Adieu « Humanae vitae ». François libéralise la pilule

Adieu « Humanae vitae ». A plus d’un demi-siècle de distance, l’encyclique contre les méthodes artificielles de régulation des naissances qui a constitué le moment le plus dramatique du pontificat de Paul VI, rejetée par des épiscopats entiers, contestée par d’innombrables théologiens, ignorée par des myriades de fidèles, cède désormais le pas à une réinterprétation radicale, à un « changement de paradigme » sans aucun doute souhaité et encouragé par le Pape François en personne. Continuer la lecture de « Adieu « Humanae vitae ». François libéralise la pilule »

Un deuxième regard sur la « profession » des évêques kazakhs

De gauche à droite: Peta, Lenga et Schneider

Comme il a été largement rapporté, trois évêques au Kazakhstan – Tomash Peta, Jan Pawel Lenga, et Athanasius Schneider – ont publié une Profession des vérités immuables sur le mariage sacramentel le 31 décembre 2017. Cette défense précisément raisonnée de l’enseignement catholique sur le mariage parvient à cœur des problèmes occasionnés par le huitième chapitre d’ Amoris Laetitia .

Maintenant que la première série de commentaires s’est éteinte, je voudrais examiner calmement ici trois paragraphes qui résument pourquoi la permission de recevoir la Sainte Communion est donnée aux personnes qui sont en «deuxième mariage» et ont l’intention de continuer à commettre des actes d’adultère est une offense grave contre l’enseignement catholique sur le caractère sacré et l’indissolubilité du mariage. Cette permission abolit la discipline sacramentelle pérenne qui protège et soutient cet enseignement. Continuer la lecture de « Un deuxième regard sur la « profession » des évêques kazakhs »

« Come la Chiesa fini »

Interview d’Aldo Maria Valli
www.letture.org

– Vous êtes l’auteur du livre « Come la Chiesa fini« , un roman dystopique inspiré par la dissolution progressive de l’Église catholique: comment votre histoire est-elle née?

« Je crois qu’il est toujours difficile pour un auteur de dire exactement comment naît un livre, surtout si, comme dans le cas présent, ce n’est pas un essai mais une fiction. En général, l’œuvre naît de l’atmosphère que je respire en m’occupant quotidiennement de l’Église catholique pour mon travail comme Vaticaniste de Tg1 [la première chaîne publique]. Je vois une Église souvent anxieuse de plaire au monde et d’être acceptée, plus soucieuse du dialogue que de la défense des vérités divines éternelles. Une Église dans de nombreux cas dominée par le politiquement correct et non par la vérité de Jésus. Je suis particulièrement frappé par le langage de cette Église, que je pourrais définir comme néo-moderniste. C’est ainsi, en raisonnant sur le langage, qu’est né le premier noyau du livre, qui est devenu ensuite un chapitre. Puis, me demandant comment je pouvais développer mon raisonnement sans devenir lourd pour le lecteur, mais, en même temps, sans perdre le caractère incisif, j’ai opté pour un récit dystopique, se situant dans le futur, dans lequel tous ce qui, selon moi, constitue les maux de l’Église d’aujourd’hui, est amené aux conséquences extrêmes. Stylistiquement, j’utilise beaucoup d’ironie et même une bonne dose de sarcasme. Je suis conscient du fait que, de cette façon, je peux aussi heurter la sensibilité de certains, mais j’ai voulu être sincère jusqu’au bout et ne pas diluer le contenu de base du livre, qui est une dénonciation passionnée». Continuer la lecture de « « Come la Chiesa fini » »

Le Cardinal Zen parle du compromis Chine-Vatican et de sa rencontre avec le Pape

SOURCE : One Peter Five

Préambule

La semaine dernière, il a été révélé que le Vatican avait demandé à au moins deux Évêques Chinois légitimes de démissionner pour faire place aux Évêques nommés par Pékin qui prendraient leur place. Dans notre couverture de l’histoire, nous avons regardé quelques-unes des déclarations du Cardinal Joseph Zen, Évêque Émérite de Hong Kong, qui a été singulièrement franc sur cette question depuis un certain temps, et en particulier au cours des deux dernières années.

Au moment de notre rapport, le Cardinal Zen n’avait pas encore fait aucune déclaration publique sur les nouvelles récentes.

Continuer la lecture de « Le Cardinal Zen parle du compromis Chine-Vatican et de sa rencontre avec le Pape »

Clergé et narcissisme

En 2017, aux évêques consacrés au cours de l’année, l’ évêque de Rome les a exhortés à exercer l’épiscopat «sans protagonisme ni narcissisme»; Cependant, la récente visite de Francisco au Chili et au Pérou a été marquée par une centralité fixée sur la personne de Jorge Mario Bergoglio, une sorte de « culte au prêtre », c’est-à-dire avec une forte prééminence du Pape. Les télévisions, avec des commentateurs jésuites dans les deux pays, ont particulièrement souligné son discours «écologique», « son sourire permanent», « son jeune cœur», « sacollégialité».

Il a été très commenté dans les médias de la région, la célébration d’un «mariage catholique» dans l’avion qui l’a déplacé au Chili, l’incorporation des rituels païens des Araucaniens dans le Saint Sacrifice, et d’autres sujets connexes. Continuer la lecture de « Clergé et narcissisme »

Le syndrome de la Chine

En plusieurs décennies de vie à Washington, j’ai rencontré ma part de scamps et de scalawags, de fabulistes et de menteurs. Il faudrait un Dante moderne pour déterminer quel cercle d’ Inferno méritait chaque type d’inconduite. Mais d’une chose, je suis certain: au moins dans ma propre expérience, je n’ai jamais rencontré plus de menteurs effrontés et manipulateurs que les fonctionnaires chinois communistes responsables des relations avec les croyants religieux.

Ce qui est si troublant, c’est que les rapports de la semaine dernière ont révélé que le Vatican a demandé à deux évêques chinois clandestins, fidèles à Rome, de se retirer pour permettre à deux évêques de l’Église patriotique, soumis au régime communiste, de prendre leur place. Cette nouvelle a conduit l’ex-héroïque Cardinal de Hong Kong, Joseph Zen, âgé de 86 ans, à se rendre à Rome sans rendez-vous, à se tenir devant la Casa Santa Marta et à demander la permission de présenter une lettre des croyants clandestins. résister malgré les coûts personnels – au pape François. Des sources fiables disent que le pape a reçu la lettre et a promis de la lire. Continuer la lecture de « Le syndrome de la Chine »

«Personne … ne devrait cocher la case»: Le Cardinal canadien dénonce l’engagement pro-avortement de Trudeau

L'image sélectionnée

TORONTO, le 26 janvier 2018 ( LifeSiteNews ) – Le cardinal Thomas Collins, de Toronto, ne mâche pas ses mots sur la nouvelle exigence de Justin Trudeau voulant que les employeurs signent une attestation de soutien à l’avortement afin de recevoir des bourses d’été pour étudiants: «Nous ne pouvons pas vérifier boîte. »

Alors que la date limite pour demander des bourses d’emploi d’été pour étudiants approche, le cardinal, avec les évêques catholiques du pays, tient ferme avec d’autres dirigeants chrétiens en exigeant que le gouvernement renonce à l’exigence.  Continuer la lecture de « «Personne … ne devrait cocher la case»: Le Cardinal canadien dénonce l’engagement pro-avortement de Trudeau »

La persistance de Dieu

Pendant de nombreux siècles, presque tout le monde dans le monde occidental – le monde que l’on appelait la chrétienté – était un croyant chrétien. Puis, il y a quelques siècles, certaines personnes (principalement des intellectuels) ont commencé à s’éloigner de la croyance chrétienne. Mais ils ont constaté qu’ils ne pouvaient pas complètement renoncer à leurs vieilles croyances chrétiennes. Ils étaient convaincus que le christianisme n’était qu’un tissu de superstition, et ils ne détestaient rien de plus que la superstition. Pourtant, ils ne pouvaient pas se débarrasser de leur croyance en certains éléments essentiels de cette vieille «superstition». Peu importe combien ils essayaient de se débarrasser des vieilles superstitions, certains d’entre eux persistaient. Continuer la lecture de « La persistance de Dieu »

Eglise illégale: un pion dans le jeu politique de la Chine, une épine pour le Saint-Siège

 

Fidèles à l’Eglise et aux prêtres officiels et clandestins, commentez la décision du Vatican de renvoyer les évêques reconnus (non officiels) et de placer à leur place les évêques illicites approuvés par le gouvernement chinois. Tristesse, colère, désolation. L’avertissement: de cette manière, l’Église clandestine est abandonnée, mais le Saint-Siège abandonne aussi toute l’Église chinoise aux mains du pouvoir politique. Malgré tout, nous parlons d ‘ »obéissance » et d’ « espoir ». Continuer la lecture de « Eglise illégale: un pion dans le jeu politique de la Chine, une épine pour le Saint-Siège »

Un petit rappel : LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM

Résultat d’images pour PAPE LÉON XIIILETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE LÉON XIII
SUR LA LIBERTÉ HUMAINE
 

A tous Nos Vénérables Frères, les Patriarches, Primats, Archevêques et Evêques du monde catholique, en grâce et communion avec le Siège Apostolique,

Vénérables Frères, Salut et Bénédiction Apostolique.

La liberté, bien excellent de la nature et apanage exclusif des êtres doués d’intelligence ou de raison, confère à l’homme une dignité en vertu de laquelle il est mis entre les mains de son conseil et devient le maître de ses actes.

Ce qui, néanmoins, est surtout important dans cette prérogative, c’est la manière dont on l’exerce, car de l’usage de la liberté naissent les plus grands maux comme les plus grands biens. Sans doute, il est au pouvoir de l’homme d’obéir à la raison, de pratiquer le bien moral, de marcher droit à sa fin suprême; mais il peut aussi suivre toute autre direction, et, en poursuivant des fantômes de biens trompeurs, renverser l’ordre légitime et courir à une perte volontaire. Continuer la lecture de « Un petit rappel : LIBERTAS PRAESTANTISSIMUM »