Angleterre : la pédophilie protégée pendant des années

MPI – Entre 2011 et 2012, 2409 viols. C’est absolument effarant ! Que s’est-il passé pour en arriver là ? La mère de la toute première victime en 1980 a porté plainte. Elle est morte brûlée vive dans sa maison. Les victimes suivantes furent terrorisées et n’osèrent plus rien dire. Les multiples plaintes allaient au panier des commissariats et de la Justice. Il fut estimé par les gouvernements que la publication de ces faits de pédophilie déclencherait un sentiment de racisme « qui profiterait à l’extrême droite ».

En effet, les criminels étaient des Pakistanais. Il y eut aussi l’incurie des services sociaux pour la même raison. Bien sûr, les médias au courant des faits les cachèrent soigneusement.

En France une complaisance médiatique et politique couvre des faits de cette nature : Matzneff, Cohn-Bendit, Frédéric Mitterrand, Jacques Lang, les fameux « ballets rose et bleus » (depuis longtemps oubliés), le photographe Hamilton mort à Paris.

Marlène Schiappa s’est opposée à faire voter une loi reconnaissant la présomption de non-consentement pour les mineurs de moins de 15 ans. Ceux-ci sont donc présumés consentants.

JP Dickès