Un mathématicien athée perce François à jour

En marge de la vraie-fausse interview de Scalfari, Piergiogio Odifreddi, auquel en septembre 2013 Benoît XVI avait fait l’honneur d’une lettre en réponse à son livre “Caro Papa ti scrivo” se livre à un réjouissant jeu de massacre (3/4/2018) 

Piergiorgio Odifreddi est ce mathématicien italien qui en 2013, alors que le premier entretien entre Scalfari et le Pape venait de sortir dans La Repubblica, avait fait savoir dans les colonnes du même journal que lui aussi avait reçu une lettre du pape… Benoît XVI. Ayant fait parvenir au Saint-Père, par l’intermédiaire de son secrétaire, un exemplaire de son livre “Caro Papa, ti scrivo”, dans lequel il prétendait décortiquer son “Introduction au christianisme”, il avait eu en effet la grande surprise (et même l’émotion) de recevoir une réponse longue de 11 pages denses dans laquelle le Pape émérite répondait minutieusement à ses arguments, avec cette touche inimitable d’humour qui le caractérise.
On relira la lettre de Benoît XVI et l’annonce d’Odifreddi (notant, en passant, que le Pape émérite ne s’est jamais dérobé à la confrontation directe avec ses détracteurs… à condition qu’ils en vaillent la peine – avis à Mgr Vigano et à ses “11 théologiens”!) Continuer la lecture de « Un mathématicien athée perce François à jour »

 Vatican II. Une histoire à écrire (3/5)

 

1963 : la deuxième session

Nous avons suivi avec un grand intérêt le cours des préparatifs du concile Vatican II et le contexte qui présida à sa convocation. Dans un second article, nous avons découvert, non sans surprises, quel fut le dénouement de sa toute première session, dès l’ouverture, en 1962. En nous fiant toujours à notre guide, Vatican II. Une histoire à écrire [1], donnons ensemble un éclairage sur la deuxième session (1963) de la vénérable assemblée. Continuer la lecture de «  Vatican II. Une histoire à écrire (3/5) »

“Le Pape m’a dit….”

… ou quand des propos tenus en privé se substituent au Magistère officiel. Les mots prêtés au Pape par une religieuse argentine créent une fois de plus la confusion (5/4/2018)

Soeur Marta Pelloni

De deux choses l’une: soit il y a un complot international qui veut faire passer le Pape pour ce qu’il n’est pas, soit le Pape fait en privé des déclarations qui ne sont pas conformes à la doctrine.

Le problème n’est pas tant (ou pas seulement) la teneur des propos, ni même si le pape les a vraiment prononcés (d’ailleurs, est-ce le Pape François ou le cardinal Bergoglio? dans ce dernier cas on pourrait dire qu’il s’agit clairement aujourd’hui d’une instrumentalisation par d’AUTRES), mais l’usage qui en est fait, et surtout l’absence de démenti et de clarification (ou leur arrivée tardive, en général pour couper court aux critiques de la frange la plus ‘conservatrice’ du catholicisme), d’autant plus qu’il n’est pas hasardeux de supposer que la Salle de presse est bombardée de demandes pressantes des “lanceurs d’alerte” habituels. Continuer la lecture de « “Le Pape m’a dit….” »

Scalfari insiste sur le fait que le pape a nié l’enfer et Francisco maintient son silence

Carlos Esteban – infovaticana

Le Jeudi Saint, des supposées déclarations du Pape à Eugenio Scalfari, niant deux dogmes de la foi catholique, ont fait le tour du monde. Scalfari reconnaît qu’il n’a pas pris de notes mais assure, dans des déclarations au New York Times, qu’il se souvient clairement du pape assurant que “l’enfer n’existe pas”. 

 « Ils ont toutes les raisons », at-il dit le vétéran journaliste Eugenio Scalfari, fondateur du journal italien La Repubblica, a déclaré au New York Times se référant au refus partiel du Bureau de presse du Vatican sur les déclarations explosives attribuées au pape au sujet de la non-existence de l’enfer. Continuer la lecture de « Scalfari insiste sur le fait que le pape a nié l’enfer et Francisco maintient son silence »

Faisons comme si!

Les expériences fantaisistes de l’élite sociale avec le genre, le mariage et la famille ont déjà fait des ravages dans la vie de famille. Mais beaucoup pire peut être en magasin.

The Catholic World Report

(Image: kamellita | us.fotolia.com)

Bienvenue à fantasyland! Non, je ne parle pas de Disney World. Je fais référence à la société américaine vers 2018. Il semble que les élites sociales se soient séparées de la réalité et exigent que le reste d’entre nous fasse de même.

Vous êtes sans doute familier avec les exemples les plus flagrants de “faisons semblant”:

  • Faisons semblant que les bébés à naître ne sont pas vraiment des êtres humains.
  • Faisons semblant que le «mariage» de même sexe est un vrai mariage.
  • Faisons comme si les filles pouvaient devenir des garçons et vice versa.
  • Faisons semblant qu’il y a plus de deux genres et que vous pouvez choisir celui que vous aimez. Continuer la lecture de « Faisons comme si! »