Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial

La lettre du général Albert Pike à Giuseppe Mazzini du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William Guy Carr (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste.

Celle-ci traite du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle.

L’objectif recherché derrière
la mise en œuvre de Trois Guerres Mondiales

 Jean Lombard, historien, écrivait en 1984 : ” Si l’on permet le déclenchement de la Troisième Guerre mondiale, la dévastation sera si considérable que les Internationalistes en arriveront à prétendre que seul un Gouvernement Mondial soutenu par une force de police internationale permettra de résoudre les différents problèmes nationaux et internationaux, rendant impossible de nouvelles guerres. Cet argument paraîtra logique à de nombreuses personnes… ” (La face cachée de l’histoire moderne, p. 553) Oui, tout le plan vise cet unique objectif : imposer un Nouvel Ordre Mondial avec sa Religion Universelle… le culte de Lucifer ! Le 14 juillet 1889, Albert Pike déclarait, par exemple, aux 23 Suprêmes Conseils du monde (les chefs de la Franc-Maçonnerie universelle) : ” la véritable et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer. ” (‘The Freemason” du 19/1/1935)

Extrait : Des Pions sur l’Échiquier – William Guy Carr (1895-1959)

Le plan de Pike était simple et s’avéra efficace. Il fallait que le Communisme, le Nazisme, le Sionisme Politique et les autres mouvements internationaux fussent orga­nisés et utilisés pour fomenter les TROIS GUERRES GÉNÉRALES et les TROIS GRANDES RÉVOLUTIONS.

  1. La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences «naturelles», attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomen­ter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions.
  2. La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruc­tion du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’État souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social.

Toute personne informée peut-elle nier que Roosevelt et Churchill aient mis cette politique à exécution ?

  1. La Troisième Guerre Mondiale doit être fomentée grâce aux divergences que les agents des Illuminati attiseront entre Sionistes Politiques et dirigeants du monde Musulman. On doit diriger la guerre de façon à amener la destruction de l’Islam (le Monde Arabe y compris, la religion de Mahomet) et du Sionisme Politique (comprenant l’État d’Israël). Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront acculées à se combattre jusqu’à un état de destruction physique, mentale, spirituelle et économique totale.

Lorsqu’on raisonne et que l’on n’est pas «déformé», peut-on nier le fait que l’in­trigue actuelle au Proche, Moyen et Extrême-Orient est destinée à l’accomplissement de ce dessein diabolique ?[“]

Le 15 août 1871, Pike expliqua à Mazzini qu’une fois la Troisième Guerre Mondiale terminée, ceux qui aspiraient à la domination mondiale absolue provoqueraient le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais subi.

Nous rapportons ses propos (ses propres mots relevés dans la lettre répertoriée à la Bibliothèque du British Museum de Londres) :

«Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoquerons un for­midable cataclysme social qui montrera aux nations, dans toute son horreur, l’effet de l’athéisme absolu, à l’origine de la sauvagerie la plus sanglante et du bouleversement intégral. Ainsi obligés de se défendre partout contre la minorité de révolutionnaires, les citoyens extermineront ces destructeurs de la civilisation. La multitude, emplie de désillusions vis-à-vis du Christia­nisme dont les adorateurs seront à ce moment désorientés et à la recherche d’un idéal, sans plus savoir vers où diriger leur adoration, recevra la véritable lumière par la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer. Elle sera enfin révélée au peuple, cette manifestation qui résultera du mouvement réactionnaire général suivant de près la destruction du Christianisme et de l’Athéisme, tous les deux conquis et détruits au même instant. »

Plan luciférien de gouvernement mondial

La lettre du général Albert Pike à Giuseppe Mazzini du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William Guy Carr (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste.

Celle-ci traite du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle.

 L’objectif recherché derrière
la mise en œuvre de Trois Guerres Mondiales

 Jean Lombard, historien, écrivait en 1984 : ” Si l’on permet le déclenchement de la Troisième Guerre mondiale, la dévastation sera si considérable que les Internationalistes en arriveront à prétendre que seul un Gouvernement Mondial soutenu par une force de police internationale permettra de résoudre les différents problèmes nationaux et internationaux, rendant impossible de nouvelles guerres. Cet argument paraîtra logique à de nombreuses personnes… ” (La face cachée de l’histoire moderne, p. 553) Oui, tout le plan vise cet unique objectif : imposer un Nouvel Ordre Mondial avec sa Religion Universelle… le culte de Lucifer ! Le 14 juillet 1889, Albert Pike déclarait, par exemple, aux 23 Suprêmes Conseils du monde (les chefs de la Franc-Maçonnerie universelle) : ” la véritable et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer. ” (‘The Freemason” du 19/1/1935)

Extrait : Des Pions sur l’Échiquier – William Guy Carr
(1895-1959)

Le plan de Pike était simple et s’avéra efficace. Il fallait que le Communisme, le Nazisme, le Sionisme Politique et les autres mouvements internationaux fussent orga­nisés et utilisés pour fomenter les TROIS GUERRES GÉNÉRALES et les TROIS GRANDES RÉVOLUTIONS.

  1. La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences «naturelles», attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomen­ter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions.
  2. La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruc­tion du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’État souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social.

Toute personne informée peut-elle nier que Roosevelt et Churchill aient mis cette politique à exécution ?

  1. La Troisième Guerre Mondiale doit être fomentée grâce aux divergences que les agents des Illuminati attiseront entre Sionistes Politiques et dirigeants du monde Musulman. On doit diriger la guerre de façon à amener la destruction de l’Islam (le Monde Arabe y compris, la religion de Mahomet) et du Sionisme Politique (comprenant l’État d’Israël). Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront acculées à se combattre jusqu’à un état de destruction physique, mentale, spirituelle et économique totale.

Lorsqu’on raisonne et que l’on n’est pas «déformé», peut-on nier le fait que l’in­trigue actuelle au Proche, Moyen et Extrême-Orient est destinée à l’accomplissement de ce dessein diabolique ?[“]

Le 15 août 1871, Pike expliqua à Mazzini qu’une fois la Troisième Guerre Mondiale terminée, ceux qui aspiraient à la domination mondiale absolue provoqueraient le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais subi.

Nous rapportons ses propos (ses propres mots relevés dans la lettre répertoriée à la Bibliothèque du British Museum de Londres) :

«Nous lâcherons les Nihilistes et les Athées et nous provoquerons un for­midable cataclysme social qui montrera aux nations, dans toute son horreur, l’effet de l’athéisme absolu, à l’origine de la sauvagerie la plus sanglante et du bouleversement intégral. Ainsi obligés de se défendre partout contre la minorité de révolutionnaires, les citoyens extermineront ces destructeurs de la civilisation. La multitude, emplie de désillusions vis-à-vis du Christia­nisme dont les adorateurs seront à ce moment désorientés et à la recherche d’un idéal, sans plus savoir vers où diriger leur adoration, recevra la véritable lumière par la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer. Elle sera enfin révélée au peuple, cette manifestation qui résultera du mouvement réactionnaire général suivant de près la destruction du Christianisme et de l’Athéisme, tous les deux conquis et détruits au même instant. »


Carr William Guy - Des pions sur l'échiquier