Dossier explosif: le cardinal Cupich sous enquête pour avoir retenu des documents de Bernardin

1P5 – Note de la rédaction : l’article suivant de Marco Tosatti est paru aujourd’hui en italien dans La Nuova Bussola Quotidiana, et a été traduit pour nous par Giuseppe Pellegrino. Il résume l’histoire publiée plus tôt cette semaine par Church Militant au sujet de documents obtenus à partir d’archives diocésaines secrètes du diocèse de Chicago concernant les abus sexuels présumés de feu le cardinal Joseph Bernardin – dont certains seraient de nature satanique – et du fait que le cardinal Blase Cupich n’a pas remis ces documents aux forces de l’ordre. Continuer la lecture de « Dossier explosif: le cardinal Cupich sous enquête pour avoir retenu des documents de Bernardin »

Vatican et abus sexuels. Deux solutions opposées, toutes deux erronées

Dans la gestion des affaires d’abus sexuels impliquant des ministres sacrés, il arrive fréquemment qu’à différents niveaux de l’Église, l’on commette deux erreurs à l’opposé l’une de l’autre.  On pèche soit par excès de bienveillance soit par excès de rigueur.

Deux cas récents l’illustrent à merveille.  L’un se déroule en Italie et l’autre en Pologne.  Tous deux impliquent le Vatican et la personne même du Pape. Continuer la lecture de « Vatican et abus sexuels. Deux solutions opposées, toutes deux erronées »

LE SYNODE PANAMAZONIQUE OU LA REVANCHE D’ELEAZAR LÓPEZ SUR JOSEPH RATZINGER

Il faut remonter aux années 90 du siècle dernier, à l’époque où le cardinal Ratzinger était préfet de la CDF, et aux provocations d’un obscur prêtre indigène, Eleazar Lopez, pour comprendre la rupture consommée avec les deux pontificats précédents (20/6/2019)

Ce article est issu du site Pan-Amazon Synod Watch, mis en ligne spécialement à l’occasion du Synode sur l’Amazonie par un mouvement qui fait hurler les ‘bons’ catholiques, l’Institut Plinio Corrêa de Oliveira. Pour autant que j’ai pu en juger, le site, bilingue, (italien et anglais) est une véritable mine. Il a été signalé par Giuseppe Nardi (qui annonce rien de moins que «la révolution à venir dans l’Eglise») ici: katholisches.info

Continuer la lecture de « LE SYNODE PANAMAZONIQUE OU LA REVANCHE D’ELEAZAR LÓPEZ SUR JOSEPH RATZINGER »

Rome se joint à d’autres confessions pour célébrer l’écologiste Temps de la Création

INFOVATICANA – Par Carlos Esteban
Le Dicastère pour la Promotion du Développement Humain Intégral exhorte les catholiques à ” mettre en pratique ” l’encyclique écologique Laudato Sì et à se joindre à d’autres confessions au moment de la création en septembre pour combattre le changement climatique.

Le dicastère exhorte les groupes catholiques, orthodoxes, anglicans et protestants à célébrer le mois de septembre comme une période de la création axée sur l’action contre le changement climatique, en prenant cette hypothèse de l’ONU comme vérité révélée.

Des manifestations se tiendront du 1er septembre au 4 octobre, avec pour objectif global de limiter le réchauffement à 1,5 degré Celsius, conformément à l’objectif fixé par l’Accord de Paris fin 2015, année de la publication de l’encyclique écologique de Francisco, Laudato Sì. Continuer la lecture de « Rome se joint à d’autres confessions pour célébrer l’écologiste Temps de la Création »

Le long jeu du Synode de l’Amazone est plus radical que vous ne le pensez

iP5 – Julia Meloni Julia Meloni
Nous sommes en 2029 et, par nécessité, vous assistez à une messe “en groupe” célébrée par Jerry le chauffeur de bus, Charles le directeur de banque et Josh le menuisier.

Vous êtes dans l’Église imaginée par la muse radicale du synode amazonien, l’évêque Fritz Lobinger. Après que le pape François eut salué le travail de Lobinger, vous avez vu que le synode de 2019 a conclu l’ordination des “anciens” mariés – une pratique qui s’est ensuite répandue, comme prévu, en Allemagne, aux États-Unis, et ailleurs.

On pourrait penser – pour reprendre une phrase de Lobinger – que tout le monde trouverait “profondément choquant de voir soudain la messe célébrée par le directeur de la banque, le chauffeur de bus, le charpentier”.

Mais vous étiez prêt pour l’innovation. Continuer la lecture de « Le long jeu du Synode de l’Amazone est plus radical que vous ne le pensez »

“Les théologiens doivent être éduqués dans le dialogue avec le judaïsme et l’islam”

Par INFOVATICANA | 22 juin 2019
Le pape François a invité les facultés de théologie à renforcer la coexistence pacifique et le dialogue entre les cultures et les religions, en particulier avec le judaïsme et l’islam : ” les étudiants en théologie devraient être formés en dialogue avec le judaïsme et l’islam “, a-t-il dit.

(Acipress)-Le Saint-Père a fait cette déclaration le vendredi 21 juin à Naples, en Italie, où il a prononcé le discours de clôture de la rencontre sur la théologie après la “Veritatis gaudium” dans le contexte de la Méditerranée, tenue à la Faculté théologique pontificale d’Italie du Sud.

Ce dialogue, dit le Pape, est le meilleur remède contre le “Syndrome de Babel”. “Nous pensons que le syndrome de Babel est la confusion qui naît du fait de ne pas comprendre ce que l’autre dit. C’est la première étape, mais le vrai syndrome de Babel n’est pas d’écouter ce que l’autre dit et de croire que je sais ce que l’autre pense et ce que l’autre va dire. C’est la peste.

Les théologiens, dit François, ” doivent être des hommes et des femmes de compassion, affectés par la vie des opprimés, de l’esclavage d’aujourd’hui, des blessures sociales, de la violence, des guerres et des énormes injustices dont souffrent de nombreux pauvres qui vivent sur les rives de cette mer commune.

Dans son discours d’un peu plus de 40 minutes, le Pape a affirmé que ” la Méditerranée a toujours été un lieu de transit, d’échange et parfois aussi de conflits. Cet endroit soulève aujourd’hui une série de questions, souvent dramatiques”.

Parmi ces questions, le Pape s’est demandé : Comment rester en sécurité dans l’unique famille humaine, comment nourrir une coexistence tolérante et pacifique qui se traduit par une authentique fraternité, comment faire prévaloir dans notre communauté l’accueil de l’autre et de ceux qui sont différents de nous parce qu’ils appartiennent à une tradition religieuse et culturelle différente de la nôtre, comment les religions peuvent être chemins de fraternité au lieu de murs de séparation ?

Je dirais que la théologie, en particulier dans ce contexte, est appelée à être une théologie d’accueil et à développer un dialogue authentique et sincère avec les institutions sociales et civiles, avec les universités et les centres de recherche, avec les chefs religieux et avec tous les hommes et femmes de bonne volonté pour la construction pacifique d’une société inclusive et fraternelle, pour la protection de la création.

Le Pape François a aussi donné quelques exemples de dialogue pour une théologie de l’accueil. Il a expliqué que le mot “dialogue” “n’est pas une formule magique, mais que la théologie est certainement aidée dans son renouvellement quand le dialogue est pris au sérieux, quand il est promu et favorisé parmi les enseignants et les étudiants, ainsi que parmi les autres formes de connaissance et parmi les religions, en particulier le judaïsme et l’islam”.

C’est pourquoi il a souligné que ” les étudiants en théologie devraient être formés en dialogue avec le judaïsme et l’islam pour comprendre les racines communes et les différences de nos identités religieuses et contribuer ainsi plus efficacement à la construction d’une société qui apprécie la diversité et favorise le respect, la fraternité et la coexistence pacifique.

“Avec les musulmans, nous sommes appelés à dialoguer pour construire l’avenir de nos sociétés et de nos villes ; nous sommes appelés à les considérer comme des partenaires dans la construction d’une coexistence pacifique, même lorsqu’il y a des épisodes violents commis par des groupes fanatiques qui sont ennemis du dialogue, comme ce fut le cas lors de la tragédie de la dernière Pâque au Sri Lanka.

Former les étudiants au dialogue avec les Hébreux, c’est donc les éduquer à la connaissance de leur culture, de leur façon de penser, de leur langue, afin de mieux comprendre notre relation dans le domaine religieux “.

A cet égard, il a souligné que ” les facultés de théologie et les universités ecclésiastiques devraient promouvoir les cours de langue et de culture arabe et hébraïque, ainsi que la connaissance réciproque entre étudiants chrétiens, hébreux et musulmans.

Un autre concept défini par le Saint-Père dans son discours est celui de ” théologie de l’écoute “, ce qui ” signifie aussi écouter l’histoire et le visage des peuples qui viennent en Méditerranée pour déchiffrer les événements qui relient le passé au présent et pour pouvoir assumer leurs blessures et leur potentiel “.

Il a rappelé que ” la Méditerranée, précisément, est la mer des métis, une mer géographiquement fermée aux océans, mais culturellement toujours ouverte à la rencontre, au dialogue et à la culturalisation réciproque.

Le Pape a réfléchi dans son discours sur une dernière question : ” quelle est donc la mission de la théologie après le ” Veritatis gaudium ” dans le contexte méditerranéen ? Dans sa réponse, François souligne que la théologie “doit être en accord avec l’Esprit de Jésus ressuscité, avec sa liberté d’aller dans les périphéries, y compris les périphéries de la pensée”.

Dans ce contexte, “les théologiens ont pour mission de toujours favoriser d’une manière nouvelle la rencontre des cultures avec les sources de la Révélation et de la Tradition”.

A cette fin, il prônait une nécessaire liberté théologique, car “sans la possibilité d’expérimenter de nouvelles voies rien de nouveau n’est créé, et il n’y a pas de place pour la nouveauté de l’Esprit du Ressuscité”.

Bref, ” il est indispensable de se doter de structures légères et souples, qui manifestent la priorité donnée à l’accueil et au dialogue, au travail inter et transdisciplinaire en réseau. Les étudiants, les organisations internes, la méthode d’enseignement, l’ordre des étudiants doivent refléter la physionomie de l’Église sortante.

Le Pape François a conclu son discours en soulignant que ” la théologie après Veritatis gaudium est une théologie kérygmatique, une théologie de discernement, de miséricorde et d’accueil mise en dialogue avec la société, les cultures et les religions pour la construction de la coexistence pacifique des peuples et des personnes “.

Des centaines de catholiques polonais protègent le pèlerinage des enfants des marcheurs LGBT

Dorothy Cummings McLean
Dorothy Cummings McLean

CZĘSTOCHOWA, Pologne, 18 juin 2019 (LifeSiteNews) – Des centaines de catholiques polonais ont bloqué la rue jusqu’au sanctuaire le plus saint de leur pays alors qu’une marche LGBT approchait d’une procession du chapelet pour enfants.

Le 20e pèlerinage des Cercles du Rosaire du jardin des enfants (“XX Pielgrzymka Podwórkowych Kół Różańcowych Dzieci”) au sanctuaire de Jasna Góra à Częstochowa s’est déroulé sans incident, grâce à la police et aux centaines d’adultes qui ont séparé l’événement de dévotion de la deuxième marche de la fierté LGBT dans la célèbre ville. Continuer la lecture de « Des centaines de catholiques polonais protègent le pèlerinage des enfants des marcheurs LGBT »

SYNODE D’AMAZONIE : EVÊQUES, REJETEZ CE DOCUMENT

Stefano Fontana
www.lanuovabq.it

* * *

L’Instrumentum Laboris pour le Synode sur l’Amazonie, présenté lundi, est un texte gnostique qui contredit la foi catholique. On peut seulement espérer que les Pères synodaux le rejetteront et en élaboreront un nouveau. En plus de contenir des analyses très discutables sur l’Amazonie, dont les populations n’auraient même pas besoin de la libération apportée par le Christ, il y a l’idée que le salut dérive d’une pratique, et l’exaltation d’un primitivisme écologiste de la vie dans le “tout” de la Terre-Mère. Un texte totalement inacceptable. Continuer la lecture de « SYNODE D’AMAZONIE : EVÊQUES, REJETEZ CE DOCUMENT »

CARD. SARAH: L’OCCIDENT S’EFFONDRE FACE À LA CONFUSION ET À LA LÂCHETÉ

[…] Il y a quelques heures j’étais à la cathédrale Notre-Dame de Paris. En entrant dans cette église éventrée, en contemplant ses voûtes effondrées, je n’ai pu m’empêcher d’y voir un symbole de la situation de la civilisation occidentale et de l’Eglise en Europe. Oui, aujourd’hui de tout côté, l’Eglise semble être en flamme. Elle semble ravagée par un incendie bien plus destructeur que celui de la cathédrale Notre-Dame. Quel est ce feu ? Il faut avoir le courage de lui donner son nom. Car, « mal nommer les choses, c’est augmenter le malheur du monde. » Continuer la lecture de « CARD. SARAH: L’OCCIDENT S’EFFONDRE FACE À LA CONFUSION ET À LA LÂCHETÉ »

MPI – Fossilisation, archaïsme, conservatisme déplacé… le père jésuite James Martin, célèbre pour son penchant gay-friendly et sa défense de fameux droits individuels des Lgbt s’est insurgé le 11 juin dernier dans les colonnes de l’hebdomadaire America de la Compagnie de Jésus contre le titre du récent document de la Congrégation vaticane pour l’Éducation catholique Homme et femme Il les créa. Continuer la lecture de «  »