Un cardinal défend la gay pride face aux musulmans

Le cardinal Maurice Piat, de Port Louis, à l’île Maurice, a défendu le 6 juin une marche homosexuelle dans sa ville qui a eu lieu quatre jours plus tôt.

La marche d’environ 200 personnes a dû être annulée après qu’un groupe de courageux musulmans mauriciens a brandi des pancartes avec des slogans critiques contre les homosexuels.

Piat a qualifié les musulmans de « manifestants illégaux » en soulignant que la marche avait « l’autorisation de la police » [comme si la police et non Dieu était son autorité].

Il est courant dans d’innombrables pays que les manifestants homosexuels bloquent et attaquent les manifestations pro-familiales, mais les évêques ne se plaignent jamais de cela.

fr.news