Les restes de centaines d’enfants sacrifiés viennent d’être découverts au Pérou

227 corps ont déjà été mis au jour mais il pourrait y en avoir davantage

Dans le désert côtier au nord de Lima, au Pérou, une équipe d’archéologues a mis au jour des restes squelettiques de 227 enfants. Tous ont été assassinés et enterrés il y a des centaines d’années probablement dans le cadre de rituels sacrificiels. Ce site représente donc le plus grand site d’inhumation d’enfants sur Terre. Retour sur cette découverte glaçante.

DES CENTAINES DE MORTS, IL Y A DES CENTAINES D’ANNÉES

Les corps des enfants retrouvés ont probablement été enterrés il y a environ 600 à 800 ans. Situés dans la ville de Huanchaco au Pérou, cela fait donc plusieurs centaines d’années qu’ils reposaient jusqu’à cette récente découverte. Autrefois, le site de fouilles était un port privilégié de la culture précolombienne.

Lorsqu’ils sont décédés, les enfants de Huanchaco avaient vraisemblablement entre 4 et 14 ans. Rapidement identifiée, la cause de leur mort est, souvent, un coup de poignard à la poitrine. Le responsable des fouilles, Feren Castillo, estime que ce site rappelle les lieux de sépultures voisines où il est raconté que de nombreux groupes d’enfants marchaient jusqu’à la côte et étaient poignardés un à un, puis jetés dans une fosse commune.


News Observatory@NewsObservatory

Peru: remains of 227 children sacrificed during special rituals https://newsobservatory.com/peru-remains-of-227-children-sacrificed-during-special-rituals/ 

Voir l'image sur Twitter
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Voir les autres Tweets de News Observatory

UN SACRIFICE CONSÉQUENT

Dans l’histoire de cette région, cela prend évidemment un sens sacrificiel. Après un examen plus approfondi du contexte, les chercheurs ont désormais la preuve que ces corps ont été enterrés par un temps pluvieux. Ainsi, compte tenu de l’emplacement du site, mais également de cette caractéristique, il est fort probable que les enfants aient été tués afin de servir d’offrandes aux dieux qui contrôlaient le phénomène, dans l’objectif de les apaiser. Vraisemblablement, il pourrait s’agir d’El Niño, ce cycle climatique semestriel qui provoque régulièrement sur la zone géographique des tempêtes et des ouragans souvent meurtriers et dévastateurs en Amérique du Sud.

L’équipe d’archéologues a donc retrouvé plus de 200 cadavres d’enfants, dont certains présentaient encore des traces de peau bien conservées, mais également des cheveux. Castillo n’exclut pas pour autant la découverte de bien plus de corps. En effet, il raconte : “Où que vous creusiez, il y en a un autre.” Cette découverte glaçante fait écho à un autre sacrifice d’environ 140 enfants découvert à Huanchaquito.

Pour rappel, ce site était jadis considéré comme le plus grand lieu de sépulture d’enfants au monde. À proximité des quelque 200 enfants retrouvés morts, 200 lamas avaient été également abattus. En plus des coups de poignard, les enfants présentent également des particularités, avec parfois des cœurs arrachés ou une poitrine ouverte…


CNA

@ChannelNewsAsia

Archeologists find remains of 227 sacrificed children in Peru https://cna.asia/2Hrzhsz 

Voir l'image sur Twitter

17

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité