Le pape François donne des reliques de saint Pierre à des orthodoxes

Le pape François bénit un reliquaire en bronze contenant les reliques de saint Pierre (Photo CNS / L’Osservatore Romano)

Le coffret en bronze contient neuf fragments d’os découverts lors de fouilles sous la basilique Saint-Pierre

Dans ce que le Patriarche œcuménique orthodoxe Bartholomée de Constantinople a décrit comme un geste “courageux et audacieux”, le pape François a donné au patriarche un célèbre reliquaire contenant des fragments d’os que l’on croit appartenir à saint Pierre.

La seule fois où le reliquaire de bronze a été exposé publiquement, c’est en novembre 2013, lorsque le pape François l’a fait vénérer en public en célébrant la messe de clôture de l’Année de la foi, ouverte par Benoît XVI.

Le coffret en bronze contient neuf des fragments d’os découverts lors des fouilles de la nécropole sous la basilique Saint-Pierre, qui ont débuté dans les années 1940.

Dans les années 1960, l’archéologue Margherita Guarducci a publié un article affirmant qu’elle avait trouvé des ossements de saint Pierre près du site identifié comme sa tombe.

Alors qu’aucun pape n’a jamais déclaré les ossements authentiques, saint Paul VI annonçait en 1968 que les “reliques” de saint Pierre avaient été “identifiées d’une manière que nous pouvons considérer comme convaincante”.

Le pape Paul prit neuf des fragments d’os, commanda le reliquaire de bronze et garda les reliques dans sa chapelle privée, dans les appartements du Pape.

Le pape François les enleva de la chapelle le 29 juin, fête des saints Pierre et Paul.

Le Patriarche Bartholomée avait envoyé au Vatican une délégation conduite par l’archevêque Job de Telmessos pour les célébrations de la fête. Après la messe solennelle, le pape François et l’archevêque Job se sont rendus au tombeau de saint Pierre sous le maître-autel pour prier.

Puis, raconte l’archevêque, le pape François lui a demandé de l’attendre parce qu’il avait un cadeau pour son “frère”, le patriarche Bartholomée. Le Pape est revenu et a conduit l’archevêque à sa petite Ford Focus bleue et ils ont été conduits au Palais Apostolique.

Ils sont entrés dans la chapelle de l’ancien appartement papal, où le pape François a choisi de ne pas vivre, et “le pape a pris le reliquaire que son prédécesseur Paul VI avait placé dans la petite chapelle et l’a offert à son invité”, selon Vatican News.

“Pour nous, ce fut un événement extraordinaire et inattendu que nous n’aurions pas pu espérer”, a déclaré l’archevêque du Vatican News.

Il a téléphoné au patriarche Bartholomée dès qu’il a pu pour lui annoncer la nouvelle.

Des dispositions furent rapidement prises pour que Mgr Andrea Palmieri, sous-secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, accompagne les reliques au Phanar, le siège du patriarcat orthodoxe à Istanbul.

C’était “un autre pas gigantesque vers l’unité concrète”, a dit Mgr Job.

Lors d’une cérémonie le 30 juin pour recevoir les reliques et les vénérer, le Patriarche Bartholomée a déclaré : “Le Pape François a fait ce grand geste fraternel et historique” de donner les fragments orthodoxes des reliques de saint Pierre.

“J’ai été profondément ému “, a déclaré le patriarche, d’après les nouvelles publiées sur la page Facebook du Patriarcat, accompagnées de 15 photos. “C’était une initiative courageuse et audacieuse du pape François.”