5E ANNIVERSAIRE DU MARTYRE DE 21 COPTES EN LIBYE

INFOCATHOLICA

Le 15 février, le cinquième anniversaire de la mort des 21 martyrs coptes décapités par le groupe terroriste Daesh sur une plage libyenne en 2015 a été célébré. La mémoire de leurs noms, qui fait déjà partie du livre des martyrs de l’Église copte, a été officiellement célébrée samedi.

(ACN) L’Aide à l’Église en détresse a contacté les familles des martyrs et recueilli leur témoignage direct, après 5 ans de leur martyre.

“Je suis la mère des martyrs et je suis fière d’eux” Continuer la lecture de « 5E ANNIVERSAIRE DU MARTYRE DE 21 COPTES EN LIBYE »

La révolution ? Mensonge et meurtre à l’origine

LBQ – Rino Cammilleri

La re-proposition du Roi des Anabaptistes, par Friedrich Reck-Malleczwen, est plus que jamais d’actualité. En racontant l’expérience historico-religieuse qui a eu lieu à Münster à partir de 1534, l’auteur montre comment la Révolution change d’abord tout, puis détruit tout et finalement se dévore.

J’ai lu Le Roi des anabaptistes (Rusconi 1971) quand j’étais étudiant à l’université et j’ai été choqué. Je venais de lire La Mécanique de la Révolution d’Augustin Cochin et je l’ai vu en action : un lieu circonscrit, toutes les phases obligatoires du processus révolutionnaire jusqu’à son aboutissement suprême, le suicide. Continuer la lecture de « La révolution ? Mensonge et meurtre à l’origine »

Pourquoi le modèle britannique est-il anti-démocratique ?

Derrière le libéralisme, la dictature des institutions Britannique.


Par Valérie Bugault − Février 2020 − Conférence à l’Institut Schiller

Je vous propose à l’occasion de cette conférence :

  • d’analyser comment le droit anglais a historiquement été mis, de façon institutionnelle, au service des puissants ;
  • avant d’examiner comment la puissance politique est devenue une puissance économique ;
  • pour enfin considérer la conclusion qui est que la domination internationale du droit anglo-saxon est la promesse de disparition de la civilisation et le plus sûr chemin vers l’esclavagisme de tous.

Continuer la lecture de « Pourquoi le modèle britannique est-il anti-démocratique ? »

700 ans de célibat clérical dans l’histoire

1P5 – Michael Massey 

Avec l’exhortation post-synodale tant attendue du pape non loin de là, nous pouvons être sûrs que les modernistes vont ramener leurs axes aux racines de la discipline du célibat clérical. Nous entendrons dire que le célibat clérical n’a été introduit qu’au 12e ou au 5e siècle et que ce n’est pas une discipline qui remonte aux apôtres. Avant d’être bombardé de ces mensonges et demi-vérités, il est important d’apprendre l’histoire du célibat clérical afin de contrer ces arguments et de préserver cette discipline sacrée.

Saint Paul et Eusèbe de Césarée
Saint Paul ne parle pas explicitement du célibat clérical et mentionne en fait le mariage des évêques et des diacres. Dans la Demonstratio Evangelica, cependant, Eusèbe de Césarée explique les origines et le but du célibat clérical à la lumière de ces passages. À la fin du IIIe siècle ou au début du IVe siècle, juste avant le Concile de Nicée, Continuer la lecture de « 700 ans de célibat clérical dans l’histoire »

UN HISTORIEN CATHOLIQUE DEMANDE DES « PROCÈS DE NUREMBERG » POUR CRIMES COMMUNISTES

par Jules Gomes ChurchMilitant

Le professeur Roberto Mattei dénonce la complaisance du Vatican envers les régimes marxistes

Un éminent historien catholique demande que le communisme soit jugé dans le cadre d’un processus moral et juridique analogue à celui des procès de Nuremberg qui se sont tenus après la Seconde Guerre mondiale pour poursuivre les dirigeants nazis qui ont planifié, exécuté ou participé aux crimes de guerre et à l’Holocauste.

S’exprimant sur le thème “Dieu, honneur, pays : le président Ronald Reagan, le pape Jean-Paul II et la liberté des nations”, lors de la conférence sur le conservatisme national qui s’est tenue à Rome mardi dernier, le professeur Roberto de Mattei a déclaré à un public nombreux d’hommes politiques, d’universitaires et de journalistes que le communisme “n’avait jamais été considéré comme un “mal”, pas même après son effondrement politique”. Continuer la lecture de « UN HISTORIEN CATHOLIQUE DEMANDE DES « PROCÈS DE NUREMBERG » POUR CRIMES COMMUNISTES »

La révolution messianique de 1789

MPI – Lors de son passage sur Paris Première, le 18 décembre 2019, Alain Finkielkraut n’a pas hésité à affirmer que « la Révolution française réalisait les espérances messianiques inscrites dans la Bible ».

Ces propos peuvent étonner certains. Il est juste d’affirmer que les juifs ont joué un rôle majeur dans la révolution bolchevique de 1917 en Russie. On comptait près de 80 % de révolutionnaires issus de cette communauté. En revanche, nous ne trouvons pas de juifs aux premières loges, si l’on peut dire, lors des événements de 1789. Ce sont de « bons » goyim issus, pour l’essentiel, de l’aristocratie et de la haute bourgeoisie. Continuer la lecture de « La révolution messianique de 1789 »

Un holocauste de proportions bibliques

Par Laurent Guyénot – Le 11 novembre 2019 – Source Unz Review

Holocauste est un terme tiré de la Bible hébraïque (dans la traduction grecque), désignant le sacrifice religieux d’animaux entièrement consumés sur un autel. Le premier holocauste rapporté dans la Bible est pratiqué par Noé dans la Genèse, chapitre 8 : dans un accès de rage, Yahvé s’est dit à lui-même : « Je vais effacer de la surface du sol les hommes que j’ai créés, (…) car je me repens de les avoir faits » (6:7). Mais après avoir noyé presque toutes ses créatures dans un déluge, Yahvé regrette d’avoir regretté, quand Noé lui offre un énorme holocauste. Yahvé respira l’agréable odeur et se dit en lui-même : « Je ne maudirai plus jamais la terre à cause de l’homme (…) plus jamais ne frapperai tous les vivants comme j’ai fait » (8:21). Depuis lors, Yahvé devint accro à la « douce odeur » de la chair carbonisée. Selon le livre d’Esdras, un holocauste gigantesque a été offert à Yahvé par les Judéo-Babyloniens qui ont (re)colonisé la Palestine, en préparation pour la (re)construction du Temple (Esdras 7:12-17). Continuer la lecture de « Un holocauste de proportions bibliques »

‘PROTESTANTS’ ÉCOLE ‘CATHOLIQUES’

par William Mahoney, Ph.D. ChurchMilitant

S’en tenir à la tradition

“Etre dans l’histoire, c’est cesser d’être protestant”.

Les paroles de Saint John Henry Newman ont été actives dans la vie de trois protestants qui ont accepté des vérités de la foi catholique.

Le plus connu est Francis Chan, qui, bien que non encore converti, a prêché un sermon sur la Présence réelle qui, à ce jour, a été visionné environ 100 000 fois sur YouTube.

Chan a déclaré : “Je ne savais pas que pendant les 1500 premières années de l’histoire de l’église, tout le monde voyait en elle le corps et le sang du Christ, et ce n’est qu’il y a 500 ans que quelqu’un a popularisé l’idée que ce n’est qu’un symbole et rien de plus”.


L’étude de l’histoire de l’Église m’a fait repenser les croyances que j’avais.


Un ancien évêque anglican, le Dr Gavin Ashenden, a été acclamé internationalement en 2017 après s’être opposé à la lecture du Coran dans une cathédrale épiscopale en Écosse, ce qui l’a amené à démissionner de son aumônerie royale auprès de la Reine.

Le Dr Ashenden a été reçu à l’église catholique en décembre. Il remercie St. John Henry Newman et le dit à Church Militant :

Son expérience nous apprend que l’Église d’Angleterre est enracinée dans les valeurs de la culture sécularisée plutôt que dans les fondements de la tradition biblique, apostolique et patristique. L’expérience de Newman trace la voie vers notre propre foyer ecclésial qui est construit sur le charisme pétrinien dans notre lutte pour le salut et le ciel.

Le pasteur indien Sajith Joseph, fondateur de Grace Community Global qui compte actuellement 2 millions d’adeptes, a été reçu dans l’Église catholique en décembre après avoir fait des recherches sur l’histoire.

Sajith a déclaré à l’ANC : “L’étude de l’histoire de l’Église m’a fait repenser les croyances que j’avais. Puis … l’unité théologique et doctrinale m’a fait réfléchir en second lieu au catholicisme et à la théologie catholique. Ainsi, mes convictions théologiques m’ont fait revenir au catholicisme et à l’Église catholique”.

Sa famille et près de 50 membres se sont convertis avec lui.

Chan a proclamé, “mais le Corps lui-même a besoin de revenir au centre de l’Église.”

A une époque où seulement un tiers des catholiques croient en la Présence réelle, les protestants comme Chan ont quelque chose à enseigner aux catholiques qui ne croient pas.

L’effondrement de l’Empire d’Occident moderne. Quel avenir pour l’humanité ?

Par Ugo Bardi – Le 30 décembre 2019 – Source CassandraLegacy

Ces notes ne sont pas censées dénigrer ni exalter une entité dont l’histoire remonte à au moins deux millénaires. Comme tous les Empires, passés et présents, l’Empire Mondial Moderne a traversé la parabole de sa croissance et de sa gloire et il commence maintenant son déclin. Il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire à ce sujet, nous devons accepter que c’est ainsi que l’univers fonctionne. Sur ce sujet, voir aussi un de mes précédents billets « Pourquoi l’Europe a conquis le monde ?« .


Pour tout ce qui existe, il y a une raison et c’est vrai aussi pour cette chose gigantesque qu’on appelle parfois « l’Occident » ou peut-être « l’Empire américain », ou peut-être « la Globalisation ». Pour trouver cette raison, on peut remonter aux origines mêmes de l’empire moderne. Nous pouvons les trouver dans un empire plus ancien, mais déjà très avancé : l’Empire romain. Continuer la lecture de « L’effondrement de l’Empire d’Occident moderne. Quel avenir pour l’humanité ? »

Perspective catholique sur la révolte anglicane (deuxième partie)

THE FATIMA CENTER –

NOVEMBRE 1554 : LE CARDINAL POLE, LÉGAT PAPAL, RÉCONCILIE L’ANGLETERRE AVEC ROME

Le 28 novembre 1554, le cardinal Reginald Pole a été présenté aux deux Chambres du Parlement par le Lord Chancelier Stephen Gardiner comme étant venu ” sur l’une des plus lourdes causes qui se soient jamais produites dans ce royaume, et qui concernaient la gloire de Dieu et votre bénéfice universel “. En tant que représentant légal de Saint Pierre, Pole avait été envoyé pour absoudre le royaume des graves péchés d’hérésie et de schisme, et pour réconcilier l’Eglise d’Angleterre avec Rome. Continuer la lecture de « Perspective catholique sur la révolte anglicane (deuxième partie) »