Le cardinal Eijk dénonce l’absence de réponse du pape François sur l’intercommunion : la grande apostasie ?

intercommunion cardinal Eijk dénonce pape François grande apostasie

Le cardinal Willem Jacobus Eijk, archevêque d’Utrecht aux Pays-Bas, est allé ce me semble plus loin que n’importe lequel de ses confrères à ce jour, même les plus critiques envers la confusion qui émane du siège apostolique, en commentant l’absence de réponse définitive du pape François après l’interpellation de la Congrégation pour la Doctrine de la foi sur la question de la communion pour les conjoints protestants de catholiques allemands. Dans une tribune publiée en anglais sur le blog d’Edward Pentin par The New Catholic Register, le cardinal néerlandais fait une référence remarquée à l’article 675 du Catéchisme de l’Eglise catholique auquel il dit ne pas pouvoir ne pas penser : c’est l’article qui parle la grande apostasie qui touchera l’Eglise elle-même, cette grande épreuve dont nous semblons proches, à moins que le cardinal ne pense que nous y soyons déjà… Jugez plutôt : Continuer la lecture de « Le cardinal Eijk dénonce l’absence de réponse du pape François sur l’intercommunion : la grande apostasie ? »

Petite lueur en Corée mais mauvaises nouvelles de Chine

Les derniers développements politiques concernant les deux Corées ont suscité de nouvelles espérances notamment quant au sort de l’Eglise catholique en Corée du Nord.

La Corée du Sud est le seul pays d’Asie où le catholicisme est en expansion. Mais en Corée du Nord, l’avènement de la dictature communiste en a anéanti toute trace visible.  Les 57 paroisses qui existaient ont disparu.  Et le cardinal Andrea Yeom Soo-Jun, l’archevêque de Séoul, n’a jamais pu poser le pied au Nord du 38è parallèle, malgré qu’il soit aussi l’administrateur apostolique de Pyongyang, la capitale de l’autre Corée. Continuer la lecture de « Petite lueur en Corée mais mauvaises nouvelles de Chine »

FRANÇOIS ET JUDAS

FRANÇOIS ET JUDAS


Il y a quelques jours le pape François recevait un groupe de jeunes Roumains qui l’ont interrogé au sujet de la possible damnation de l’un des leurs, mort en état de péché mortel, selon les dires d’un prêtre orthodoxe. Il leur a répondu : « Personne d’entre nous ne peut dire qu’une personne n’est pas allée au Ciel. Nous ne pouvons même pas dire cela de Judas. ». Or, comme je l’expose, entre autres considérations, dans mon ouvrage Judas est-il en Enfer ?, la damnation de Judas a toujours été une vérité de foi jusqu’à la moitié du XXe siècle. Le Pape poursuivait : « Une brebis perdue, quand le Bon Berger la trouve, Il la rapporte à la maison. Je suis sûr, connaissant Jésus, je suis sûr que c’est ce que le Seigneur a fait pour votre ami. ». Ainsi donc, sans connaître le défunt, ni avoir reçu les conclusions d’une enquête canonique qui aurait instruit le cas (et sans craindre non plus d’offenser ce prêtre orthodoxe qui lui était inconnu), voilà que le Pape affirme le salut d’un inconnu… mais non sans avoir pris d’abord soin de nier la damnation de Judas, tant il est vrai que la foi en celle-ci est le verrou qui empêche de passer de l’espérance dans le salut du plus grand nombre possible à la croyance en un Enfer vide. Continuer la lecture de « FRANÇOIS ET JUDAS »

La pop-star militante LGBT, Kate Perry, promeut la méditation transcendantale au Vatican

La Conférence 2018 sur la médecine qui s’est tenue au Vatican n’était rien d’autre qu’un scandale puisqu’un podium a été offert à ceux qui promeuvent des pratiques anti-chrétiennes, voire diaboliques. La pop-star Katy Perry qui s’est flattée d’avoir vendu son âme au diable a fait au Vatican la promotion de la méditation transcendantale, après avoir été reçue très chaleureusement avec son dernier petit-ami, par le « taulier » si j’ose cette vulgarité, c’est-à-dire par François. Continuer la lecture de « La pop-star militante LGBT, Kate Perry, promeut la méditation transcendantale au Vatican »