Les LGBT ne respectent vraiment rien

En Pologne :

1430726394« Des Polonais particulièrement dépravés avaient organisé dimanche dernier la première gay pride de Częstochowa. Ce qui est déjà en soi une provocation, puisque Częstochowa est la capitale spirituelle de la Pologne, la ville où se trouve le sanctuaire le plus vénéré du pays, Jasna Góra, avec la chapelle abritant l’icône de la Mère de Dieu Reine de Pologne. Mais en outre ils avaient décidé que la destination même de leur marche était le sanctuaire, et qu’ils allaient y « saluer » les moines… Plusieurs organisations catholiques et nationalistes ont mobilisé pour empêcher cette monstruosité. Continuer la lecture de « Les LGBT ne respectent vraiment rien »

Le visiteur pontifical de Medjugorje dénonce la présence de la mafia napolitaine

A en juger par les paroles de Henryk Hoser, archevêque de Varsovie et visiteur spécial pour la paroisse des Croates de Bosnie de Medjugorje, le troisième centre marial le plus visité de l’Europe serait exploité par la mafia napolitaine

« Un autre endroit où il y a toujours une lutte acharnée entre le bien et le mal est Medjugorje. D’un côté, il y a les milliers de jeunes qui s’approchent du sacrement de la pénitence et de la réconciliation. D’un autre côté, nous devons être conscients de la cause de l’afflux massif de pèlerins, cet endroit a été envahi par les mafias, y compris les Napolitains, pour en tirer profit.  » Continuer la lecture de « Le visiteur pontifical de Medjugorje dénonce la présence de la mafia napolitaine »

Êtes vous catholique?

Faites le quizz proposé par <The Remnant> et repris par A.M. Valli. Les réponses sont dans le catéchisme. (11/7/2018)
Aldo Maria Valli
www.aldomariavalli.it

Il y a quelque temps, dans The Remnant, j’ai lu un article intéressant qui, traitant de la crise de la foi catholique due à la destruction radicale et systématique des convictions religieuses menée depuis au moins un demi-siècle jusqu’à nos jours, y compris au sein de l’Église, se concluait par un sympathique quizz. L’objectif est de vérifier si nous pouvons encore nous considérer comme catholiques.
Voyons donc si et dans quelle mesure nous croyons aux affirmations suivantes. Continuer la lecture de « Êtes vous catholique? »

De Mattei: Relire Humanae Vitae à la lumière de Casti connubii

Risultati immagini pour casti connubii humanae vitae

Par : Roberto de Mattei – Rorate Caeli
Au cours des dernières décennies, l’Occident a connu une révolution « anti-familiale » sans précédent dans l’histoire. L’un des principes de ce processus dans la désintégration de l’institution de la famille était la séparation des deux principaux objectifs du mariage, le procréatif et l’unitif. Le but procréatif, séparé de l’union conjugale, a provoqué la fécondation in vitro et l’utérus de substitution. Le but unitif, émancipé de la procréation, a conduit à la glorification de l’amour libre, hétérosexuel et homosexuel. L’un des résultats de ces aberrations est le recours des couples homosexuels à la pratique de l’utérus de substitution afin d’actualiser une caricature grotesque de la famille naturelle. Continuer la lecture de « De Mattei: Relire Humanae Vitae à la lumière de Casti connubii »

Un évêque prend dans ses bras un « prêtre » « marié » gay

L’évêque Giuseppe Zenti de Vérone, en Italie, a pris la parole après le rosaire le 5 juillet dans la paroisse de Selva di Progno dont le prêtre Giuliano Costalunga a contracté un pseudo-mariage ave un Espagnol. Costalunga était présent dans l’église.

L’évêque Zenti a fait remarquer que Costalunga était un prêtre infidèle qui s’absentait souvent pendant de longues périodes sans que personne ne sache où il était. Ce n’est que lorsque l’évêque a supprimé son allocation qu’il a annoncé son intention de contracter un pseudo-mariage gay.

L’évêque a également dit aux fidèles que Costalunga a menti lorsqu’il a été confronté à des rumeurs selon lesquelles un certain Pablo vivait avec lui dans le presbytère, était son amant et avait menacé l’évêque d’un procès civil pour « diffamation ».

L’évêque a continué en affirmant « je n’ai pas le droit de juger » [mais pourquoi alors le pape François juge-t-il tout le temps ?]. Cependant, Zenti a défendu le mariage et a précisé qu’un pseudo-mariage gay n’est pas confore à la volonté de Dieu.

Mais il a détruit tout ce qu’il a dit, quand à la fin de son homélie, il s’est adressé à Costalunga avec les mots, « allez sur votre chemin, librement. »

Après le service, entouré de journalistes et de caméras de télévision, l’évêque a pris l’ex-prêtre trompeur dans ses bras.

fr.news