Le Cardinal Brandmüller prévient les Catholiques de ne pas tenir compte de la « majorité » mais de la « minorité qui vit vraiment la Foi »

Featured Image

par : Diane Montagna 

SOURCE : Life Site News

ROME, le 7 avril 2018 ( Life Site News ) — L’histoire de l’Église nous apprend que « la vérité ne se trouve pas nécessairement avec la majorité » mais plutôt dans la « minorité qui a vraiment vécu et témoigné de la Foi » a déclaré aujourd’hui à Rome le Cardinal Walter Brandmüller, l’un des quatre Cardinaux des « dubia »..

S’exprimant lors du colloque « « Église Catholique : où vas-tu ? » le Cardinal Brandmüller a déclaré « quand les Catholiques en masse considère légitime de se remarier après un divorce ou de recourir à la contraception… ce n’est pas un témoignage de masse de la Foi, mais un départ massif de celle-ci ».  Continuer la lecture de « Le Cardinal Brandmüller prévient les Catholiques de ne pas tenir compte de la « majorité » mais de la « minorité qui vit vraiment la Foi » »

Le Pape n’est pas le « propriétaire » de la Vérité  mais son « serviteur et vicaire » 

Allocution de Mgr Schneider au Symposium de Rome

TEXTE COMPLET

Mgr Athanasius Schneider

par : Diane Montagna 
SOURCE :Life Site News


ROME, le 7 avril 2018 ( Life Site News ) — Le Pape n’est pas le « propriétaire » de la Vérité mais son « serviteur et vicaire », a déclaré aujourd’hui Mgr Athanasius Schneider à Rome. Les Papes des temps modernes ont donc toujours insisté sur leur devoir de défendre la Vérité et de protéger l’Église contre les erreurs et les hérésies.

Prenant la parole lors d’un symposium intitulé « Église Catholique : Où vas-tu ? » le 7 avril 2018 à Rome, Mgr Schneider a rappelé les paroles du Pape Saint Léon XIII afin de faire penser aux participants que le devoir principal du Pape consiste « à professer ouvertement et sans broncher la Doctrine Catholique et à la propager au plus grand de leur pouvoir. » Continuer la lecture de « Le Pape n’est pas le « propriétaire » de la Vérité  mais son « serviteur et vicaire »  »

Dans une Eglise sans guide, deux nouvelles protestations d’évêques et de fidèles

Pas de trève pascale au sommet de l’Eglise catholique. En l’espace de quelques jours, deux des tournants les plus révolutionnaires du Pape François viennent d’être contestés par autant de déclarations publiques émanant de cardinaux, d’évêques et de membres du peuple chrétien.

Il s’agit des deux tournants qui admettent à la communion eucharistique aussi bien les divorcés-remariés que les protestants.

*

A propos de la communion aux divorcés-remariés, en 2016 déjà quatre cardinaux s’étaient prononcés contre les « ouvertures » de François en lui soumettant leurs « dubia » avant de lui demander dans une lettre d’être reçus. Sans jamais obtenir de lui la moindre réponse. Continuer la lecture de « Dans une Eglise sans guide, deux nouvelles protestations d’évêques et de fidèles »

Les Évêques de Bavière se lèvent devant le pouvoir destructeur de la « Miséricorde » alors que le Cardinal Burke, faisant allusion à Fatima, appelle à l’opposition de toute la hiérarchie.

 

Cardinal Reinhard Marx Le visage de la dissolution écclésiale

 

par Christopher A. Ferrara
SOURCE : Le Centre de Fatima
Le 6 avril 2018

Le Pape François est censé être le Pape qui se rend aux « périphéries » de l’Église en obéissant à l’inspiration de « l’Esprit », mais durant les cinq premières années de son pontificat, son programme a été précisément celui d’une hiérarchie Allemande corrompue soutenue par des contributions fiscales obligatoires sans lesquelles les Catholiques Allemands sont privés des Sacrements — de la simonie dans sa pire espèce. La pièce maîtresse de ce programme est la Sainte Communion pour les adultères publics dans des « seconds mariages » selon la « théologie » des Cardinaux Kasper et Marx, et maintenant la Sainte Communion pour les Protestants qui sont mariés à des Catholiques. Juste derrière cette abomination, qui est déjà mise en œuvre dans de nombreux endroits, les hiérarques Allemands corrompus promeuvent maintenant la Sainte Communion pour les Protestants, y compris vraisemblablement ceux des « seconds mariages » avec les Catholiques divorcés civilement. Continuer la lecture de « Les Évêques de Bavière se lèvent devant le pouvoir destructeur de la « Miséricorde » alors que le Cardinal Burke, faisant allusion à Fatima, appelle à l’opposition de toute la hiérarchie. »

Un spécialiste “catholique” de l’Ancien Testament perd la foi

Othmar Keel, 80 ans, est un spécialiste de l’Ancien Testament internationalement reconnu qui a fait beaucoup d’argent avec l’Église catholique.

Laïc marié, il a enseigné de 1967 à 2002 à l’Université de Fribourg, en Suisse.

Keel a récemment déclaré au Tagesanzeiger qu’il était non-croyant et agnostique et avait cessé de pratiquer tout en restant un professeur “catholique”.

Au cours de sa carrière, il s’est engagé publiquement en faveur de la politique de l’Église libérale. Il est un fervent partisan de la ligne du pape François.

Keel a déclaré au quotidien qu’il ne croit pas en une vie après la mort mais s’attend à “retourner à la nature”.

Maintenant, “la plus belle chose” pour lui, “ce qui [lui] tient le plus à coeur” est de dormir. Il a l’intuition qu’après la mort il “[entrera] dans le Nirvana et [se dissoudra] dans le néant”. C’est pour lui “un état de bonheur”.

Ce que les Evangiles disent de la résurrection du Christ est pour Keel le résultat d’un “vœu pieux”. Pour lui, le désir de vivre éternellement est une “présomption”.

Néanmoins, Keel admet qu’il prie tous les jours : “Les habitudes constituent une bonne partie de notre vie quotidienne. Quand je dis Dieu, je veux dire le destin ou la nature.”

Après la mort, Keel veut que son corps soit utilisé pour des expériences médicales.

fr.news

Cher Saint-Père… Une question d’une Catholique sur la contraception


Par : Brice Griffin

SOURCE : One Peter Five 

Votre Sainteté,

Je prie pour votre humble patience avec moi alors que j’essaie de comprendre les commentaires récents.

Il a été rapporté qu’en parlant à une religieuse d’Argentine, Sœur Marta Pelloni, vous avez dit que vous ne voyiez aucun inconvénient à utiliser certaines méthodes pour éviter la grossesse afin d’aider les femmes à éviter l’avortement. Le site One Peter Five rapporte que Sœur Marta Pelloni avait ceci à dire : Continuer la lecture de « Cher Saint-Père… Une question d’une Catholique sur la contraception »