EVOLUTIONNISME ET AUTRES MYTHES. La crise du paradigme darwinien

INFOVATICANA – Par Gabriel Calvo Zarraute | 14 juin 2019

Le pays des merveilles…. et les mensonges de l’évolutionnisme.
Carlos Javier Alonso est un philosophe avec une bibliographie spécialisée dans l’étude des questions scientifiques, qui dans cet ouvrage soumet les thèses fondamentales de l’évolutionnisme ou darwinisme à une critique exigeante en raison de sa situation angoissante et de son impuissance à expliquer correctement l’évolution[1]. Le livre est plein des connaissances nécessaires pour comprendre en détail la distinction entre l’évolution pratique des théories de l’évolution, plus basée sur des opinions que sur des données fiables en raison des connaissances humaines limitées dans ce domaine. Bien que les données érudites soient abondantes, leur lecture n’est cependant pas lourde, ce qui permet d’avoir une idée assez approximative de la genèse et du développement de la doctrine évolutionnaire. L’auteur soutient la compatibilité entre la conception évolutive du développement de la nature et l’affirmation d’une création de celle-ci, compatible par le fait de traiter deux questions qui sont dans des plans de connaissance différents : la première dans le naturel-immanent ; la seconde dans le métaphysique-transcendant. Continuer la lecture de « EVOLUTIONNISME ET AUTRES MYTHES. La crise du paradigme darwinien »

Un neurologue expose le mythe de la “mort cérébrale” derrière l’industrie des greffes d’organes, évaluée à plusieurs milliards de dollars

ROME, le 5 juin 2019 (LifeSiteNews) – Un neurologue brésilien respecté cherche à démystifier le mythe de la “mort cérébrale” en affirmant qu’il se perpétue pour fournir une industrie internationale de transplantation de plusieurs milliards de dollars.

Le docteur Cicero G. Coimbra, docteur en médecine, neurologue et professeur de neurosciences à l’Université fédérale de São Paulo (Brésil), a également déclaré que la guérison des patients comateux est souvent possible, mais qu’un établissement médical étroitement contrôlé ne donne pas aux médecins et aux étudiants en médecine les faits dont ils ont besoin pour “faire de leur mieux” pour leurs patients. Continuer la lecture de « Un neurologue expose le mythe de la “mort cérébrale” derrière l’industrie des greffes d’organes, évaluée à plusieurs milliards de dollars »

Einstein aurait usurpé la théorie de la relativité à son ex-épouse

À l’occasion de la publication du roman le Nobel et la choriste de l’écrivain espagnole Nativel Preciado consacré à l’histoire des relations entre Albert Einstein et sa première femme Mileva Marić, la journaliste d’El País Rosa Montero rappelle les détails de ce mariage qui a tourné au drame.

Marić et Einstein se sont rencontrés en 1896 à l’Institut polytechnique de Zurich, où ils étaient étudiants. Il est à noter qu’à cette époque, le monde de la physique et des mathématiques était réservé aux hommes. Toutefois, Mileva était une mathématicienne brillante et agrégée. Continuer la lecture de « Einstein aurait usurpé la théorie de la relativité à son ex-épouse »

Les évêques dominicains : “L’idéologie du genre déracine la nature humaine et ignore la biologie”.

Par INFOVATICANA | 01 juin 2019
Le Ministère dominicain de l’éducation a publié un décret départemental donnant la priorité à la conception et à la mise en œuvre d’une politique d’égalité des sexes. En réponse, la Conférence épiscopale du pays a rédigé un document que nous reproduisons ci-dessous :

Nous tenons à rappeler que nous sommes en faveur et promouvons l’équité entre les personnes, l’amour du prochain, la coexistence saine et l’éducation aux valeurs intégrales, sans exclure personne. Continuer la lecture de « Les évêques dominicains : “L’idéologie du genre déracine la nature humaine et ignore la biologie”. »

L’ IA de Google détecte 94,4% des cancers du poumon

La Sélection du Jour – De plus en plus, l’intelligence artificielle est appelée à devenir le copilote du médecin. Les équipes de Google ont appliqué l’intelligence artificielle aux problèmes de santé. Elles se sont notamment penchées pendant trois ans sur l’une des premières causes de décès au monde, le cancer du poumon. Un des cancers les plus meurtriers, tuant 1,7 million de personnes par an, soit plus que ceux du sein, de la prostate et colorectal réunis… C’est également l’un de ceux dont le taux de survie est le plus bas, sauf s’il est diagnostiqué et traité tôt. Continuer la lecture de « L’ IA de Google détecte 94,4% des cancers du poumon »

Arthrose : un implant s’appliquant comme un pansement qui régénère le cartilage articulaire

Publié par wikistrike.com sur 26 Mai 2019

Un pansement pour les articulations en cas d’arthrose. C’est ce dispositif innovant que viennent de mettre au point des chercheurs de l’Inserm.

 

Arthrose 

Cartilage articulaire © Inserm/Chappard, Daniel

Un implant s’appliquant comme un pansement pour régénérer le cartilage

Des chercheurs de l’Inserm et de l’Université de Strasbourg au sein de l’Unité « Nanomédecine régénérative » ont mis au point un implant qui, appliqué comme un pansement, permet de régénérer les cartilages en cas de lésions importantes des articulations ou d’arthrose débutante.

Ces travaux sont présentés dans la revue Nature communication.

« L’arthrose est une destruction du cartilage touchant toutes les structures de l’articulation, dont l’os et le tissu synovial, qui tapisse l’intérieur des articulations. »

Les options thérapeutiques vont de la microgreffe à la pose d’une prothèse. « Ces interventions sont toutes invasives et/ou douloureuses pour le patient, avec une efficacité limitée et des effets secondaires. »

« Aujourd’hui », explique le communiqué de l’Inserm, « en dehors de la pose de prothèses, on se contente en réalité de réparer provisoirement le cartilage des articulations et d’alléger les douleurs. Les traitements consistent surtout à injecter des anti-inflammatoires ainsi que de l’acide hyaluronique pour améliorer la viscosité de l’articulation. Des cellules souches peuvent être aussi utilisées, notamment parce qu’elles sécrètent des molécules capables de contrôler l’inflammation. »

« Afin de régénérer le tissu conjonctif, souple et souvent élastique qui recouvre les articulations et permet aux os de bouger et de glisser l’un par rapport à l’autre. », l’équipe de chercheurs de l’Inserm et de l’Université de Strasbourg, sous la direction de Nadia Benkirane-Jessel, a mis au point un « pansement » pour le cartilage inspiré des pansements de nouvelle génération qui forment comme une seconde peau sur les plaies cutanées.

Un nouveau cap est franchi, est-il souligné. « On n’est plus seulement dans la réparation, on parle réellement de régénération du cartilage articulaire. »

Ces pansements articulaires sont composés de deux couches. « La première, qui fait office de support (pansements classiques), est une membrane composée de nanofibres de polymères et dotée de petites vésicules contenant des facteurs de croissance en quantités similaires à celles que nos cellules sécrètent elles-mêmes. La seconde est une couche d’hydrogel chargée d’acide hyaluronique et de cellules souches provenant de la moelle osseuse du patient lui-même, ce sont ces cellules qui, en se différenciant en chondrocytes (cellules qui forment le cartilage) vont régénérer le cartilage de l’articulation. »

En plus de l’articulation du genou et de l’épaule, le pansement pourrait aussi être utilisé pour l’articulation temporo-mandibulaire, liée à la mâchoire, envisagent les chercheurs.

L’équipe a déjà mené des essais concernant des lésions cartilagineuses chez le petit animal ainsi que le grand animal. L’objectif est de lancer un essai chez l’humain avec une petite cohorte de 15 patients.

 

L’erreur mathématique de Ralph Keeling fragilise ses prédictions de réchauffement accéléré des océans

C’est assez rare pour être noté : Ralph Keeling, scientifique co-auteur d’une étude sur le climat qui fit les gros titres, et ses collègues viennent d’admettre avoir « raté » leur travail. Ils affirmaient avoir découvert une hausse de la température des océans 60 % supérieure à celle établie jusque-là. Or cette étude, reconnaissent-ils aujourd’hui, a été entachée d’une erreur mathématique, laquelle avait été débusquée par le scientifique Nic Lewis qui avait évoqué « de graves (mais certainement involontaires) erreurs ». Or ces erreurs sont susceptibles de modifier considérablement les prédictions alarmistes de réchauffement océanique et, partant, de réchauffement global.

Les chercheurs auteurs de l’étude alarmiste sur le réchauffement des océans font ainsi amende honorable, ce qui est d’autant plus rare en ces jours de bourrage de crâne climato-apocalyptique que c’est un collègue climato-sceptique qui a levé le lièvre. « Quand nous avons pris connaissance de son objection, nous nous sommes immédiatement rendus compte qu’il était évident qu’on avait un problème », a expliqué le co-auteur de l’étude, Ralph Keeling, au San Diego Union-Tribune. Le travail en question, publié en octobre, utilise une nouvelle méthode de mesure de la chaleur reçue par les océans. Elle avait conclu qu’ils avaient absorbé 60 % plus de chaleur qu’on ne le pensait jusqu’alors. De quoi faire les choux gras des médias et politiciens réchauffistes. Continuer la lecture de « L’erreur mathématique de Ralph Keeling fragilise ses prédictions de réchauffement accéléré des océans »

DERNIÈRES NOUVELLES SUR LE LINCEUL DE TURIN : Enfin, la science parvient à la foi

C’est la seule et la plus intrigante relique du genre et l’ironie la plus profondément enracinée est qu’il y a des légions de chrétiens qui n’ont aucune idée de ce qu’elle est et même qu’elle existe.

Le Suaire de Turin est vénéré comme le tissu sacré de l’enterrement de Jésus Christ et pourrait être considéré comme l’objet archéologique le plus important jamais découvert.

L’image sur la toile est comme un négatif photographique exposé à la lumière d’un portrait détaillé d’un homme crucifié. Les données historiques – y compris la multitude de blessures flagrantes, le flux de saignements, la présence de pièces de monnaie de Ponce Pilate dans ses yeux, les blessures sur ses poignets et non sur ses mains, la présence d’une queue de cheval sur le dos de l’homme, les échantillons de pollen qui sont uniques à la région de Jérusalem – sont d’une précision surprenante. Continuer la lecture de « DERNIÈRES NOUVELLES SUR LE LINCEUL DE TURIN : Enfin, la science parvient à la foi »

L’idéologie du réchauffement climatique anthropique au service de l’idéologie malthusienne

Il n’existe aucun consensus véritable ni majorité établie au sein du monde de la Science au sujet du réchauffement climatique anthropique. De nombreux scientifiques contestent cette théorie, le malheur est qu’ils n’ont pas voix publique au chapitre, les médias mainstream et les élites mondialistes, dont l’actuel pape François, se faisant les relais de la seule doxa ayant l’agrément des puissantes institutions et organisations internationales, occultes ou visibles.

Il faut là-encore, pour connaître l’envers de la médaille et contrer efficacement le phénomène médiatique, création ex-nihilo de la pensée unique, Greta Thumberg, rechercher l’information ailleurs que sur les supports politiquement corrects. Continuer la lecture de « L’idéologie du réchauffement climatique anthropique au service de l’idéologie malthusienne »