Mise à jour sur la désorientation diabolique: Le gouvernement bavarois soutient, l’Église allemande rejette, la reconnaissance de l’État du Christ-Roi

par Christopher A. Ferrara
SOURCE : Le Centre de Fatima
Le 30 avril 2018
Gloria TV rapporte le développement insensé — mais pas surprenant — qu’alors que le gouvernement de la région encore Catholique de Bavière a ordonné que les bâtiments publics doivent ériger une Croix à partir de juin de cette année, la hiérarchie ecclésiastique Allemande corrompue s’oppose à cette exigence et « elle appelle l’État à être « neutre » et « laïc » ». Ils sont joints, note Gloria TV, par l’aumônier pro-gay de l’Université de Würzburg, le Père Burkhard Hose et le Professeur de dogmatique Catholique de Bochum, le laïc Georg Essen ». Continuer la lecture de « Mise à jour sur la désorientation diabolique: Le gouvernement bavarois soutient, l’Église allemande rejette, la reconnaissance de l’État du Christ-Roi »

John Milbank: Contrairement aux apparences, le Moyen-Âge était peut-être plus démocratique qu’aujourd’hui

Unknown-16“Le libéralisme peut vouloir dire beaucoup de choses. C’est avant tout une erreur anthropologique: l’intuition d’Hobbes et de Locke de construire une théorie politique en partant des individus isolés, détachés de tous liens. L’individu est décrit comme une créature inquiète et désirante faisant preuve de volonté, et non plus comme un être constitué par ses liens aux autres ayant des finalités. Ce libéralisme pense de façon abstraite l’individu en dehors de tout contexte culturel, social ou historique. Il s’agit de déterminer ce qu’un système politique doit nécessairement être, en le déduisant d’un hypothétique état de nature, sans traits culturels. Alors que le libéralisme est souvent associé à l’optimisme, il fait preuve en réalité d’un pessimisme anthropologique radical, même s’il est censé être socialement amélioré par le miracle de la main invisible.  Continuer la lecture de « John Milbank: Contrairement aux apparences, le Moyen-Âge était peut-être plus démocratique qu’aujourd’hui »

Bill Gates investit 1 milliard de dollars pour couvrir la planète de satellites de surveillance en temps réel

satellite (crédit photo © puchan - shutterstock)

Grâce à une constellation composée d’une myriade de satellites, EarthNow compte proposer des images de la Terre mais également des vidéos en temps réel partout sur Terre.
La start-up bénéficie du soutien financier de Bill Gates, Intellectual Ventures, Airbus, SoftBank et de Greg Wyler, le fondateur et P-DG de OneWeb, au gré d’un premier tour de financement. Continuer la lecture de « Bill Gates investit 1 milliard de dollars pour couvrir la planète de satellites de surveillance en temps réel »

Turquie: l’Europe sera musulmane, si c’est la volonté d’Allah

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan fête officiellement, depuis déjà quelques années, la date du 29 mai 1453, qui vit la conquête de Constantinople par Mahomet II, et celle du 26 août 1071, quand les seldjoukides d’Alp Arslān écrasèrent à Manzinkert l’armée byzantine et fondèrent le premier État turc en Anatolie. Continuer la lecture de « Turquie: l’Europe sera musulmane, si c’est la volonté d’Allah »

Les défenseurs de l’ordination des femmes ignorent la vérité théologique, se concentrent sur le pouvoir

Ceux qui insistent sur le fait que les femmes doivent être ordonnées comme prêtres catholiques ne veulent pas simplement servir l’Église – elles veulent changer l’Église.

The Catholic World Report

Le samedi saint, le New York Times a publié un article de Nicholas Kristof avec le titre provocateur “God and Her (Female) Clergy” . L’article se concentre sur le nombre croissant de femmes qui entrent dans le clergé, en particulier dans les confessions chrétiennes, en revendiquant un «droit» qu’ils avaient précédemment refusé. Plus que cela, l’article a affirmé qu’une autre conséquence de ce changement: une augmentation de la perception d’une vision féminine de Dieu. Continuer la lecture de « Les défenseurs de l’ordination des femmes ignorent la vérité théologique, se concentrent sur le pouvoir »