SONDAGE: LES PROTESTANTS PLUS MORAUX QUE LES CATHOLIQUES

par Bradley Eli, M.Div., Ma.Th. ChurchMilitant

La majorité des catholiques ouverts à l’avortement, le «mariage» homosexuel

DETROIT (ChurchMilitant.com) – Les protestants évangéliques blancs (WEP) sondent à la droite des catholiques sur de graves questions morales.

Les deux tiers de ces protestants sont en faveur de l’interdiction de l’avortement dans la plupart des cas, alors que moins de la moitié des catholiques sont en faveur de telles restrictions, selon un sondage publié ce mois-ci par le Centre de recherche sur les affaires publiques de l’Associated Press-NORC.

Plus de la moitié des catholiques interrogés, de même, donnent le feu vert légal au “mariage” homosexuel, alors que seulement un tiers des PEF le font. Moins d’un tiers de tous les Américains, en comparaison, croient que l’avortement devrait être illégal dans la plupart des cas, et encore moins (13%) sont opposés au “mariage” du même sexe.


Plus de la moitié des catholiques interrogés donnent le feu vert légal au “mariage” de même sexe, alors que seulement un tiers des évangéliques le font.


Ce sondage est similaire à d’autres sondages menés par le Pew Research Center qui montrent que les catholiques sondent à gauche du centre sur des questions morales sérieuses. Un sondage de 2016 présentait l’image suivante des catholiques :

65% pensent que les employeurs doivent fournir des contraceptifs aux travailleurs
54 % disent que les boulangers chrétiens doivent faire des gâteaux pour les mariages gais
47% sont pour les salles de bain des transgenres
Les catholiques, contrairement aux PEF, écoutent les évêques qui eux-mêmes poussent à gauche en faisant couler beaucoup plus d’encre sur les questions de justice sociale que dans la lutte contre les questions morales comme l’avortement ou le “mariage” homosexuel.

Le président Donald Trump est en train de se faire reconnaître dans les cercles pro-vie comme le président le plus pro-vie de l’histoire des États-Unis. Cependant, parce que les catholiques américains dans leur ensemble semblent beaucoup moins préoccupés par l’avortement, cela signifie moins pour eux.

Le sondage de l’Associated Press a également montré que la cote d’approbation de M. Trump est beaucoup plus élevée chez les PEF que chez les catholiques.

Alors que près de huit PEF sur dix donnent un coup de pouce à l’atout, moins de la moitié des catholiques le font. Cela se compare aux récentes conclusions selon lesquelles 90 % des Républicains sont favorables à la performance professionnelle de Trump, alors que seulement 16 % des Démocrates, appartenant à ce que les conservateurs appellent souvent le ” Parti de la mort “, approuvent le travail de Trump.

Ces protestants croient aussi plus fortement que les catholiques que la religion et la moralité devraient influencer la politique du gouvernement. Près de huit PEF sur dix affirment que la religion devrait influencer la politique gouvernementale en matière d’avortement, mais seulement deux tiers d’entre eux pensent qu’elle a un impact sur la politique gouvernementale, selon le sondage.

Le sondage a en outre montré que les Américains sont divisés sur l’implication du gouvernement sur les questions morales en fonction de celles qui sont mises en évidence. Seulement 46 % de tous les Américains pensent que la religion devrait influencer la politique gouvernementale en matière d’avortement. Mais plus de la moitié d’entre eux pensent qu’elle devrait avoir un impact sur les politiques gouvernementales concernant la pauvreté.