Renvoi des séminaristes homosexuels, à l’exception de ceux de Tegucigalpa

Tous les homosexuels de Seminario Mayor Nuestra Señora de Suyapa à Tegucigalpa, Honduras, n’appartenant pas à l’archidiocèse de Tegucigalpa, ont été licenciés par leurs évêques respectifs.

Ce n’était cependant pas le cas pour les homosexuels de l’archidiocèse de Tegucigalpa, qui est dirigé par le cardinal Rodriguez Maradiaga, un partisan radical libéral du pape François.

Selon Edward Pentin (Twitter, 4 août), les séminaristes de Tegucigalpa plaisantent en disant qu’ils ont “un saint patron très fort et puissant”, c’est à dire le cardinal Rodríguez “qui a de nouveau utilisé son poids pour briser les règles et les accords avec d’autres évêques”.

Rodríguez lui-même a aussi un “saint patron” très puissant – le pape François.

Mgr Juan Pineda, évêque auxiliaire de Rodríguez, a démissionné le 20 juillet suite à des allégations de comportement homosexuel.

fr.news