Cardinal Schönborn: les prêtres femmes ‘un changement trop profond’ pour l’Eglise

 CATHOLIC HERALD

Le cardinal Christoph Schonborn (Getty Images)

Le cardinal a dit que les femmes diacres étaient une possibilité, bien que

Le cardinal Christoph Schönborn a clarifié son point de vue sur l’ordination féminine, en disant que les femmes prêtres seraient «un changement trop profond». Cependant, il a signalé son soutien à l’introduction des diaconesses.

Dans un entretien avec le site d’information autrichien OE24, l’archevêque de Vienne a déclaré que s’il y avait des femmes diacres dans l’Église primitive, il ne prévoyait pas de prêtrise féminine à l’avenir. Continuer la lecture de « Cardinal Schönborn: les prêtres femmes ‘un changement trop profond’ pour l’Eglise »

Le plus haut tribunal du Canada déclare que les opinions bibliques chrétiennes ne font pas partie de la «diversité»

L'image sélectionnée

 LifeSiteNews  – Dans une décision qui ne manquera pas de provoquerdes ondes de choc à travers le pays, la Cour suprême du Canada a statué 7-2 contre la faculté de droit de l’Université Trinity Western (TWU). En effet, ce que la cour a déclaré, c’est que les universités doivent choisir entre les normes bibliques et l’accréditation. Autrement dit, le tribunal a jugé que le christianisme et l’enseignement supérieur sont incompatibles. Je n’exagère pas du tout.

Voici un bref résumé de l’affaire pour ceux qui ne le connaissent pas. Trinity Western est une université chrétienne qui exige que ses étudiants et ses professeurs vivent selon les normes chrétiennes fondamentales. Cela signifie que pour être un étudiant ou un membre du corps professoral en règle, vous ne pouvez pas commettre la fornication ou l’adultère, ni vous pouvez vous engager dans des relations homosexuelles. Continuer la lecture de « Le plus haut tribunal du Canada déclare que les opinions bibliques chrétiennes ne font pas partie de la «diversité» »

Le danger de deux églises parallèles

Le fait qu’une «Rencontre mondiale des familles» non officielle soit créée en Irlande, en parallèle, est le reflet d’une division dans l’Église qui menace de créer, sinon un schisme déclaré, la formation de deux communautés qui sont ignorées mutuellement et progressivement.

« La dissidence ultraconservatrice dans l’Eglise atteint des limites insoupçonnées », lit-on dans Digital Religion (« L’opposition au Pape organise sa propre Rencontre mondiale des Familles parallèle à l’officiel ») . « Les critiques du Pape François comme le Cardinal Raymond Burke ou l’Evêque Athanasius Schneider interviendront lors d’une » Conférence de la Famille Catholique « qui aura lieu à Dublin en août prochain, parallèlement à la Rencontre Mondiale des Familles organisée par le Vatican. » Continuer la lecture de « Le danger de deux églises parallèles »

L’Eglie et l’Islam

publié dans regards sur le monde le 16 juin 2018

L’Église a toujours exhorté à la légitime défense face à l’islam

L’Église a toujours exhorté à la légitime défense face à l’islam. En 778 le Pape Adrien 1er encourage Charlemagne parti combattre l’émir de Cordoue : “Quant à nous, fils très cher et grand roi, Nous implorons sans cesse pour vous la clémence de Notre Seigneur Dieu avec tous Nos prêtres, Nos religieux moines, tout notre clergé et Notre peuple en entier afin qu’Il vous soumette ce peuple innombrable des agaréniens (sarrasins) et qu’Il le prosterne sous vos pieds et qu’ils ne puissent plus l’emporter sur vous si peu que ce soit (Michel Rouche, Le pape face à l’islam au VIIIe siècle in Mélanges de la Casa de Vélasquez, 1996, vol.32, n°1.)”. Au début du IXe siècle, la Sicile tombe aux mains des sarrasins, qui, en 846, assiègent le Vatican, saccagent et pillent les basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul. Continuer la lecture de « L’Eglie et l’Islam »

Des réactions abasourdies aux propos de François sur le Dubia

La déclaration du pape François selon laquelle il a entendu parler du Dubia concernant Amoris Laetitia dans les journaux, a provoqué un étonnement général.

Le cardinal Walter Brandmüller, l’un des quatre cardinaux de Dubia, a précisé à onepeterfive.com le 20 juin que le Dubia a été publiés seulement deux mois après son envoi à François.

« Il est très clair que nous avons écrit directement au Pape et en même temps à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. »

Brandmüller ajoute : « Que reste-t-il ici qui ne soit pas clair ? », ce qui implique que François ne dit pas la vérité.

Edward Pentin parle sans conviction d’une « perte de mémoire ».

Pour Phil Lawler, la déclaration de François montre qu’il ne lit pas son courrier ou que « nous avons un problème plus sérieux ».

Pour Damian Thompson, les mots de François sont une « excuse incroyable » que « personne » ne peut croire.

fr.news