L’ENFER EST RÉEL, CDL. SARAH MET EN GARDE

par Paul Murano  • ChurchMilitant

Embrasser “l’obscurité du péché” mène à la damnation, exhortations cardinales

CZĘSTOCHOWA, Pologne (ChurchMilitant.com) – Le Cardinal Robert Sarah, dans une homélie récente, a averti les fidèles qu’il est facile de tomber dans les ténèbres et le désespoir de l’enfer.

Conçue avec deux autres évêques, Sarah a présidé la messe du matin du 15 novembre au 30e Forum national des écoles catholiques, au monastère Jasna Góra de Częstochowa, en Pologne.

Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements et défenseur constant de la Foi, a écrit l’homélie qui a été lue et traduite par Bp. Marek Mendyk de Legnica.

Faisant écho à l’exhortation de saint Paul dans Romains 1:25, Sara a noté que l’adoration de Dieu est naturelle pour l’homme et a été universellement pratiquée depuis l’aube de son existence, mais que le péché originel déforme le sens religieux de l’homme et l’amène à adorer les choses créées plutôt que le Créateur.

“Les Saintes Écritures affirment qu’avant même la révélation de Dieu à Abraham, Isaac et Jacob, l’homme ressentait par nature le besoin d’adorer son Créateur,” dit Sarah. Se référant au livre de la Sagesse, il poursuit : “Ce désir était profondément enraciné dans son cœur. C’est pourquoi il adorait ce qu’il considérait dans la création comme des œuvres qui lui plaisaient par leur puissance et leur splendeur – le feu, le vent, le ciel étoilé et l’eau qui coule à flots. Captivés par leur beauté, ils les prirent pour des divinités.”


Si nous sommes volontairement enfermés dans les ténèbres du péché, qui consiste à adorer les idoles de notre temps, alors nous serons jetés dans les ténèbres de l’enfer. Nous sommes responsables de notre éternité.


Un thème récurrent de l’Ancien Testament était que Dieu sevrait son peuple choisi des idoles de ses contemporains qui l’entouraient, pour le transformer en un culte approprié du seul vrai Dieu. Mais même à l’ère chrétienne, a fait remarquer Sarah, le culte des idoles est demeuré une menace constante, peut-être jamais plus que dans la société actuelle.

“De nos jours, les dieux ont des noms différents, mais la réalité de l’idolâtrie est malheureusement encore enracinée dans notre âme marquée par le péché”, a averti le cardinal, ajoutant :

Bien sûr, nous n’adorons plus le feu, le ciel étoilé, ou d’autres éléments de la nature, mais plutôt les idoles que nous avons inventées nous-mêmes, les découvertes scientifiques, les réalisations technologiques, économiques, industrielles et industrielles. Tout ce qui est bon en soi mais qui s’avère fatal quand on en fait une idole – simplement parce qu’on oublie Celui qui les a créés et qui nous surpasse infiniment.

“Que se passe-t-il aujourd’hui ? demanda le cardinal. “Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob n’est plus seulement confessé comme le seul Seigneur, le seul Créateur, mais le Dieu d’Abraham disparaît de l’horizon de l’humanité, dit-il.

“Le Dieu de Jésus-Christ, et Jésus-Christ le seul Sauveur et Rédempteur, est en train d’être éliminé ; et certains prétendent même, au nom d’une fausse laïcité, que le Dieu de la religion est inutile “, a averti Sarah, le Cdl.

“Si nous persistons dans une attitude d’idolâtrie, ne nous préoccupant que de l’accumulation des biens, si nous sommes volontairement coincés dans les ténèbres du péché, qui consiste à adorer les idoles de notre temps, alors nous serons jetés dans les ténèbres de l’enfer “, a-t-il averti. “Nous sommes responsables de notre éternité.”

Image
St. Jacinta Marto

L’homélie du cardinal reflétait les enseignements des Écritures et de la Tradition concernant la damnation. Jésus met en garde contre l’enfer au moins quinze fois dans les évangiles, comme le font les écrivains du Nouveau Testament saint Jacques, saint Paul, saint Jean et saint Pierre.

Elle fait également écho à l’avertissement de la Bienheureuse Vierge Marie dans sa révélation privée aux enfants de Fatima, qui a été approuvée par l’Église.

Voyant un aperçu de l’enfer, les enfants ont crié d’horreur à cette vue. “Vous avez vu l’enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs, leur dit Marie.

Elle leur a ensuite parlé de la dévotion à son Coeur Immaculé qui, en union avec le Sacré Coeur de son Fils, aidera à sauver les âmes de l’enfer. Elle leur a aussi enseigné la prière “Oh mon Jésus” pour prier à la fin de chaque décennie du Rosaire, et a encouragé les enfants à continuer à prier le chapelet chaque jour pour la conversion des pécheurs obstinés au Christ. Sainte Jacinthe Marto, une des voyantes, ajouta plus tard que “les péchés qui font que la plupart des âmes vont en enfer sont des péchés de la chair”.

En union avec Jésus, Marie et les saints, l’homélie du cardinal, vendredi, mettait en garde contre le culte des “idoles de notre temps”. La plupart des observateurs reconnaissent, avec la Cdl Sarah et Sainte Jacinthe de Fatima, que l’argent et le sexe sont en tête de cette liste.

Vérifiez vos catéchismes: les ‘péchés écologiques’ arrivent

 

INFOVATICANA – PAr Carlos Esteban

“Nous devons introduire dans le Catéchisme de l’Église catholique le péché contre l’écologie, contre la maison commune, parce que c’est un devoir”, a déclaré Sa Sainteté aujourd’hui en audience devant les participants du XXe Congrès mondial de l’Association internationale de droit pénal.
Après la condamnation absolue de la peine de mort, ils évoquent les ” péchés écologiques ” déjà apportés et portés lors du récent Synode de l’Amazonie. Sa Sainteté a annoncé son désir de préciser ces nouveaux péchés dans le Catéchisme de l’Église catholique, qu’il révisera à l’époque pour condamner la peine de mort, considérée jusqu’alors comme un droit des États dans les cas extrêmes. Continuer la lecture de « Vérifiez vos catéchismes: les ‘péchés écologiques’ arrivent »

Le Pape leader de la gauche mondiale

Il a prononcé hier devant une assemblée de juristes, un discours que ne désavouerait le plus extrémiste des leaders d’extrême-gauche: là, il en fait trop, et il pulvérise les bornes du politiquement correct. Marco Tosatti a relevé la comparaison diffamatoire, à peine subliminale, faite entre les mouvements souverainistes et le nazisme!

Continuer la lecture de « Le Pape leader de la gauche mondiale »

CDL. SARAH: LA CONTRACEPTION À LA RACINE DES IDÉOLOGIES TOXIQUES ‘LGBT’

par Paul Murano  • ChurchMilitant.com

Avertir l’Eglise qui doit lutter contre les mensonges autodestructeurs qui imprègnent la société

Le Cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline, a prononcé un discours monumental sur le devoir de l’Eglise de combattre l’idéologie toxique lors d’une conférence le 7 novembre à l’Université San Pablo de Madrid.

Dans son exposé intitulé “L’importance de l’éducation dans la mission de l’Eglise aujourd’hui”, Sarah a attaqué la “théorie du genre” comme la dernière tendance à l’érosion de l’éducation et de la formation morale, observant que “la déstructuration de l’identité sexuelle… peut être comprise comme la conséquence anthropologique d’une mutation pratique”. Continuer la lecture de « CDL. SARAH: LA CONTRACEPTION À LA RACINE DES IDÉOLOGIES TOXIQUES ‘LGBT’ »

Le gnosticisme détruit la compréhension biblique

THE FATIMA CENTERpar Kennedy Hall

L’hérésie du gnosticisme

Il est difficile d’identifier une définition singulière du gnosticisme. Néanmoins, le mot racine est “gnose” qui signifie connaissance. Bien sûr, la connaissance elle-même peut être une bonne chose, mais nous savons qu’au moins une forme de connaissance était l’appât utilisé par le diable pour tenter Adam et Eve (Gen 3:5). Le gnosticisme se réfère à un ensemble d’idées spiritualistes qui considèrent la connaissance secrète ou continuellement révélée comme extrêmement importante, ou même salvifique. Dans les premiers temps de l’Église, les hérésies gnostiques étaient courantes. Dans un article récent, j’ai écrit sur la façon dont les gnostiques ont coopté des noms scripturaires afin de colporter de faux “évangiles” gnostiques, qui n’étaient bien sûr pas du tout des évangiles. Continuer la lecture de « Le gnosticisme détruit la compréhension biblique »

L’église envahie par les champignons Zombie-Ant Fungus

THE REMNANT – Comme n’importe quel imbécile pourrait le voir, la pièce de théâtre intitulée “Synode des évêques de la région panamazonienne”, avec un thème ridicule de “noble sauvage” et des idoles païennes, était une production montée dans le but de prétendre que les prêtres mariés et les femmes “diacres” sont la dernière dictée de la “voix de l’Esprit” plutôt que simplement ce que Bergoglio veut et obtiendra par crochet ou croc. Le ” hook-or-crook ” comprend une réactivation post-synodale, avec de nouveaux membres, de la commission semi-secrète de Bergoglio sur les diacres femmes dont l’itération précédente ne lui avait pas dit ce qu’il voulait entendre, mais avait plutôt conclu qu’il n’y avait aucune preuve que les diacres femmes en tant que telles n’ont jamais existé dans l’Église. Ce qui explique pourquoi la conclusion majoritaire probable de la commission reste semi-secrète. Comme le reste du Troisième secret de Fatima, les conclusions de la commission seront gardées sous clé. Continuer la lecture de « L’église envahie par les champignons Zombie-Ant Fungus »

Non habemus Papam

L’extraordinaire plaidoyer/réquisitoire d’un dominicain qui a toujours défendu le Pape, le Père Cavalcoli. Il fallait que quelqu’un le fît, et il fallait que ce fût quelqu’un qui ne puisse pas être classé comme « anti-Bergoglio primaire » (!!) On n’est pas forcé d’être d’accord avec tout. Mais avec ses limites et ses défauts, c’est la plus forte prise de position à ce jour, non pas exactement « contre » mais « à propos de » François et son exercice de la papauté (mis à jour le 13)

Un ami m’a envoyé le lien vers le blog du Père Giovanni Cavalcoli, que je vous recommande d’aller lire dans son intégralité… Ceux qui connaissent la prudence et la fidélité à l’Église et au rôle du Pontife du théologien peuvent évaluer son degré de préoccupation et la gravité de la situation comme il la décrit. Continuer la lecture de « Non habemus Papam »

La théologie derrière les femmes portant des voiles dans une église

1P5Peter Kwasniewski 

La noble langue latine qui a nourri la piété pendant des siècles, la sérénité du plain-chant grégorien, la splendeur du sacerdoce sacerdotal et l’accent visible sur la nature sacrificielle de la Messe, où le Seigneur de la gloire rend son offrande sur la Croix présente à nouveau, d’une manière ou d’une autre, au profit des vivants et des morts, toutes ces choses et disparaît plus rapidement après le Concile Vatican II, sous le faux prétexte que ” l’homme moderne ” avait besoin de plus que quelque chose de tout à la portée de tous, d’autre, d’une solennité, de silence et de sacreté, d’être tout à la fois plus accessible. C’était certainement une énorme erreur, comme les laïcs, le clergé et même les évêques l’ont déclaré avec de plus en plus de franchise au cours des dernières décennies. Le travail de relèvement est en grande partie retombé au niveau de la base. Continuer la lecture de « La théologie derrière les femmes portant des voiles dans une église »

Inculturation et loi d’évangélisation

La Vocation des Apôtres par Domenico Ghirlandaio (et son atelier), 1481-82 [Chapelle Sixtine]

THE CATHOLIC THING – parEduardo J. Echeverria

J’avais déjà fait valoir ici, avant même le début du Synode amazonien, que l’Instrumentum Laboris pour le Synode maintenant achevé comprenait l’inculturation comme étant avant tout un appel à adapter ou à accommoder la foi catholique aux cultures amazoniennes. Cette conception reste inchangée dans le Document final, chapitre III, qui appelle à la “conversion culturelle”.

Voici un échantillon représentatif de ces déclarations :

Notre conversion doit aussi être culturelle, devenir l’autre, apprendre de l’autre. Etre présent, respecter et reconnaître ses valeurs, vivre et pratiquer l’inculturation et l’interculturalité dans notre proclamation de la Bonne Nouvelle. §41 Continuer la lecture de « Inculturation et loi d’évangélisation »

Protestation contre les actes sacrilèges du Pape François

Contra Recentia Sacrilegia

Nous soussignés, membres du clergé catholique et universitaires laïcs, protestons contre les actes sacrilèges et superstitieux commis par le pape François, successeur de Pierre, à l’occasion du récent synode sur l’Amazonie qui s’est tenu à Rome, et nous les condamnons.

Ces actes sacrilèges sont les suivants :

  • Le 4 octobre, le pape François a assisté à un acte d’adoration idolâtre de la déesse païenne Pachamama.
  • Il a permis que ce culte ait lieu dans les Jardins du Vatican, profanant ainsi le voisinage des tombes des martyrs et de l’eglise de l’apôtre Pierre.
  • Il a participé à cet acte de culte idolâtre en bénissant une image en bois de la Pachamama. Continuer la lecture de « Protestation contre les actes sacrilèges du Pape François »