezbollah ne viserait pas les civils américains, notez le contraste avec l’Idiot-en-chef [qui menace même de s’en prendre aux monuments symboles de la civilisation persane, comme les talibans en Afghanistan avec les Bouddhas de Bamyan, NdT].

Alors, comment pouvons-nous «évaluer» l’événement ? Qui a gagné et qui a perdu.

Tout dépend de votre critère.

Voici le mien : tout ce qui facilite le séjour des États-Unis au Moyen-Orient est une victoire pour l’Empire, et tout ce qui rend ce séjour plus difficile est une victoire pour le reste de la planète.

Je pense que ce critère permet d’évaluer assez facilement cette dernière frappe, non ?

Une dernière chose : deux autres tirs de roquettes semblent avoir atterri près de la zone verte. D’après les informations – plutôt rares – que j’ai, il s’agissait de roquettes provenant d’une sorte de lance-roquette multiple (MRLS) et elles ont été tirées par les forces locales irakiennes, pas par l’Iran. C’est à la fois intéressant et révélateur. Pourquoi ?

Parce que vous pouvez vous attendre à une augmentation spectaculaire de ce type de mini-attaques « tire et tire-toi » qui ne peuvent pas donner un réel avantage tactique, mais qui sont dévastatrices pour le moral et qui réduisent considérablement la mobilité et la capacité à opérer des forces ciblées. Encore une fois, je vous invite à réutiliser mon critère ci-dessus pour évaluer l’utilité, ou non, de ces frappes.

Sincères amitiés

The Saker

PS  Encore une chose : l’Idiot-en-chef a dit que « l’Iran a reculé ». N’oubliez pas qu’un autre non moins idiot-en-chef a annoncé en 2006 qu ‘«Israël avait vaincu le Hezbollah». Il s’agit d’un vieux truc américain appelé «déclarer la victoire et s’enfuir» [Take the money and run]. Ils ont déclaré la victoire. Bien. Voyons maintenant combien de temps il leur faudra pour quitter l’Irak et la Syrie et, beaucoup plus loin sur la route, tout le Moyen-Orient.

Traduit par jj, relu par Kira pour le Saker Francophone