Contre une liturgie vernaculaire : l’Église doit avoir une langue sacrée

Chapelle grecque de l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, Israel. Anton Sterkhov / Shutterstock.com

LIFESITENEWS – Peter Kwasniewski 

« La Pentecôte montre que les apôtres parlaient à tout le monde dans sa propre langue — et ce n’était pas du latin. » C’est vrai, mais il y a plus à l’histoire.

Alors que nous nous préparons à célébrer la grande fête de la Pentecôte – une fête si grande aux yeux de l’Église qu’elle était célébrée pendant huit jours (c’est-à-dire en octave) dans le rite latin de l’Église catholique depuis la fin du sixième siècle, une coutume qui se poursuit aujourd’hui partout où l’on utilise l’ancienne forme du rite romain – nous ferions bien de réfléchir à ce que le don des langues signifie et à ce qu’il ne signifie pas. Continuer la lecture de « Contre une liturgie vernaculaire : l’Église doit avoir une langue sacrée »

Les évêques autrichiens proposent une bénédiction officielle pour les couples homosexuels

INFOVATICANA – Par Carlos Esteban

Le père liturgiste Ewald Volgger a publié un livre au nom de l’archevêque de Salzbourg, Franz Lackner, président de la commission liturgique de la conférence des évêques autrichiens, pour mettre en place une “bénédiction officielle pour les couples de même sexe”.

Depuis quelque temps, la pratique de la bénédiction des couples homosexuels dans la cathédrale de Vienne elle-même est courante, même si elle est contraire à la doctrine de l’Église, qui considère les relations sexuelles entre personnes du même sexe comme illicites et gravement pécheresses, et donc à peine dignes d’une bénédiction sacerdotale. Continuer la lecture de « Les évêques autrichiens proposent une bénédiction officielle pour les couples homosexuels »

Ce que les messes vidéo peuvent nous apprendre sur la messe

THE CATHOLIC THING – Michael Pakaluk

Pour les perspicaces, le verrouillage des coronavirus peut en apprendre presque autant sur la messe que le Concile de Trente. Pour d’autres… peut-être pas autant.

Tout d’abord, le verrouillage enseigne que la Messe est essentiellement un sacrifice offert par le prêtre, et que la participation des laïcs, bien que bonne pour l’intégrité de l’offrande, ne se rapporte pas à son essence. Elle doit être un sacrifice : elle peut en outre être un repas commun ou une célébration. Continuer la lecture de « Ce que les messes vidéo peuvent nous apprendre sur la messe »

UN CHANT HINDOU PROFANE LE SAINT-SACREMENT

par Jules Gomes ChurchMilitant

La journée de prière panreligieuse du pape glisse dans le syncrétisme

Un prêtre qui affichait des idoles hindoues, bouddhistes et africaines devant l’autel de son église a provoqué une nouvelle indignation en chantant un mantra hindou lors d’un service “interconfessionnel” d’adoration eucharistique.

Le père Britto Belevendran, pasteur de l’Église des martyrs anglais, Hornchurch, à Londres, a entonné le Pavamana Abhyaroha (chant sacré purificateur) du Brihadaranyaka Upanishad en même temps que la syllabe sacrée praṇava OM, au cours d’un service panreligieux qui s’est terminé par l’exposition du Saint Sacrement. Continuer la lecture de « UN CHANT HINDOU PROFANE LE SAINT-SACREMENT »

Cardinal Sarah: “Le diable attaque fortement l’Eucharistie parce qu’il est le cœur de la vie de l’Eglise”

INFOVATICANA – Riccardo Cascioli

Dans cette interview donnée exclusivement à la Boussole quotidienne, le Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements intervient sur la Communion à emporter et les “négociations” pour la garantir avec certitude : pas de compromis, “l’Eucharistie est un don que nous recevons de Dieu, nous devons la recevoir dignement. Nous ne sommes pas au supermarché”. “Personne ne peut empêcher un prêtre de se confesser et de donner la communion.” “Il y a une règle qui est respectée : les fidèles sont libres de recevoir la communion dans la bouche ou dans la main”. “C’est une question de foi, le cœur du problème réside dans la crise de foi des prêtres”. “Messes en continu trompeuses pour les prêtres aussi : ils doivent se tourner vers Dieu, pas vers une caméra.” Continuer la lecture de « Cardinal Sarah: “Le diable attaque fortement l’Eucharistie parce qu’il est le cœur de la vie de l’Eglise” »

CRUCIFIX MIRACULEUX RUINÉ À URBI ET ORBI DU PAPE FRANÇOIS

par Jules Gomes ChurchMilitant

Le bois centenaire « explose » après l’exposition à la pluie battante

Un “crucifix miraculeux”, qui a survécu à un incendie en 1519 et a stoppé la grande peste de Rome en 1522, a subi des dommages potentiellement irréparables après avoir été exposé à une pluie battante pendant plus de deux heures lors de la bénédiction spéciale Urbi et Orbi du pape François sur la place Saint-Pierre vendredi.

Le bois de la sculpture s’est tumultueux et a “explosé” lorsque l’eau de pluie a pénétré dans l’œuvre d’art inestimable. Les stucs utilisés à différents endroits pour recouvrir le corps de Jésus ont été sévèrement érodés et une grande partie de l’ancienne peinture claire a été effacée du bois. Continuer la lecture de « CRUCIFIX MIRACULEUX RUINÉ À URBI ET ORBI DU PAPE FRANÇOIS »

Le texte intégral de la méditation du Pape lors de sa bénédiction Urbi et Orbi historique

Au milieu de la « tempête » que peut représenter l’épidémie de covid-19, le Seigneur souhaite « réveiller et raviver notre foi pascale », a souligné le pape François vendredi 27 mars lors d’une méditation centrée sur le miracle de la tempête apaisée prononcée sur place Saint-Pierre lors d’une veillée de prière exceptionnelle et avant une bénédiction Urbi et Orbi historique

Continuer la lecture de « Le texte intégral de la méditation du Pape lors de sa bénédiction Urbi et Orbi historique »

Appel depuis la Pologne pour la consécration au Cœur Immaculé de Marie

Le blog de Jeanne Smits

L’Association “Marche pour l’indépendance” en Pologne lance une initiative nationale, mais qui a vocation à devenir internationale, pour la consécration individuelle et collective des catholiques au Cœur Immaculé de Marie. Je vous invite à la relayer le plus possible autour de vous, via les réseaux sociaux. – J.S.

Acte de consécration collective de la Pologne et de nous-mêmes au Cœur Immaculée de Marie

Face aux circonstances extraordinaires qui touchent notre Patrie, la Pologne, et toute l’Europe, nous sommes témoins des changements inédits : fermeture des cours de justice, des universités, des écoles, des centres commerciaux, les services médicaux surchargés, des ressources partiellement épuisées ; des millions de personnes poussées au confinement à la maison, dont un nombre non négligeable privé de ressources de leur gagne-pain quotidien… du jamais vu en Europe depuis la IIe Guerre mondiale ! Plus encore, probablement jamais dans l’histoire du monde autant de millions de catholiques ne se sont retrouvés dans autant de lieux à la fois privés de pouvoir participer à la Messe dominicale. Mais les dangers qui guettent la Pologne, tout comme le monde entier, sont bien plus vastes que la seule crise du coronavirus.
Au temps des périls et des crises, la prière la plus fervente ne peut dispenser d’une action prudente et persévérante, qui fait partie de l’ordre normal des choses. En même temps affirmer que la prière est dans ces circonstances inutile reviendrait à rejeter d’une manière impie l’aide de Dieu, dont la Providence est seule à maîtriser totalement les évènements.
C’est pourquoi dans cette situation extraordinaire nous faisons appel à tous les Polonais, notre clergé et nos autorités publiques à effectuer un acte commun de confier et consacrer la Pologne et nous-mêmes au Cœur Immaculé de Marie lors de la fête de l’Annonciation, le 25 mars prochain. A l’heure des moyens de communication modernes, effectuer un tel acte d’une manière commune ne nécessite pas de briser notre confinement particulier, ne réclame pas de forme unique pour tout le monde, mais requiert seulement le même esprit de foi et de cœur sincère et contrit, quelque soit le lieu où nous soyons.
Nous invitons également les catholiques du monde entier à rejoindre cette initiative avec leur clergé et leurs autorités publiques, afin de confier eux-mêmes et leur patrie au Cœur Immaculé de Marie au jour de l’Annonciation, en union avec nous. Notre-Dame a en effet dit à Fatima face aux tribulations à venir : Mon Cœur Immaculé sera votre refuge et le chemin qui vous conduira surement à Dieu.
Les clercs souhaitant nous signaler la participation de leur paroisse ou communauté dans cette initiative peuvent nous en informer par voie électronique à l’adresse : kontakt@niepokalanesercemaryi.pl
Afin de témoigner de notre foi de par le monde et de notre confiance dans le Cœur de notre Mère du Ciel, nous publierons au fur et à mesure la liste de toues les paroisses et communautés engagées.

Acte de consécration de la Pologne au Cœur Immaculé de Marie

(peut être adapté aux besoins des nations francophones, en mentionnant particulièrement le vœu de Louis XIII en ce qui concerne la France)

Vierge Immaculée, Mère Très Pure de Notre-Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, regardez avec miséricorde Votre peuple polonais, qui recourt aujourd’hui à Vous de tout le pays et du monde entier.

Souvenez-Vous qu’autrefois notre roi Jean-Casimir, après l’invasion suédoise, Vous a choisie pour Patronne et Reine de notre État, et a confié notre pays à Votre protection et défense particulière (cardinal August Hlond).

À l’heure des grands dangers et périls, spirituels et temporels, nous recourons à Votre Cœur Immaculée et nous nous confions à Lui, Notre-Dame et Notre Reine, ravivés par la Foi et la confiance, car on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à Votre protection, imploré Votre assistance ou réclamé Vos suffrages, ait été abandonné (saint Bernard de Clairvaux).

Afin que notre consécration Vous soit, ainsi qu’à Dieu, agréable, donnez-nous, Mère de la divine grâce, un cœur pur et sincèrement contrit de nos péchés, ainsi que de ceux de notre nation. Secours des chrétiens, prodiguez-nous conseil et force, pour que nous puissions rendre droits les voies de nos vies, celles de nos familles et du pays, dans la fidélité à la loi de Dieu inscrite dans le Décalogue, dans l’obéissance à l’enseignement de l’Évangile et aux lois de l’Église fondée par Votre Fils.

Vierge très puissante, inspirez-nous l’esprit d’humilité, de générosité et d’abnégation, nécessaire à pratiquer la pénitence, à laquelle le Rédempteur nous a solennellement appelés, sans laquelle nous périrons tous (Lc 13, 5). Miroir de justice, ne permettez pas que nous devenions indifférents aux péchés criants vengeance au Ciel, surtout ceux commis à l’égard des plus vulnérables – des enfants à naître et des enfants abusés.

Vierge très chaste, obtenez pour toute notre société la grâce des mœurs pures ainsi que la vertu de tempérance, de façon à ce que notre Patrie Vous soit réellement soumise et agréable, ô notre Reine ! Mère du bon conseil, remplissez nos autorités de sagesse et de prudence, afin qu’ayant en vue le bien commun véritable et la justice authentique, ils gouvernent notre pays dans la vérité et l’équité. Reine de la paix, obtenez à toutes les nations la paix divine, que seul peut instaurer le Prince de la paix – le Christ Roi (Is 9, 5). Salut des infirmes et Consolatrice des affligés, entourez de Votre maternelle et très miséricordieuse protection tous les membres souffrants de notre peuple. Refuge des pécheurs, ouvrez les cœurs polonais fermés jusqu’à présent à la grâce de Votre Fils et guidez-les aux sources de la vie éternelle.

Reine du très Saint Rosaire, Vous avez promis à Fatima, que face aux périls à venir Votre Cœur Immaculé sera notre refuge et le chemin qui nous conduira surement à Dieu, aussi avons-nous confiance que Vos regards miséricordieux s’abaisseront sur nos misères et nos angoisses, sur nos luttes et nos faiblesses (Pie XII). Désirant obtenir Votre protection, et par Votre intercession obtenir de Dieu la force et la persévérance dans le bien au milieu des peines, épreuves et toutes sortes de périls, voici qu’aujourd’hui nous confions et consacrons à Votre Cœur Immaculée nous-mêmes, nos familles ainsi que toute la Pologne, avec nos autorités, notre clergé et tous nos compatriotes. Dès aujourd’hui, et pour tous les jours de notre vie, nous sommes tout à Vous. Prenez-nous comme nous sommes, et rendez-nous ce que Vous voulez que nous soyons, pour la gloire de Dieu, maintenant et dans l’éternité, car en Vous seule, incomparablement, Dieu a été davantage glorifié qu’en aucun de Ses saints (saint Maximilien Kolbe).

Cause de notre joie, obtenez-nous la soumission à la volonté de Dieu dans la croix et la souffrance, ô Reine du Ciel qui nous attendez dans notre Patrie céleste de la béatitude sans fin.

Très Sainte Mère de Dieu : que Son Règne arrive par Votre Cœur Immaculé ! Reine de Pologne : priez pour nous !