De Mattei: adversaires de l’Ostpolitik: Mgr Pavol Maria Hnilica (1921-2006)

Par : Roberto de Mattei, vaticaniste
SOURCE : Rorate Caeli

Traduction de l’Italien vers l’Anglais :
Contributrice : Francesca Romana

La collaboration politique du Pape François avec la Chine Communiste a des précédents directs dans l’Ostopolitik de Jean XXIII et de Paul VI. Mais hier, comme aujourd’hui, l’Ostoplitik avait de forts adversaires qui méritent d’être rappelés. L’un d’eux était l’Évêque Slovaque Pavol Hnilica ( 1926-2006 ), que je voudrais rappeler, sur la base de mes souvenirs personnels et en me référant à une étude précise consacrée à sa figure, qui sera publiée sous peu par le Professeur Emilia Hrabovec, à qui j’exprime ma gratitude pour m’avoir permis de consulter et de citer son manuscrit.  Continuer la lecture de « De Mattei: adversaires de l’Ostpolitik: Mgr Pavol Maria Hnilica (1921-2006) »

La stratégie chinoise du pape François est anachronique

George Weigel – Slate

La diplomatie du Vatican avec la Chine et d’autres gouvernements autoritaires est basée sur des fantasmes de puissance datés de plus d’un siècle.

Le pape François à bord de l'avion papal, le 22 janvier 2018 | Vincenzo Pinto / AFP
Le pape François à bord de l’avion papal, le 22 janvier 2018 | Vincenzo Pinto / AFP

Ces dernières semaines, de nombreux observateurs sont restés perplexes, voire profondément troublés, devant la perspective d’un accord sur le point d’être conclu entre le Vatican et la République populaire de Chine.

Cet accord concèderait un rôle considérable au régime communiste chinois dans la nomination d’évêques catholiques en Chine et s’inscrirait dans une démarche visant à rétablir des relations diplomatiques pleines et entières entre Pékin et le Saint-Siège. La possibilité d’un tel accord soulève bon nombre de questions. Continuer la lecture de « La stratégie chinoise du pape François est anachronique »

La cinquième de François: un pontificat de notes de bas de page

COMMENTAIRE: Le cœur du pontificat actuel est compris plus dans les notes de bas de page que dans le texte principal.

Le pape François marque le cinquième anniversaire de son élection en tant que pape le 13 mars, et alors que cinq ans ne sont pas encore un long pontificat, il est assez long pour commencer à considérer comment on s’en souviendra.

Après avoir couvert le Saint-Père pendant cinq ans, j’ai commencé à le considérer comme le «pontificat de la note de bas de page». Je ne veux pas dire par là qu’on s’en souviendra comme d’une note de bas de page, mais plutôt que l’action ce pontificat se situe, pour ainsi dire, dans les notes de bas de page plutôt que dans le texte principal.

À l’occasion du 80e anniversaire du Saint-Père, j’ai inscrit au Registre huit raisons d’être reconnaissant pour son ministère pétrinien.

De même, voici cinq façons dont les notes de bas de page se sont avérées plus importantes que le texte principal. Continuer la lecture de « La cinquième de François: un pontificat de notes de bas de page »

Une semaine bien difficile pour le Saint-Siège

Par: Phil Lawler

Phil Lawler a été journaliste Catholique depuis plus de 30 ans. Il a édité plusieurs revues Catholiques et écrit huit livres. Fondateur de World Catholic News, il est le directeur des nouvelles et analyste en chef à CatholicCulture.org.

SOURCE : Catholic Culture

Aujourd’hui est une journée exceptionnellement bonne pour prier pour le Pape François et pour le Saint-Siège. Non seulement parce que c’est la Fête de la Chaire de Saint-Pierre, mais aussi parce que la semaine a été particulièrement difficile au Vatican. Considérez les éléments suivants :

  • C’est très inhabituel — eh bien, vous pourriez dire qu’habituellement, c’est inhabituel — qu’un Cardinal en critique un autre en public. Mais le Cardinal Müller a reproché au Cardinal Parolin d’avoir suggéré un « changement de paradigme » dans l’enseignement Catholique sur le mariage, juste après que le Cardinal Zen l’ait déchiré pour avoir vendu l’Église « clandestine » en Chine. Puisque le Cardinal Pietro Parolin, l’objet de ces deux attaques, est le Secrétaire d’État — le deuxième en termes d’influence après le Saint-Père lui-même — ces réprimandes publiques sont des signes indubitables d’agitation. Continuer la lecture de « Une semaine bien difficile pour le Saint-Siège »

Catéchisme de la crise dans l’Église: LE MAGISTRAT DE L’ÉGLISE (III)

LE MAGISTRISTE DE L’ÉGLISE16.- Qui a dans l’Église le pouvoir d’enseigner avec autorité (pouvoir magistral)?

Le magistère ecclésiastique, de droit divin, appartient au pape pour l’Église universelle et aux évêques pour son propre diocèse.

Comment le Pape et les Evêques reçoivent-ils cette autorité? – Le Pape est le successeur de Saint Pierre, et les Evêques sont les successeurs des Apôtres que Notre-Seigneur Jésus-Christ a personnellement institués comme docteurs suprêmes de la foi. Ils ont reçu de Dieu le fardeau d’annoncer à ses disciples la doctrine chrétienne, de veiller sur elle et de la garder pure. De cette façon, ils continuent avec l’œuvre de Notre Seigneur Jésus-Christ, qui, après son Ascension, n’est pas avec nous d’une manière visible. Continuer la lecture de « Catéchisme de la crise dans l’Église: LE MAGISTRAT DE L’ÉGLISE (III) »