Les évêques américains déclarent qu’une subvention de 750 000 dollars à une organisation pro-LGBT ne viole pas l’enseignement catholique

Michael Hichborn
Michael Hichborn

(Institut Lepanto) – Il y a une semaine et demie, l’Institut Lepanto a publié un article illustrant la promotion rampante de l’homosexualité et du transgenderisme par une organisation appelée le Réseau ignatien de solidarité (ISN). Le programme anti-pauvreté de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, Catholic Campaign for Human Development (CCHD), accorde une subvention stratégique de 750 000 $ à ISN au cours des trois prochaines années.

Un partisan de l’Institut Lepanto a contacté l’USCCB pour demander pourquoi le CCHD fournit trois quarts de million de dollars à une organisation qui s’occupe de la promotion du péché grave et de la dépravation. Alexandra Carroll, responsable de la communication pour la mission sociale de l’USCCB, a répondu en affirmant que l’ISN n’avait pas violé l’enseignement catholique et a affirmé que les conférences pro-LGBT de l’ISN pour les lycéens et les jeunes adultes étaient conformes à l’avertissement du Catéchisme que “tout signe de discrimination injuste à leur égard doit être évité”[catéchisme 2358].

La réponse de Carroll, qui est fournie dans son intégralité à la fin de cet article, commence par une tentative de fournir des références qui indiqueraient les mérites de l’organisation elle-même. Par exemple, Carroll dit :

L’ISN a travaillé … en partenariat avec la Compagnie de Jésus ainsi qu’avec l’Église en général – y compris la Conférence des évêques catholiques des États-Unis par le biais de leur adhésion à la campagne Justice pour les immigrants, ainsi qu’avec des leaders d’Église comme Mgr Gorge Murry, SJ.

D’entrée de jeu, cela ressemble davantage à une mise en accusation de l’organisation qu’à un acquittement. Mais il est intéressant de noter qu’en mentionnant Bp. Murry, Carroll omet de mentionner qu’un autre jésuite éminent a travaillé très étroitement avec ISN, à savoir le célèbre P. James Martin, SJ. L’ordre du jour de cette subvention est déjà tout à fait évident.

Mais dans le deuxième paragraphe de la réponse de Carroll, elle explique très clairement comment la subvention de 750 000 $ aidera l’ISN à étendre sa campagne en faveur de l’inclusion des homosexuels et transsexuels dans l’Église. Elle dit :

Grâce à leur subvention nationale stratégique, l’ISN sera en mesure d’élargir considérablement sa capacité de plaidoyer – en formant des leaders, en créant des réseaux et en animant des institutions jésuites, et en s’appuyant sur le succès des programmes ISN existants tels que la Campagne pour l’hospitalité et l’Ignatian Family Teach-In for Justice.

Comme nous l’avons expliqué dans notre premier article sur cette subvention, le programme Ignatian Family Teach-In de l’ISN est le programme par lequel l’ISN fait la promotion des idéologies homosexuelles et transgenres auprès des jeunes. Par exemple, en 2018, l’atelier Teach-In de l’ISN intitulé “Transgender Voices in the Church”, organisé par le ministère des Nouvelles Voies condamné par le Vatican, déclare spécifiquement son intention de renvoyer les participants avec des ressources pour mener un activisme transgenre. La description de cet atelier dit :

Les catholiques sont de plus en plus confrontés à des questions d’inclusion des transgenres, qui se recoupent avec des questions comme la race et l’orientation sexuelle qui aggravent la marginalisation. Cette séance interactive examinera comment les voix trans sont à la fois présentes et silencieuses dans nos communautés. Les participants repartiront avec des ressources pour bâtir la justice transgenre dans leurs communautés.

Ainsi, dans l’état actuel des choses, le CCSSD reconnaît et admet que les 750 000 $ amassés auprès des catholiques qui siègent sur les bancs d’église vont directement aux ateliers de la conférence, tout comme celui-ci.

Et de façon consternante, le CCHD affirme que de tels ateliers ne sont PAS contraires à l’enseignement catholique. Carroll a écrit :

Le 20 juin 2019, l’Institut Lepanto a publié un article citant plusieurs allégations concernant des conférenciers, des ateliers, des blogues sur l’activité homosexuelle. Le Réseau Ignatien de Solidarité (ISN) n’encourageait ni ne promouvait rien de contraire à l’enseignement catholique. Les sujets et les ateliers ont été conçus pour inspirer l’inclusion et la sécurité de ceux qui sont menacés physiquement ou émotionnellement d’être LGBT, conformément à l’instruction du Catéchisme selon laquelle “tout signe de discrimination injuste à leur égard doit être évité” (2358).

Où est-ce qu’on commence par ça ? Prétendre qu’offrir des ateliers à des étudiants impressionnables du secondaire et du collégial qui les endoctrinent dans l’activisme transgenre n’est PAS “contraire à l’enseignement catholique” n’est rien de moins qu’un mensonge ! Alors que Carroll cite le paragraphe 2358 du Catéchisme de l’Église catholique selon lequel ” tout signe de discrimination injuste dans leur regard[signifiant homosexuel] devrait être évité “, elle ignore complètement l’entrée précédente (2357) qui dit :

Les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés. Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une véritable complémentarité affective et sexuelle. Elles ne peuvent en aucun cas être approuvées.

Lors d’une conférence où les homosexuels proclament leur propre homosexualité et encouragent les autres à “sortir”, et où les étudiants sont formés à l’activisme transgenre, il est très clair que cette organisation viole directement le Catéchisme où il est dit “En aucun cas ils ne peuvent être approuvés”.

La situation ici est on ne peut plus claire… Le CCSD tente de redéfinir l’enseignement de l’Église concernant l’homosexualité et il tente de promouvoir la fausse idée que toute discrimination contre les déviants sexuels doit être évitée. La vérité, cependant, c’est que l’avertissement du Catéchisme contre la discrimination est nuancé par le mot “injuste”, qui implique qu’il existe une forme justifiée de discrimination. Par exemple, en tant que parent, je n’autoriserais jamais mes enfants à assister à une heure d’histoire transgenre dans une bibliothèque, ni à garder un couple homosexuel. En tant que parent, ma première obligation est de préserver et de protéger la pureté et l’innocence de mes enfants, ce qui signifie que je dois faire preuve de discrimination envers ceux qui représentent une menace pour ces choses, y compris ceux qui prétendent être homosexuels ou transgenres.

Cette subvention du CCHD n’est pas seulement en conflit direct avec l’enseignement moral catholique, mais elle représente un danger clair et présent pour les parents catholiques du monde entier ! Le raisonnement employé par le CCHD à l’appui de ces ateliers pervers conduit à la conclusion que la justice exige en quelque sorte l’inclusion participative et l’embrassement de ceux qui vivent en accord avec l’un des quatre péchés qui crient au Ciel pour se venger.

Par conséquent, l’Institut Lepanto réitère son appel aux évêques pour qu’ils exigent que cette subvention soit annulée et que ceux qui l’ont accordée et qui ont utilisé de faux arguments en sa faveur soient immédiatement licenciés.

Voici la réponse complète de l’USCCB :

Toutes les initiatives financées par la Campagne catholique pour le développement humain (CCHD) ont fait l’objet d’un processus de demande complet et sont des groupes qui, selon nous, reflètent l’enseignement social de l’Église catholique. Cette organisation, le Réseau Ignatien de Solidarité (ISN), travaille depuis plus de 15 ans au réseautage, à l’éducation et à la formation de défenseurs de la justice sociale animés par la spiritualité de saint Ignace de Loyola et le témoignage des martyrs jésuites du Salvador et de leurs accompagnateurs. Ce travail se fait en partenariat avec la Compagnie de Jésus ainsi qu’avec l’Église en général – y compris la Conférence des évêques catholiques des États-Unis par l’entremise de leurs membres de base de la campagne Justice pour les immigrants, ainsi qu’avec des chefs religieux comme Mgr Gorge Murry, SJ, qui a récemment pris la parole à une rencontre de l’ISN consacrée au racisme.

Le projet que finance la Campagne Catholique pour le Développement Humain implique strictement un travail d’immigration et de migration et est accordé sur une base prospective. Le CCSSD reconnaît les circonstances désastreuses associées à l’immigration et à la migration et a engagé un leader avec un réseau important pour aider à organiser et à renforcer le travail des Églises. Grâce à leur subvention nationale stratégique, l’ISN sera en mesure d’élargir considérablement sa capacité de plaidoyer – en formant des leaders, en créant des réseaux et en animant des institutions jésuites, et en s’appuyant sur le succès des programmes ISN existants tels que la Campagne pour l’hospitalité et l’Ignatian Family Teach-In for Justice. Le but ultime de ces efforts subventionnés est le développement d’un réseau plus vaste de personnes, dont bon nombre seront elles-mêmes des immigrants, et d’institutions vouées à soutenir les communautés d’immigrants et à les soutenir, ainsi que l’adoption d’une réforme globale et humaine de l’immigration.

Le 20 juin 2019, l’Institut Lepanto a publié un article citant plusieurs allégations concernant des conférenciers, des ateliers, des blogues sur l’activité homosexuelle. Le Réseau Ignatien de Solidarité (ISN) n’encourageait ni ne promouvait rien de contraire à l’enseignement catholique. Les sujets et les ateliers ont été conçus pour inspirer l’inclusion et la sécurité de ceux qui sont menacés physiquement ou émotionnellement d’être LGBT, conformément à l’instruction du Catéchisme selon laquelle “tout signe de discrimination injuste à leur égard doit être évité” (2358).

Les catholiques peuvent être sûrs que la Campagne catholique pour le développement humain ne finance pas des groupes qui violent l’enseignement moral de l’Église. Dans les rares cas où un groupe viole par la suite les conditions explicites de sa subvention en s’engageant dans une telle activité, le financement est immédiatement interrompu.

Vous trouverez ci-joint un document contenant les questions les plus fréquemment posées au sujet du processus d’examen et de subvention du CCSSD qui pourrait vous aider à répondre à toutes vos questions.