Après McCarrick: Un ex-séminariste se présente

Depuis mon enfance, je voulais devenir prêtre. Ma mère, une fervente catholique, était celle qui m’a enseigné la foi, les sacrements et l’Église. Elle m’amena à la messe quotidienne depuis mon enfance et mes premiers souvenirs sont de se tenir dans ses bras alors qu’elle s’agenouille sur la rampe de communion pour recevoir dignement l’Eucharistie. L’image du prêtre en prière, offrant le Saint Sacrifice de la Messe, entendant les confessions, visitant les malades, prêchant de la chaire, proclamant l’Evangile – j’ai admiré la prêtrise et prié Dieu de m’appeler pour le servir comme prêtre. Continuer la lecture de « Après McCarrick: Un ex-séminariste se présente »

Le «lobby LGBTI» se veut le prochain changement de doctrine

Les perspectives ouvertes Sa Sainteté à changer sans point de instruits ou une explication du catéchisme fait référence à la peine de mort, en inversant la doctrine des siècles passés, il n’a pas échappé aux catholiques groupes LGBTI qui considèrent la mesure du Pape comme preuve que la doctrine peut changer.

« Il est important pour les catholiques qui défendent l’égalité des LGBT prennent note de ce changement parce que, depuis des décennies, les catholiques qui s’y opposent l’égalité des LGBT a fait valoir qu’il est impossible de changer la doctrine de l’Eglise, » exulte New Ways ministère, un groupe dédié à «l’approche» de l’Église aux thèses homohérétiques sur sa toile, après le changement introduit par Sa Sainteté dans le Catéchisme. “Ils soulignent souvent le fait que les condamnations des relations homosexuelles sont incluses dans le Catéchisme et ne sont donc pas ouvertes à la discussion. Et pourtant, la doctrine sur la peine de mort est dans le catéchisme, aussi … ” Continuer la lecture de « Le «lobby LGBTI» se veut le prochain changement de doctrine »

Les libertariens professent une hérésie du marxisme, affirme Henry Olsen : la fin des nations au profit de l’économie et du marché

libertariens hérésie marxisme Henry Olsen fin nations économie marché

Intéressante analyse que celle d’Henry Olsen, auteur d’un livre sur le retour du « conservatisme à col bleu » incarné par Ronald Reagan, et aujourd’hui, sous des formes un peu différentes, par Donald Trump. Interrogé par une Rebecca Mansour dans l’émission Breitbart News Tonight sur Sirius XM, le politologue a mis en avant l’idée que les libertariens (ou approximativement libéraux en français) professent une « hérésie marxiste » : « Lorsque Marx dit que le capitaliste mercantilise tout, le libertarien répond : « Tu l’as dit, bouffi. » Pendant ce temps, on agit comme si le libertarisme et le conservatisme étaient « deux systèmes qui veulent aboutir au même résultat en empruntant des chemins différents », a-t-il ajouté, alors que le libertarisme accepte la soumission au tout-économique comme le prêche le marxisme. Pour lui, les choses sont claires : les Républicains « mainstream » aux Etats-Unis, plus proches des libertariens qu’on ne le croit, souscrivent en réalité à ce système négateur des nations et du rôle de « filet de protection » des gouvernements. Continuer la lecture de « Les libertariens professent une hérésie du marxisme, affirme Henry Olsen : la fin des nations au profit de l’économie et du marché »

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

Lettre aux Évêques
à propos de la nouvelle formulation du n.2267
du Catéchisme de l’Église Catholique
sur la peine de mort

1. Dans son Discours à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de la publication de la Constitution apostolique Fidei depositum par laquelle Jean-Paul II avait promulgué le Catéchisme de l’Église Catholique, le Pape François a demandé de reformuler l’enseignement sur la peine de mort, afin de mieux intégrer le développement de la doctrine advenu ces derniers temps sur ce thème.[1] Cette évolution est basée essentiellement sur la prise de conscience, toujours plus claire dans l’Église, du respect dû à chaque vie humaine. Dans cette ligne, Jean-Paul II a affirmé [au sujet de Caïn]: «Meurtrier, il garde sa dignité personnelle et Dieu lui-même s’en fait le garant.[2] Continuer la lecture de «  »

Sur la peine capitale

En écrivant cette colonne, sur un autre sujet, j’ai été distrait par un ami. Il m’a fait regarder les nouvelles pour “les dernières” du pape François. On m’a dit qu’il avait changé l’enseignement de l’Église sur la peine de mort, par un amendement au Catéchisme. En vérifiant rapidement les sites Internet habituels, j’ai trouvé cette rumeur confirmée dans de nombreux endroits. Bien que je ne fasse pas confiance au “meejah”, en général, je crains que les rapports ne soient vrais. Continuer la lecture de « Sur la peine capitale »

La Didache: la preuve que l’Eglise défend les enfants à naître depuis 2000 ans

Dans le « Seigneur de l’ enseignement transmis par les douze apôtres , » un document des premiers siècles de l’Eglise , il énonce clairement: « Tu ne tueras pas un enfant par l’ avortement et ne périra pas l’enfant déjà né ».

En 1873, dans la bibliothèque d’un monastère d’Istanbul, un volume compilé en 1053 par un copiste nommé Leon fut découvert. Parmi les textes recueillis, il a trouvé un document intitulé  « L’ enseignement du Seigneur transmis par les douze apôtres » , qui est vite devenu connu sous le nom Didachè. Une œuvre à laquelle plusieurs pères de l’Église ont fait référence mais qui a disparu depuis des siècles. Continuer la lecture de « La Didache: la preuve que l’Eglise défend les enfants à naître depuis 2000 ans »

François a-t-il promus un homosexuel notoire au poste d’archévêque ?

Rorate-Caeli.blogspot.com (4 août) a appris de plusieurs sources qu’un individu récemment nommé par le pape François pour une haute position au Vatican est largement connu de la hiérarchie et des laïcs informés de son pays d’origine, en Europe, en tant qu’homosexuel pratiquant.

Plusieurs auteurs catholiques, parmi lesquels Ann Barnhard et Tristan Casabianca, affirment que l’homosexuel mentionné est José Tolentino Mendonça..

Le 26 juin François a nommé Mendonça, connu comme poète et qui a prêché lors de la retraite de carême de 2018 pour la Curie romaine, comme nouveau bibliothécaire du Vatican, et a fait de lui un archevêque.

Dans une interview accordée en 2016 à la radio de Lisbonne Renascença, Mendonça a déclaré à propos des homosexuels que “personne ne peut être exclu de l’amour et de la miséricorde du Christ”.

Les homosexuels “doivent trouver dans l’Eglise un espace pour se faire entendre, un lieu d’accueil et de miséricorde”, a-t-il ajouté.

fr.news

L’évêque Athanasius Schneider met en garde contre les marches homosexuelles

Les marches homosexuelles dans les villes occidentales, soutenues par les oligarques locaux, “ressemblent indubitablement aux marches de propagande des divers régimes politiques totalitaires du passé”, écrit l’évêque du Kazakhstan Athanasius Schneider dans un communiqué (28 juillet).

Schneider a grandi en Union soviétique.

Il souligne que l’Eglise catholique “n’a pas encore officiellement” rejoint le choeur unanime de soutien et la qualifie donc par euphémisme de “dernier bastion de la résistance”.

Dans le même temps, Schneider admet qu’un nombre croissant de prêtres, d’évêques et de cardinaux expriment publiquement leur soutien au totalitarisme homosexuel.

Schneider précise que l’intolérance de l’idéologie de genre exige une adhésion totalitaire qui pourrait mettre l’Eglise dans une situation de persécution comme aux premiers siècles.

fr.news