Un homme de Parole ? Mais sa Parole est le problème !

Par : Matt Gaspers  – One Peter Five
« Une dictature nécessite trois choses : un homme, une idée, et une suite de gens prête à vivre pour l’homme et l’idée, et si nécessaire à mourir pour eux. Si l’homme manque, c’est sans espoir ; si l’idée fait défaut, c’est impossible ; si la suite de gens est manquante, la dictature n’est qu’une mauvaise blague ».

Ainsi, dit Joseph Goebbels, le « Ministre du Reich à l’Éducation du Peuple et à la Propagande » pour l’Allemagne Nazie de 1933 à 1945. À sa liste de trois conditions pour une dictature, j’ajouterais une quatrième condition évidente ( compte tenu de son poste, je suis surpris que Goebbels ne l’ait pas mentionnée ) : la propagande . Pour qu’un homme et ses idées puissent amasser du monde à sa suite — surtout si cet homme ou ses idées sont mauvais — il est nécessaire de propager un récit favorable, qui en général fait d’abord appel aux émotions plutôt qu’à l’intellect et omet des vérités dérangeantes.  Continuer la lecture de « Un homme de Parole ? Mais sa Parole est le problème ! »

Gnosticisme aujourd’hui

Poème de l’âme (7): Le mauvais chemin [ Poème de l’âme (7): Le Mauvais Sentier]  de Louis Janmot, c. 1845 [Musée des Beaux-Arts, Lyon]

Il y a beaucoup de discussions aujourd’hui concernant la présence d’un nouveau gnosticisme au sein de l’Église catholique. Une partie de ce qui a été écrit est utile, mais une grande partie de ce qui a été décrit comme une renaissance de cette hérésie a peu à voir avec son antécédent ancien. De plus, les attributions de cette ancienne hérésie à diverses factions au sein du catholicisme contemporain sont généralement mal orientées. Pour clarifier cette discussion sur le néo-gnosticisme, il faut d’abord comprendre clairement l’ancienne forme. Continuer la lecture de « Gnosticisme aujourd’hui »

Les femmes peuvent-elles être des diacres?

par Christopher Altieri – CATHOLIC HERALD

St Phoebe est considérée comme une diaconesse précoce

Une tempête se prépare au Vatican à propos des diaconesses

Le mois dernier, le Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, l’Archevêque Luis Ladaria SJ, a repris les pages de L’Osservatore Romano pour réitérer et clarifier la position de l’Eglise concernant l’impossibilité d’ordonner les femmes au sacerdoce.

Ses commentaires n’étaient pas sollicités et sont sortis du bleu. Pourquoi l’archevêque (bientôt cardinal) a-t-il ressenti le besoin de réaffirmer un tel enseignement bien connu, établi avec autorité magistrale par saint Jean-Paul II en 1994? Et pourquoi maintenant? Continuer la lecture de « Les femmes peuvent-elles être des diacres? »

LE SAINT-SIÈGE DANS LE BILDERBERGROUP?

Une nouvelles frappante pour une même choquante: « Le club des puissants maîtres du monde, l’oligarchie des riches dirigeants et leaders dans l’obscurité, de prendre des décisions par 7,000 millions de personnes cette année avec le cardinal de pourpre par Pietro Parolin, selon la liste officielle des participants “( infovaticana.com 06/06/2018). En effet, dans la liste alphabétique des 109 invités se lit « Parolin, HE Pietro (TVA), le cardinal et secrétaire d’État ». Votre statut «officiel» indique que vous avez accepté et confirmé votre présence [1] . Continuer la lecture de « LE SAINT-SIÈGE DANS LE BILDERBERGROUP? »

Comment les mondialistes américains du CFR ont mené Fidel Castro au pouvoir et maintenu en place la dictature communiste à Cuba

mondialistes CFR pouvoir Castro Cuba communiste

La thèse peut surprendre, à moins d’être déjà un peu au fait du soutien de longue date de l’influent think tank mondialiste américain Council on Foreign Relations (CFR) à la Chine communiste. L’article « Les mondialistes américains ont amené Castro au pouvoir et l’y ont maintenu » du New American est cosigné par Alex Newman et Frank de Varona, qui a fui Cuba quand les communistes ont saisi la ferme familiale ; Varona a ensuite participé au débarquement de la Baie des Cochons en avril 1961, à l’âge de 17 ans, avant de passer deux ans dans les prisons cubaines. Pour les deux auteurs, il ne fait aucun doute que, n’était le sabotage opéré par les mondialistes américains liés au CFR, cette tentative de renversement du nouveau régime communiste par des exilés cubains entraînés par la CIA aurait eu toutes les chances de réussir. L’échec de l’opération de la Baie des Cochons, orchestré par ceux-là même qui au sein de l’administration américaine avaient favorisé l’arrivée de Fidel Castro au pouvoir, a au contraire livré l’île à une dictature communiste qui dure encore aujourd’hui. Continuer la lecture de « Comment les mondialistes américains du CFR ont mené Fidel Castro au pouvoir et maintenu en place la dictature communiste à Cuba »