L’ennemi principal de la gauche

Mais qui est le principal ennemi de la gauche ? Vous direz Salvini ou le centaure Salvini-Meloni. Mais vous avez tort. Et en y retournant, vous auriez répondu Berlusconi, ou avant cela Craxi, Fanfani ou Almirante. Ou à l’époque de l’anticapitalisme, les “maîtres”.

Mais même dans ces cas-là, vous auriez été approximatif, ayant raison sur le plan superficiel et contingent. Le véritable ennemi historique, ontologique, absolu de la gauche – tant dans la version communiste que radicale et progressiste – est la réalité. Et cela explique les appels infructueux lancés par ses dirigeants et ses clercs pour redécouvrir la relation avec le peuple, pour se reconstruire une âme, un peuple et une passion sociale, ou vice versa pour expliquer, sans jamais leur expliquer, pourquoi le transfert des consentements dans les territoires et districts prolétariens, de gauche aux souverains, ne se produit jamais. Continuer la lecture de « L’ennemi principal de la gauche »

L’UE ressemble de plus en plus à l’URSS

Benoît & moi – Le grand dissident russe Vladimir Bukovski a été le premier à le voir.

Antonio Socci
Libero
30 novembre 2019
Ma traduction

« C’est vraiment une énigme pour moi de comprendre pourquoi, après avoir enterré un monstre, l’Union soviétique, nous en construisons un autre qui est remarquablement similaire: l’Union européenne ».

Pour prononcer des mots aussi durs et clairs – à l’ère du conformisme européiste – il faut quelqu’un habitué à aller à contre-courant, quelqu’un qui connaît bien l’URSS et l’usage que les régimes font de la propagande, quelqu’un qui sait combien la liberté est fragile, quelqu’un qui a le plus grand courage pour combattre le totalitarisme soviétique: c’est la marque de Vladimir Bukovski. Continuer la lecture de « L’UE ressemble de plus en plus à l’URSS »

La destitution de Trump et le scénario de la guerre de Sécession

Par Brandon Smith − Le 12 novembre 2019 − Source Alt-Market.com

On a beaucoup parlé l’année dernière d’une guerre civile aux États-Unis, à tel point que même les médias grand public poussent le concept dernièrement. Selon un sondage réalisé par Rasmussen en 2018, 31 % des électeurs américains croyaient que l’Amérique connaîtrait une deuxième guerre civile au cours des cinq prochaines années. Un sondage plus récent de l’Institute Of Politics And Public Service montre que 7 électeurs sur 10 estiment que les États-Unis sont engagés aux deux tiers sur la voie de la guerre civile. Continuer la lecture de « La destitution de Trump et le scénario de la guerre de Sécession »

Le Canada rejoint le monde civilisé en votant contre Israël à l’ONU

MPI – Coup de tonnerre au Sionistan : le Canada qui depuis des décennies dispute âprement aux USA le rôle leader dans la servilité vis-à-vis d’Israël vient enfin de rejoindre le camp de la respectabilité en votant à l’ONU une résolution appuyant le droit des Palestiniens à l’autodétermination.

Un vote historique !

C’est radio Canada qui l’annonce : Continuer la lecture de « Le Canada rejoint le monde civilisé en votant contre Israël à l’ONU »

Stéphane Ravier : je ne crois pas à la théorie du grand remplacement, en revanche, je suis convaincu de sa réalité

Forte intervention du sénateur RN Stéphane Ravier lors du débat sur l’immigration, qui ne mâche pas ses mots, que ce soit sur le grand remplacement, sur le racisme anti-blanc, anti-français, anti-chrétien, le terrorisme, l’islam, la préférence nationale, en demandant des quotas non pas d’immigration mais des quotas d’expulsions :

De la démocratie, quelque chose de bien peut-il sortir?

Par Flavio Infante

 

Démocratie, le fossoyeur des “demos”.

Il est fréquent que lorsque quelque chose est sur-exalté, lorsque quelque chose ou quelqu’un se voit accorder une place dans l’échelle des êtres bien au-dessus de leur disposition réelle, ce qui suit est l’implacable annihilation de l’objet ainsi élevé. Car l’absurde est corrosif, et l’abstraction de quiconque de sa place réelle dans le cosmos attire l’intervention de cette justice vindicative implicite dans les œuvres de la Divine Providence, qui n’est pas oisive devant les desafueros des mortels. Placer quelque chose ou quelqu’un à travers les nuages est généralement suivi par sa conversion en gaz, en fumée. Continuer la lecture de « De la démocratie, quelque chose de bien peut-il sortir? »

La bataille de Hong Kong, un appel des catholiques pour éviter un désastre

Le nouveau compas quotidien par Stefano Magni

Les catholiques de Hong Kong cherchent une solution au désastre. La protestation qui a commencé contre la nouvelle loi sur l’extradition (maintenant retirée) se transforme en insurrection armée au cinquième mois. Non seulement parce que les autorités de Hong Kong, sous la pression du régime de Pékin, n’acceptent pas les demandes des manifestants, mais aussi parce que la police devient de plus en plus violente. Les forces de l’ordre se heurtent à des étudiants à l’école polytechnique et à l’entrée du tunnel sous-marin qui relie l’île à la péninsule de Kowloon. La médiation de l’évêque auxiliaire Joseph Ha a été sévèrement rejetée. L’intervention chinoise est de plus en plus redoutée, après l’apparition dans les rues de soldats ” charognards ” de l’armée de Pékin. Les catholiques font circuler une pétition en ligne pour demander l’intervention d’un médiateur du Pape. Continuer la lecture de « La bataille de Hong Kong, un appel des catholiques pour éviter un désastre »

Nafeez Ahmed – Les liens congénitaux entre Google et l’appareil de renseignement étasunien

Par Jean Martin – Source Saker Francophone

Nous publions au format PDF la traduction d’une enquête approfondie, réalisée par le grand journaliste britannique Nafeez Ahmed, sur les origines de Google, et en retour sur l’implication de cette société dans la structuration de l’appareil de renseignement étasunien, ses opérations de manipulation, de propagande, et de promotion de ses guerres sales.

On découvrira, étayé et documenté, comment une poignée d’hommes d’affaires cooptés, avec l’appui et en totale porosité avec l’État profond étasunien, façonnent la politique étrangère de « leur » pays pour leur plus grand profit.


les-liens-congenitaux-entre-Google-et-l-appareil-de-renseignements-etasunien

Encore ce mensonge du terrorisme

Stratediplohttp://stratediplo.blogspot.com/2019/10/encore-ce-mensonge-du-terrorisme.html – Il semble nécessaire de rappeler une fois de plus que le terrorisme n’est pas un acteur ou une faction, ce n’est qu’une stratégie. Cette stratégie consistant à frapper au hasard pour générer la terreur a été utilisée, par exemple, par les anarchistes il y a un peu plus d’un siècle, par les séparatistes (algériens, basques, corses…) il y a un demi-siècle et par les Mahométans aujourd’hui (en France en tout cas). Et évidemment, comme on l’annonçait il y a trois ans (http://stratediplo.blogspot.com/2016/06/la-pire-erreur.html), la défaite de l’ennemi lointain auquel le gouvernement français avait, en 2016, laborieusement mais mensongèrement attribué les attentats de 2015, n’a pas mis fin aux attentats d’inspiration mahométane en France. Continuer la lecture de « Encore ce mensonge du terrorisme »

Comment la CIA, le Mossad et « le réseau Epstein » exploitent les fusillades de masse pour créer un cauchemar orwellien

Par Whitney Webb – Le 6 septembre 2019 – Source MintPress News

Graphique par Claudio Cabrera

À la suite d’une autre fusillade de masse ou d’une autre crise catastrophique, des « solutions » orwelliennes vont être imposées à un public américain effrayé par un réseau d’influence très organisé, pas seulement autour de Jeffrey Epstein, mais d’une litanie de crimes et d’une histoire effrayante de plans pour écraser la dissidence interne aux États-Unis.

Après l’arrestation et la mort en prison de Jeffrey Epstein, présumé trafiquant sexuel d’enfants, une société de technologie israélienne peu connue a commencé à être mise sous les projecteurs, mais pour de très mauvaises raisons. Peu de temps après l’arrestation d’Epstein, ses relations et ses finances ont fait l’objet d’un examen minutieux; il a été révélé que la société israélienne Carbyne911 avait reçu un financement substantiel de Jeffrey Epstein ainsi que de son proche associé et ancien Premier ministre Ehud Barak, et de Peter Thiel, capital-risqueur de la Silicon Valley et grand soutien de Trump. Continuer la lecture de « Comment la CIA, le Mossad et « le réseau Epstein » exploitent les fusillades de masse pour créer un cauchemar orwellien »