Pourquoi les gens ont-ils un problème avec le Novus Ordo?

Depuis que le nouveau rite de la messe a été introduit en 1969, des batailles sur la liturgie ont eu lieu.

Mais quelque chose a changé: nous avons atteint un moment critique dans l’histoire de l’Église, à savoir la reconnaissance généralisée que tout simplement parce qu’un pape dit ou fait quelque chose ne signifie pas nécessairement que c’est dans le meilleur intérêt de l’Église ou des fidèles. C’est donc un moment opportun pour nous de considérer à nouveau si les changements dans la Messe qui ont été imposés à l’Église en 1969 étaient en fait bons simplement parce que le pape nous les a donnés. Continuer la lecture de « Pourquoi les gens ont-ils un problème avec le Novus Ordo? »

Pourquoi les gens ordinaires méprisent le mouvement transgenre comme complètement fou

L'image sélectionnée

LifeSiteNews ) – Plusieurs fois au cours de la dernière année ou deux, j’ai écrit des chroniques soulignant qu’il y a une réaction croissante au mouvement transgenre. Une grande partie de leur idéologie est simplement trop radicale pour que les hommes et les femmes ordinaires acceptent, et en tant que tels, les activistes trans se sont appuyés sur les institutions où ils ont accumulé le pouvoir – partis politiques progressistes, universitaires et médias – pour pousser et appliquer leur programme. Mais malgré cela, leurs idées n’ont pas vraiment gagné en popularité au sein de la population en général, comme le suggère leur influence culturelle. Continuer la lecture de « Pourquoi les gens ordinaires méprisent le mouvement transgenre comme complètement fou »

Evêques gay, l’Eglise dans la tourmente

… et les mauvais amis du Pape (ou ses choix malheureux)

Le cardinal Danneels à la Loge des bénédictions avec le Pape, le 13 mars 2013

Que de souillures dans l’Église, et particulièrement parmi ceux qui, dans le sacerdoce, devraient lui appartenir totalement !

Souvent, Seigneur, ton Église nous semble une barque prête à couler, une barque qui prend l’eau de toute part. Et dans ton champ, nous voyons plus d’ivraie que de bon grain. Les vêtements et le visage si sales de ton Église nous effraient.(Cardinal Ratzinger, Via Crucis 2005, IXe station) Continuer la lecture de « Evêques gay, l’Eglise dans la tourmente »

Les deux obssessions de “l’Église de François”

… écologie et immigration. Et l’Evangile, dans tout cela? (1er/8/2018)

En Italie, une grande partie du clergé, surtout “d’en haut”, est vent debout contre le nouveau gouvernement et son ministre de l’intérieur liguiste, Salvini. Tandis que le cardinal Coccopalmerio réclame que le code de droit canonique inclue une condamnation des comportements anti-écologiques…

Délire immigrationiste…


LA “GUERRE” DES PRÊTRES À SALVINI (MAIS LE PEUPLE NE LES SUIT PAS)

Rino Cammilleri
30 juillet 2017
www.lanuovabq.it
Ma traduction

* * *

De certains évêques aux journaux, cela fait des semaines que le ministre de l’Intérieur est la cible d’un feu nourri à la fois sur l’immigration et sur la question des crucifix dans les lieux publics. Une attaque que le peuple catholique ne comprend pas et, selon les résultats électoraux, ne partage pas.

Continuer la lecture de « Les deux obssessions de “l’Église de François” »

Le Pape approuve le nouveau libellé de n. 2267 du Catéchisme sur la peine de mort

“LA PEINE DE MORT EST INADMISSIBLE, CAR ELLE MENACE L’INVIOLABILITÉ ET LA DIGNITÉ DE LA PERSONNE”, AFFIRME LE NOUVEAU TEXTE

Le pape François a approuvé la nouvelle formulation du n.2267 du Catéchisme de l’Église catholique sur la peine de mort. Le nouveau texte indique que l’Église enseigne, à la lumière de l’Evangile, que la peine de mort est inadmissible parce qu’elle menace l’inviolabilité et la dignité de la personne:

2267. Pendant longtemps, le recours à la peine de mort par l’autorité légitime, après une procédure régulière, a été considéré comme une réponse appropriée à la gravité de certains crimes et un moyen admissible, bien qu’extrême, de protéger le bien commun.  Continuer la lecture de « Le Pape approuve le nouveau libellé de n. 2267 du Catéchisme sur la peine de mort »

Le secrétaire d’État du Vatican fait l’éloge du cardinal moderniste Bernardin

Pendant son séjour de vacances dans la région de Trente, en Italie, le secrétaire d’État du Vatican, Pietro Parolin, a célébré dimanche à la fin de la messe feu le cardinal Joseph Bernardin de Chicago, principal moderniste aux Etats-Unis en son temps, dont les parents avaient émigré de ce village.

Parolin parlé du “grand Joseph Bernardin” selon LaVoceDelNordest.eu (30 juillet). Il a continué à affirmer que Bernardin était un “grand berger mais, par-dessus tout, il a beaucoup souffert”.

Bernardin était un héros des médias anti-Eglise. Sous son règne (1982-1996), l’archidiocèse de Chicago a perdu près de 25% de son clergé.

Dans les dernières semaines de Bernardin, le président Bill Clinton lui a décerné la médaille présidentielle de la liberté. Sa messe funèbre était présidée par son bon ami le cardinal radical Roger Mahony.

Bernardin était responsable de la mise en place de la “machine Bernardin” qui contrôlait la Conférence des évêques des États-Unis et presque tous les nominations épiscopales.

L’idéologie Bernardin consiste à ne pas défendre ou prêcher un enseignement de l’Église jugé “controversé” [par les oligarques] et à recourir à des mesures disciplinaires presque exclusivement pour persécuter les prêtres catholiques fidèles.

fr.news