Lettre écarlate de François: Un petit « F » de François donne aux évêques schismatiques allemands tout ce qu’ils veulent

par Christopher A. Ferrara
SOURCE : Le Centre de Fatima

Dans ma chronique sceptique du 5 juin sur le supposé « rejet » du Vatican du plan corrompu de la hiérarchie Allemande de distribuer la Sainte Communion aux Protestants ( contré par quelques membres qui ont encore la Foi ), j’ai noté l’évidence : la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ( CDF ) n’avait pas rejeté le plan en tant que tel mais seulement sa mise en œuvre par la Conférence des Évêques Allemands dans son ensemble. La lettre de la CDF, cependant, implique clairement que ce sacrilège de masse pourrait être perpétré par chaque Évêque local, interprétant le Canon 844 pour permettre l’intercommunion pour des « raisons graves » dans son diocèse particulier. En d’autres termes, détruisez l’Église de la bonne façon : un diocèse à la fois, comme cela se fait avec l’admission des adultères publics dans les « seconds mariages » à la Sainte Communion. Continuer la lecture de « Lettre écarlate de François: Un petit « F » de François donne aux évêques schismatiques allemands tout ce qu’ils veulent »

Le pape François et la Kabbale: de la mystique juive à la collaboration païenne?

Dans ses récentes interventions, le pape François a souvent évoqué un «changement de paradigme» en ce qui concerne l’attitude de l’Église à l’égard des cultures autochtones dans différents pays. Il semble qu’il pense à un retour aux cultures et aux religions autochtones enracinées. Un de ses points de référence pour cette approche est la Kabbale, une occultiste juive et une religion mystique.

Le 8 juin, le secrétariat général du Synode des Évêques du Vatican a publié l’ Instrumentum Laboris (document de travail) pour le Synode panamazon d’octobre 2019. Ce document de travail met en évidence les prétendues cruautés commises par l’Occident lors de la colonisation de régions reculées de l’Amérique du Sud, telles que la région pan-amazonienne (soulignement ajouté): Continuer la lecture de « Le pape François et la Kabbale: de la mystique juive à la collaboration païenne? »

Déshomosexualisation de l’Église américaine

Note: Le professeur Carlin argumente ici sur l’évolution de la discipline sur le célibat sacerdotal qui n’est pas le mien ou, il faut à peine le dire, sur celui de  la chose catholique (qui ne prend pas de position officielle). C’est un remède extrême pour ce qui pourrait bientôt être révélé être un problème extrême. Nous le publions comme une incitation à la conversation sur l’ampleur de l’homosexualité parmi le clergé catholique et ce qui peut être nécessaire pour y faire face. – Robert Royal

Pendant des années, je me suis opposé à la proposition que l’Église catholique abandonne son exigence de célibat sacerdotal. Je me suis opposé à cela pour deux raisons. D’abord, il s’agissait d’une proposition avancée par des catholiques «libéraux». Puisque je crois qu’une dérive vers le libéralisme ruine peu à peu l’Église catholique en Amérique, je crains que céder à des exigences libérales, même sensibles, ne contribue davantage à la ruine de l’Église. Deuxièmement, je crains que la fin du célibat obligatoire ne soit un choc terrible pour les croyants catholiques ordinaires qui veulent que l’Église maintienne ses traditions. Continuer la lecture de « Déshomosexualisation de l’Église américaine »

De gros soucis attendent le cardinal élu

En parlant à un groupe de journalistes de Bergoglio, le cardinal élu Luis Ladaria a insinué que le Vatican est prêt à apporter des changements qui conduiront de grandes parties des évêques à l’hérésie.

Il a déclaré, par exemple, que l’intercommunion sponsorisée par l’Allemagne est toujours envisageable. Ladaria n’a pas critiqué le contenu hérétique de la proposition allemande, mais seulement le fait que la décision ne peut pas considérer un seul pays.

Il a ajouté que la commission des « diaconesses » du Vatican remettrait bientôt ses conclusions au pape François, donnant l’impression qu’il cachait quelque chose en faisant l’improbable affirmation que François ne s’intéressait qu’à l’aspect historique de la question.

Le cardinal élu a déclaré vouloir exercer son rôle de préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi « en dialoguant » et « de manière discrète pour ne pas nuire à la bonne réputation du peuple ».

Un tel traitement est toutefois réservé aux théologiens hérétiques qui vivent sous la protection des médias de l’oligarchie. Le Vatican les manipule avec des gants de velours.

Pour le reste de ceux qui défendent et expliquent la Foi, François s’est donné pour politique de les couvrir d’insultes.

fr.news

L’ÉCOLOGIE INTÉGRALE ET LE TOURNANT ANTHROPOLOGIQUE

François à l’ONU, 25 septembre 2015

Riccardo Cascioli

Dans le discours du Pape à l’Académie pontificale de la vie, la bioéthique globale est insérée dans le cadre plus large de l’écologie intégrale. Une vision qui cache un tournant anthropologique en harmonie avec les principes établis au niveau de l’ONU.

Dans le discours adressé par le Pape François aux participants à l’Assemblée générale de l’Académie pontificale pour la vie, il est intéressant de noter que la « bioéthique globale » est considérée comme «une modalité spécifique pour développer la perspective de l’écologie intégrale propre à l’Encyclique Laudate si’». Et, toujours en citant Laudato si’, il se réclame d’une «vision holistique [qui ramène la connaissance du particulier, de l’individuel à celle de l’ensemble, du tout dans lequel il s’inscrit] de la personne» qui requiert «d’articuler avec de plus en plus de clarté toutes les connexions et les différences concrètes dans lesquelles habite l’universelle condition humaine». Le Pape rappelle expressément les §§ 16 et 155 de l’encyclique, où est soulignée l’interconnexion entre la personne humaine et toutes les créatures, ainsi que la relation directe de notre corps «avec l’environnement et avec les autres êtres vivants». Continuer la lecture de « L’ÉCOLOGIE INTÉGRALE ET LE TOURNANT ANTHROPOLOGIQUE »

Évêque Schneider : les autorités ecclésiastiques ont autorisé la bigamie

Il est indéniable que les autorités ecclésiastiques de différents niveaux [ainsi que le pape François] ont autorisé le divorce dans des « cas exceptionnels » en admettant des adultères à la communion, a dit Mgr Athanasius Schneider à Il Giornale le 28 juin.

Schneider a souligné que personne [le pape inclus] n’a le pouvoir de se passer du sixième commandement.

En ce qui concerne l’immigration de masse illégale, Schneider a remarqué qu’il existe un « plan orchestré par les puissances internationales pour changer radicalement l’identité chrétienne des populations européennes ».

Il loue les gouvernements qui exercent leur souveraineté contre « un nouveau type de totalitarisme soviétique – aujourd’hui appelé l’Union européenne – avec son idéologie indubitablement maçonnique ».

Schneider a également appelé les adoptions homosexuelles « un abus moral des enfants », une « injustice flagrante » et « l’une des plus grandes dégradations de la civilisation ».

fr.news

C’EST MON ARGENT, VOTRE EXCELLENCE

Fermeture de nos portefeuilles sur la mafia lavande

Par Beverly Stevens,  Éditeur de REGINA

Dessin de Jane Rudkins Privett

D’accord, j’en ai assez.

La semaine dernière, l’histoire a révélé qu’un CARDINAL américain à haut classement était un prédateur homosexuel depuis des décennies.

Masturber les prêtres, obliger les séminaristes à coucher avec lui dans sa maison de plage, payés par des fonds de l’Église – un Big Cheese dans les réseaux homosexuels du sacerdoce qui créent une culture d’abus au sein de l’Église. (Pour ceux d’entre vous qui tiennent vos perles dans le déni, veuillez consulter les rapports des médias ci-dessous – mais soyez prévenus de leur contenu graphique.) Continuer la lecture de « C’EST MON ARGENT, VOTRE EXCELLENCE »