Comment le nouveau lectionnaire traite (ou ne traite pas) l’Antéchrist

1P5Peter Kwasniewski 

Le lectionnaire catholique traditionnel – qui remonte au premier millénaire du christianisme et qui, depuis le Moyen Âge, fait partie du contenu du missel d’autel lui-même – comprend beaucoup moins de lectures que le lectionnaire révisé (postconciliaire) utilisé pour la messe du Novus Ordo. Cependant, il ne s’agit pas d’une grève contre le premier, puisque le lectionnaire, avant le milieu du XXe siècle, n’avait jamais été conçu dans aucune liturgie chrétienne traditionnelle comme une visite guidée de la Bible, conçue par des guides germaniques et dirigée de semaine en semaine, plus ou moins avec compétence, par le Père Jimmy. L’Épître et l’Évangile pour chaque dimanche, jour de fête ou jour de semaine du Carême ont été choisis en vue de leur leçon morale immédiate pour la congrégation ou pour leur relation intime avec la Très Sainte Eucharistie et les autres sacrements de l’Église. L’Écriture a été choisie pour sa pertinence évidente dans la vie quotidienne des catholiques ou pour son pouvoir de conduire l’esprit plus profondément dans les mystères édictés sur l’autel – eux-mêmes un reflet du culte parfait de l’Église triomphante dans la Jérusalem céleste. Continuer la lecture de « Comment le nouveau lectionnaire traite (ou ne traite pas) l’Antéchrist »

REGARDER: Un prêtre catholique brûle l’effigie de Pachamama ‘satanique’ en réparation de l’idolâtrie au Vatican

Fr. Hugo Valdemar brûle l’effigie de Pachamama à Mexico, le 3 novembre 2019.

LIFE SITE – par Pete Baklinski

4 novembre 2019 (LifeSiteNews) – Un prêtre catholique de l’archidiocèse de Mexico a brûlé les effigies des statues païennes “Pachamama” tout en conduisant les fidèles dans la prière pour expier le péché d’adoration des statues au Vatican pendant le Synode Amazonien récemment conclu.

La vidéo de l’événement a capturé le P. Hugo Valdemar devant une église dédiée à Notre-Dame de Guadalupe où des flammes se sont échappées d’une cheminée en métal à quatre pattes qui était sur une table couverte d’une nappe blanche. Les effigies colorisées de Pachamama ont ensuite été placées sur la table près du feu. Continuer la lecture de « REGARDER: Un prêtre catholique brûle l’effigie de Pachamama ‘satanique’ en réparation de l’idolâtrie au Vatican »

LE VATICAN APPELLE À DES LITURGIES AVEC LES PROTESTANTS LE JOUR DE LA RÉFORME

par William Mahoney, Ph.D.  • 

Les diocèses catholiques répondent à l’appel

VILLE DU VATICAN (ChurchMilitant.com) – Les diocèses catholiques des États-Unis et du Canada participent officiellement à des services de prière œcuméniques avec des luthériens pour célébrer le 20e anniversaire de la Déclaration commune sur la doctrine de la justification (DCJ), un document que certains considèrent comme unificateur et d’autres comme erroné.

Les membres de la Fédération luthérienne mondiale (FLM) et du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens (CPPUC) du Vatican ont signé la DCJ le 31 octobre 1999, après avoir choisi le Jour de la Réforme pour cet événement. Continuer la lecture de « LE VATICAN APPELLE À DES LITURGIES AVEC LES PROTESTANTS LE JOUR DE LA RÉFORME »

Le sacré du temps

THE FATIMA CENTER

Comment vivre une vie liturgique Partie I – 1. Le caractère sacré du temps
Sous l’Ancienne Loi dans l’Ancien Testament, le peuple de Dieu observait des cérémonies annuelles commémorant des événements importants de l’histoire du salut qui préfiguraient l’accomplissement de l’Ancienne Loi par le Christ. De même, la Sainte Église commémore des mystères, des événements et des personnes importants, en utilisant un cycle annuel de prières, d’Écritures, d’hymnes et de diverses disciplines spirituelles. De la même façon, chacun des 12 mois a un objectif unique, et chaque jour de la semaine a également un objectif unique. Même dans la journée, les heures du jour sont divisées en heures canoniques. Ce faisant, tout le temps est, en quelque sorte, consacré à Dieu puisque Lui seul a créé tout le temps et racheté tout le temps. Continuer la lecture de « Le sacré du temps »

La liturgie, concrétisation primordiale de la Tradition

ADELANTE LA FE – PAR Peter Kwasniewski

Dans la Constitution dogmatique sur la Révélation divine Dei Verbum, le Concile Vatican II enseigne ce qui suit sur la relation entre l’Écriture et la Tradition :

“Il y a un lien et une communication étroits entre la Sainte Tradition et l’Écriture Sainte, parce que toutes deux, provenant de la même source divine, se rejoignent, d’une certaine manière, dans une unité et visent la même fin. Car la Sainte Écriture est la Parole de Dieu dans la mesure où elle est écrite sous l’inspiration de l’Esprit divin, et la Sainte Tradition prend la Parole de Dieu confiée par le Christ et l’Esprit Saint aux Apôtres et la transmet à leurs successeurs dans toute sa pureté, afin que, conduits par la lumière de l’Esprit de vérité, ils puissent, en la proclamant, la préserver, l’expliquer et le faire connaître avec fidélité. Continuer la lecture de « La liturgie, concrétisation primordiale de la Tradition »

Le Cardinal Sarah et l’herméneutique de la réforme dans la continuité

ADELANTE LA FE – Le dernier livre du Cardinal Robert Sarah, “La nuit approche et le jour tombe déjà” (Fayard), est, comme les deux précédents, un livre-entrevue écrit en collaboration avec Nicolas Diat. Le préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements y présente un triste panorama de la crise qui frappe la société occidentale et l’Eglise depuis le Concile Vatican II.

Les critiques du haut prélat, bien qu’elles ne se réfèrent pas au Pape François, 2ne peuvent cependant pas être dissociées de certains commentaires du pontife actuel, que ce soit sur l’immigration de masse, l’écologie, l’ouverture éventuelle du sacerdoce aux hommes mariés….. Continuer la lecture de « Le Cardinal Sarah et l’herméneutique de la réforme dans la continuité »

Les liturgies fantaisistes, un truc de vieux ?

Aujourd’hui on sait bien que dans de trop de nos paroisses, les prêtres et les équipes de laïcs “en responsabilité” souvent sans aucune formation digne de se nom s’érigent en maître de la liturgie n’hésitent pas à ajouter, supprimer ou modifier le rituel au gré de leur créativité, défigurant souvent l’eucharistie au nom d’une fausse conception de la pastorale ou bien sous prétexte de créer des “messes vivantes”, des “messes que les enfants comprennent”, des “messes à thème” avec les résultats que l’on sait. Souvent, les curés laissent faire pour éviter les conflits.
Mais ce que l’on sait moins, c’est que ces abus n’ont absolument rien de moderne ni d’actuel, au contraire puisqu’ils datent tous d’il y a plusieurs siècles. L’ignorance et la désobéissance du clergé sont récurrentes dans l’histoire. Au fond, les “tradis” ne sont peut-être pas ceux que l’on pense.
L’Association française Pro Liturgia nous le rappelle dans un article qui vient de paraître sur leur site.

Continuer la lecture de « Les liturgies fantaisistes, un truc de vieux ? »