Le Vatican “se rend-il à la Chine”?

Le 31 janvier 2018, le secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, a accordé une interview approfondie à Vatican Insiderdans laquelle il explique les raisons pour lesquelles le Saint-Siège souhaite engager l’Église patriotique chinoise dans un «dialogue constructif».

Bien sûr, Parolin assure à tous que le seul motif du Saint-Siège dans cette affaire est «le bien du peuple chinois» et «la paix dans le monde». Essentiellement, le secrétaire d’État dit que les gens qui sont contrariés par ce nouveau niveau de la coopération du Saint-Siège avec l’église patriotique sont «trop politiques» dans leur pensée et doivent considérer cela comme une question spirituelle de «conversion, de miséricorde et de confiance». Ces mots sont incroyablement ironiques étant donné la nature hyper-politique de le pontificat de François à tous les niveaux. Continuer la lecture de « Le Vatican “se rend-il à la Chine”? »

Un petit rappel : Encyclique Quanta cura

Encyclique Quanta cura 

Résultat d’images pour Pie IX

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 8 décembre 1864

À tous nos Vénérables Frères les Patriarches, Primats, Archevêques et Évêques, en grâce et communion avec le Siècle Apostolique.

Pie IX, Pape

Vénérables Frères, Salut et Bénédiction Apostolique.

1 – Avec quel soin et quelle vigilance pastorale les Pontifes Romains Nos Prédécesseurs, ont rempli la mission à eux confiée par le Christ Seigneur lui-même en la personne du Bienheureux Pierre, Prince des Apôtres, et ont ainsi accompli leur devoir de paître les agneaux et les brebis! Sans jamais discontinuer, ont attentivement nourri tout le troupeau du Seigneur des paroles de la foi, ont imprégné de la doctrine de salut, écarté des pâturages empoisonnés, voilà ce dont tout le monde est convaincu et assuré, Vous surtout, Vénérables Frères. Oui vraiment Nos Prédécesseurs se montrèrent les défenseurs et les vengeurs de l’auguste religion catholique, de la vérité et de la justice : soucieux, avant tout, du salut des âmes, ils n’ont jamais rien eu de plus à coeur que de découvrir et de condamner par leurs très sages Lettres et Constitutions toutes les hérésies et les erreurs qui, contraires à notre Foi divine, à la doctrine de l’Église Catholique, à l’honnêteté des moeurs et au salut éternel des hommes, ont fréquemment soulevé de violentes tempêtes et lamentablement souillé l’Église et la Cité. Continuer la lecture de « Un petit rappel : Encyclique Quanta cura »

Abandonner Humanae Vitae: Comment l’Eglise peut-elle gérer le saut quantique bergoglien?

Aborting Humanae Vitae: How Can the Church Deal with the Bergoglian Quantum Leap?par Christopher A. Ferrara
SOURCE : The Remnant

La sagesse conventionnelle est que « cette Papauté désastreuse » repose sur un continuum de déclin ecclésial post-Vatican II que François représente mais à son point le plus bas encore jamais atteint. C’est vrai, mais seulement superficiellement. Si nous regardons plus en profondeur le phénomène qu’Antonio Socci a appelé le Bergoglianisme, nous voyons une rupture réelle avec ce continuum, un bond quantique dans le domaine chaotique de l’esprit d’un Jésuite mal formé, fasciné par sa propre pensée désordonnée.  Continuer la lecture de « Abandonner Humanae Vitae: Comment l’Eglise peut-elle gérer le saut quantique bergoglien? »

Mgr Vincenzo Paglia, président de l'Académie pontificale pour la vie.
Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la vie. (Photo d’Edward Pentin)
Membre de l’Académie pontificale à vie: Le terme «intrinsèquement mauvais» trop restrictif
Dans une réflexion sur Amoris Laetitia publiée sur le site de l’académie, le théologien moral allemand Gerhard Höver soutient que le terme ne tient pas compte de la complexité des différentes situations.

Une réflexion sur Amoris Laetitia a été postée sur le site de l’Académie pontificale pour la vie, dans lequel son auteur, un nouveau membre de l’académie, propose que le terme «intrinsèquement mauvais» soit dépassé.

Hypothèse sur la théologie morale d’ Amoris Laetitia et le principe du pape François selon lequel «le temps est plus grand que l’espace» évoqué dans son exhortation apostolique 2013 Evangelii Gaudium, le professeur Gerhard Höver affirme que les changements de perception, «l’espace et le temps», effet sur des théologies spécifiques, telles que la vision théologique du mariage et de la famille. ” Continuer la lecture de «  »

Ne touchez pas les martyrs chinois. Ils sont le trésor de l’Église

Chine, campagne de suppression croisée

Mgr Negri

Dans la situation confuse de la structure italienne ecclésiastique (et au-delà), nous luttons pour nous sortir d’une série d’événements et de positions qui sont inquiétantes: il y avait le temps où nous étions addottorati sur l’incertitude sur les mots réels de Jésus-Christ en Evangiles, parce qu’il n’y avait pas d’enregistreurs; nous assistons à une série d’interventions qui relativisent mal, en particulier, en stockant la figure du diable et par conséquent, faire la différence complètement formelle entre le bien et le mal, puis entre l’enfer et le ciel; en même temps, la propagande insensée et idéologique sur le réformateur luthérien continuait. Et ainsi de suite et ainsi de suite … Continuer la lecture de « Ne touchez pas les martyrs chinois. Ils sont le trésor de l’Église »

Le projet du pape aboutira-t-il à une véritable réforme ou transformera-t-il Rome en un Buenos Aires-sur-le-Tibre?

Le portrait médiatique de François comme un grand-papa souriant et amical a toujours été au mieux une caricature grossière, et plus souvent un grotesque mal exécuté au service d’un récit incroyable de Francis comme chéri des causes favorites des médias grand public.

Le Pape François fait un geste lors de son audience générale sur la place Saint-Pierre au Vatican le 31 janvier. (Photo CNS / Paul Haring)

Le premier mois de 2018 n’a pas été facile pour le pape François. En l’espace de quatre semaines, il a apporté son leadership dans la lutte contre l’abus sexuel clérical des mineurs sous surveillance intense (et franchement en retard), et attiré la colère d’un homme universellement reconnu comme un héros de la foi sur son Politique de la Chine. En plus de ces crises majeures, il a été de plus en plus critiqué sur toute une série de questions allant de la controverse sur l’interprétation et la mise en œuvre de l’Exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia à la “remise en cause” des enseignements articulés dans l’encyclique  Humanae vitae, sur la régulation de la naissance. Il n’est pas exagéré de dire que la capacité du pape François à répondre aux crises majeures déterminera en grande partie sa capacité à s’adresser au travail de réforme qu’il a été élu pour entreprendre et superviser. Continuer la lecture de « Le projet du pape aboutira-t-il à une véritable réforme ou transformera-t-il Rome en un Buenos Aires-sur-le-Tibre? »