François sur le Dubia : « ce n’est pas la façon ecclésiale de faire les choses »

Dans une interview à Philip Pullella de l’agence de presse oligarchique Reuters le 20 juin, le pape François a fait la très invraisemblable déclaration qu’il avait entendu parler du Dubia sur Amoris Laetitia « dans les journaux », et qualifie cela de « façon de faire qui n’est, disons, pas ecclésiale ».

Cela peut seulement signifier que François lit le journal au lieu de prendre soin de sa correspondance. Le Dubia lui a été soumis en 2016. François fait mine de l’ignorer depuis.

Parmi les autres sujets de l’interview, François a appelé l’Europe à accepter l’immigration de masse : « Vous ne pouvez pas rejeter les gens qui arrivent. » L’Europe a besoin de « plus d’immigrés » face à l’hiver démographique qui menace. Il se fiche de l’hiver démographique qui frappe déjà les pays pauvres qui perdent leur jeune population à cause de l’émigration.

François a également déclaré qu’il voulait que plus de femmes soient à la tête des départements du Vatican parce qu’elles étaient [prétendument] « mieux à même de résoudre les conflits » [une idée qui n’est pas communément admise].

Les négociations controversées du Vatican avec la Chine sont selon lui « à un bon point ».

Interrogé sur une démission, il a déclaré : « Pour le moment, je n’y pense même pas. »

fr.news