Le pape François s’est réuni avec les « Global Elders » – les « Sages » fondés par Mandela – pour évoquer le changement climatique et la migration

Partagez...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

pape François Global Elders changement climatique migration

Une réunion privée s’est tenue à la maison Sainte-Marthe au Vatican, lundi après-midi, entre le pape François et des représentants du groupe des « Global Elders », sorte de conseil des anciens du monde entier fondé en 2007 par Nelson Mandela. Ce qui distingue ce groupe indépendant qui travail pour « la paix et les droits de l’homme dans le monde », c’est la qualité de ses membres : anciens chefs d’Etat et hauts responsables d’institutions internationales, ils ont accompagné depuis longtemps la marche vers la mondialisation. A Sainte-Marthe, Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, Mary Robinson, ancienne présidente de l’Irlande, Lakhdar Brahimi, soutien du FLN, représentant du gouvernement provisoire de la République algérienne dès 1956, puis représentant de la Ligue arabe et de l’ONU et Ricardo Lagos, ancien président (de gauche) du Chili ont passé un moment « plein d’humour et des plaisanteries » avec le pape pour évoquer les questions du changement climatique et des migrations internationales.

Pour marquer le 10e anniversaire du groupe des « Sages » ou des « Anciens », ces quatre personnalités voulaient « exprimer leur appréciation et leur soutien » au pape « pour son travail pour la paix globale, les réfugiés et la migration, et le changement climatique ». 

Le pape François mérite de faire partie des Global Elders

Le président des Elders, Kofi Annan, a déclaré dans un communiqué publié par le site theelders.org  : « Le pape François a fait preuve d’une grande autorité morale par rapport aux questions les plus brûlantes de notre époque. Son affirmation des valeurs de paix et de dignité humaine résonne chez les hommes de toutes les religions comme chez ceux qui n’en ont aucune. Les Anciens sont fiers de se montrer solidaires avec lui aujourd’hui et à l’avenir alors que nous travaillons en vue de la justice et des droits de l’homme universels. » Lors d’un entretien avec Radio Vaticana, il a précisé que cette rencontre était importante parce que le groupe a « nombre d’intérêts de valeurs en commun » avec le pape et qu’il cherche à collaborer avec lui sur ces points.

Il n’est peut-être pas inutile de préciser que Kofi Annan s’était personnellement montréfavorable au « mariage » gay alors qu’il était Secrétaire général des Nations unies en 2003 – on sait que l’ONU est aujourd’hui à la pointe de ce combat pour les droits LGBTQI. En 2004, ès-qualités, il avait accepté une récompense de l’International Women’s Health Coalition, qualifiant ce groupe qui milite pour l’avortement à la demande dans le monde entier d’« exemple qui brille aux yeux du monde ». Annan s’est également dit favorable à la « stabilisation de la population de cette planète », s’inscrivant pleinement dans la logique qui considère l’être humain comme l’ennemi de la nature dont il convient de limiter la multiplication.

Les Sages fondés par Mandela veulent lutter contre le changement climatique

Mary Robinson, ancien haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, est tout aussi engagée au service de la culture de mort, ayant essayé de légaliser l’avortement dans son pays. Elle fait partie des 29 signataires des principes de Yogyakarta qui en 2006, réclamait la protection internationale des droits LGBT. Depuis son départ à la retraite, elle est particulièrement active dans des organismes et fondations de lutte contre le « changement climatique » et elle est favorable à l’accueil des migrants de pays affectés par le « réchauffement » en Europe.

Le pape et la migration : les Elders mondialistes sont contents !

A l’issue de la réunion, elle a noté que le pape François aurait bien sa place parmi les Anciens qui se veulent « la voix des sans voix », en déclarant : « Je pense qu’il pourrait être un super-Elder. »

Les Elders ont été créés à l’initiative de Nelson Mandela sur une idée et avec le financement de Richard Branson (Virgin) et du chanteur Peter Gabriel qui voulait recréer au niveau du « village global » l’assemblée des anciens des villages des sociétés traditionnelles.

Jeanne Smits – reinformation.tv