Partagez...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Le cardinal Burke estime que des “expérimentations nuisibles” ont endommagé la liturgie

L’aspect de la liturgie le plus en crise est la sacralité elle-même, selon le cardinal Raymond Burke.

Dans les pages de O Clarim, un journal appartenant au diocèse de Macao, Burke remarquait le 15 décembre que la liturgie avait été endommagée par l’anthropocentrisme suite au Concile Vatican II, un conception de la liturgie non pas un don de Dieu mais une création ou invention de l’homme.

Ces “expérimentations nuisibles” sont entrées dans la liturgie, avec une vision très mondaine de l’action liturgique “qui est antithétique à la liturgie et extrêmement nocive”.

fr.news