Un prêtre polonais dans un état stable après avoir été poignardé avant la messe

Le père Ireneusz Bakalarczyk a été poignardé à la poitrine et à l’abdomen.

Lundi matin, un prêtre de Wrocław, en Pologne, a été poignardé alors qu’il se rendait à la messe.

Le père Ireneusz Bakalarczyk a été approché par un sans-abri avant 7 heures du matin et poignardé à la poitrine et à l’abdomen, comme le rapporte la chaîne d’information polonaise TVP Info.

Le prêtre de 48 ans a été conduit à l’hôpital, où il a subi une intervention chirurgicale et est en convalescence, selon un porte-parole de l’hôpital.

L’incident, selon les médias polonais, s’est produit alors que Bakalarczyk se rendait à l’église de la Bienheureuse Vierge Marie sur le sable.

L’agresseur a immédiatement été arrêté par des témoins et placé en garde à vue.

Mardi, le procureur de district de Wrocław devrait inculper le suspect de 57 ans, après avoir reçu plus d’informations sur l’étendue des blessures de Bakalarczyk.

Le P. Bakalarczyk dirige l’étude notariale de son archidiocèse et est l’aumônier des fidèles traditions latines.

Un porte-parole de l’archidiocèse de Wrocław a déclaré à l’Agence de presse polonaise qu’il n’y a aucune raison de croire que Bakalarczyk a été personnellement pris pour cible, mais que l’intention du suspect était d’attaquer tout “homme dans une soutane”.

L’attaque survient à un moment où l’Église catholique en Pologne fait l’objet d’une grande attention en raison des récentes révélations concernant la crise des abus sexuels.

En mars, la Conférence épiscopale polonaise a publié des conclusions selon lesquelles 625 personnes ont été abusées sexuellement par 382 prêtres entre 1990 et 2018. L’étude a également révélé que plus de la moitié des victimes avaient moins de 15 ans.