« Notre Père qui est … Allah » est le Carême de Bergame

Preuves techniques de la religion universelle. À Bergame, l’évêque a béni la subvention du Carême préparée par l’Acli. Adieu à la Croix et méditations des saints. Mais les prières musulmanes, sikhs, juives, gianistes et luthériennes suivies par le Notre Père. Copyright: la communauté Bose. Et un oeil à la déclaration imminente de revenus à faire dans le mécénat catholique. 

Il y en a tous: de Jésus à Allah, à travers la spiritualité sikhe, l’hérésie luthérienne, les pierres angulaires du judaïsme et même du gianisme. À l’occasion du Carême 2018 à Bergame, ils ne se contentaient pas de la vaste tradition catholique faite de saints, par le biais de crucis et d’éjaculations, mais ils pensaient élargir le cercle à d’autres divinités, peut-être pour nous prendre.  Continuer la lecture de « « Notre Père qui est … Allah » est le Carême de Bergame »

Un petit rappel : HUMANUM GENUS

LETTRE ENCYCLIQUE
DE S. S. LE PAPE LÉON XIII
CONDAMNANT LE RELATIVISME PHILOSOPHIQUE
ET MORAL DE LA FRANC-MAÇONNERIE


Aux Vénérables Patriarches, Primats, Archevêques, Evêques et autres ordinaires en paix et communion avec le Siège Apostolique

Depuis que, par la jalousie du démon, le genre humain s’est misérablement séparé de Dieu auquel il était redevable de son appel à l’existence et des dons surnaturels, il s’est partagé en deux camps ennemis, lesquels ne cessent pas de combattre, l’un pour la vérité et la vertu, l’autre pour tout ce qui est contraire à la vertu et à la vérité. Le premier est le royaume de Dieu sur la terre, à savoir la véritable Eglise de Jésus Christ, dont les membres, s’ils veulent lui appartenir du fond du coeur et de manière à opérer le salut, doivent nécessairement servir Dieu et son Fils unique, de toute leur âme, de toute leur volonté. Le second est le royaume de Satan. Sous son empire et en sa puissance se trouvent tous ceux qui, suivant les funestes exemples de leur chef et de nos premiers parents, refusent d’obéir à la loi divine et multiplient leurs efforts, ici, pour se passer de Dieu, là pour agir directement contre Dieu. Continuer la lecture de « Un petit rappel : HUMANUM GENUS »

Quel est le problème avec la déclaration des évêques allemands sur l’intercommunion

par Catholic Herald

Des prélats et d’autres membres du clergé assistent à la messe lors de la réunion annuelle des évêques allemands à Cologne. (CNS)

Le droit canonique n’envisage pas la réception continue de la communion par quelqu’un qui reste protestant

Au grand désarroi de nombreux catholiques, la Conférence épiscopale allemande a  voté «d’une manière écrasante»  pour produire un «guide» sur la réception de la communion par les épouses protestantes des catholiques. Les nouvelles sont en effet préoccupantes – mais soyons clairs: nous n’avons affaire à aucun type de document canoniquement ou doctrinalement autoritaire. Même une fois qu’il a été écrit – pour le moment, il n’existe pas de tel guide – les évêques allemands ont concédé que, en tant que conférence, ils n’ont pas la capacité de légiférer sur ce sujet et qu’il reviendrait aux évêques d’appliquer ce guide à venir à leurs diocèses individuels. Continuer la lecture de « Quel est le problème avec la déclaration des évêques allemands sur l’intercommunion »

Nouvel appel du Père Weinandy au Pape : Avec cette fausse miséricorde, on détruit l’Eglise

On se souvient encore de la lettre ouverte que le P. Thomas G. Weinandy avait adressée au Pape François l’été dernier avant de la mettre dans le domaine public le premier novembre sur Settimo Cielo :

Aujourd’hui matin, samedi 24 février, il est revenu à la charge à Sydney au cours d’une conférence organisée par l’University of Notre Dame, en Australie.

Dans son intervention, le Père Weinandy décrit et dénonce l’attaque d’une gravité sans précédent que certaines théories et pratiques « pastorales » encouragées par le Pape François sont en train de porter contre l’Eglise « une, sainte, catholique et apostolique » et plus particulièrement contre l’Eucharistie qui est la « source et le sommet » de la vie de l’Eglise elle-même. Continuer la lecture de « Nouvel appel du Père Weinandy au Pape : Avec cette fausse miséricorde, on détruit l’Eglise »

CE SOIR, LE COLISÉE SERA ROUGE DU SANG DES MARTYRS

Il y a 2 000 ans, des chrétiens ont été torturés et tués au Colisée pour avoir refusé de renoncer à leur foi. Dans de nombreux pays du monde, cette pratique se poursuit aujourd’hui, avec plus de 3 000 martyrs chrétiens recensés en 2017.

Jamais dans l’histoire du monde la persécution des chrétiens n’a été aussi grave. En Orient bien sûr mais également en Occident où l’on anesthésie la foi des chrétiens et où ceux qui s’opposent à l’idéologie du gender et aux nouveaux dogmes de l’avortement et de l’euthanasie pour tous sont de plus en plus systématiquement discriminés.

Le rapport de l’association Aide à l’Eglise en Détresse est accablant: dans cette Chine communiste, tant courtisée par le Vatican, « de nouvelles lois contre la liberté religieuse ont augmenté le nombre d’églises détruties et de croix enlevées. Les Eglises à domicile sont sommées par les autorités de se conformer à l’idéologie communiste ou de fermer leurs portes »; en Corée du Nord, les chrétiens sont arrêtés, déportés, torturés et violés. Continuer la lecture de « CE SOIR, LE COLISÉE SERA ROUGE DU SANG DES MARTYRS »

Lincoln, une idole ? Vraiment ?

Par Thomas Di Lorenzo  – Source lewrockwell

Le politicien le plus déifié de l’Amérique fête son anniversaire aujourd’hui, célébré dans tout le pays, en particulier dans les think tanks néocon et les tabloïds. Je parle bien sûr de l’homme que l’aile straussienne du néoconworld appelle « le père », Abraham Lincoln. J’ai donc pensé offrir quelques suggestions de lecture dans le cadre de la célébration d’aujourd’hui.

Lincoln était de loin le plus détesté, méprisé et insulté de tous les présidents américains au cours de sa vie, comme l’écrit l’historien Larry Tagg dans son livre « The Unpopular Mr. Lincoln : le président le plus détesté de l’Amérique ». Sa déification a été l’œuvre posthume de la machine de propagande du Parti républicain. Continuer la lecture de « Lincoln, une idole ? Vraiment ? »

LA POLITIQUE PRO-AVORTEMENT DU CANADA

de First Things

En décembre 2017, le gouvernement du Parti libéral du Canada, dirigé par le premier ministre Justin Trudeau, a interdit aux organisations qui s’opposent à l’avortement de recevoir des fonds du programme Emplois d’été Canada. Ce programme subventionne les salaires des petites entreprises, des organismes publics et des organismes sans but lucratif (y compris les églises et les groupes confessionnels) qui fournissent des emplois d’été «de qualité» aux jeunes qui étudient à temps plein.

À compter de cette année, les candidats au financement d’Études d’emploi Canada doivent vérifier une «attestation» selon laquelle «l’emploi et le mandat principal de l’organisation» appuient «les droits reproductifs des femmes». L’agence fait également preuve de transparence. que ces droits comprennent «le droit d’accéder à des avortements sûrs et légaux». Les candidats qui refusent de cocher la case ne seront pas considérés pour un financement. Continuer la lecture de « LA POLITIQUE PRO-AVORTEMENT DU CANADA »

La « réforme de l’Église » peut-elle réussir ?

 

L’Église, en tant qu’institution humaine hiérarchique d’extension mondiale, est naturellement l’objet de pressions extérieures et d’autres tentatives visant à obtenir de sa part reconnaissance et appui. D’une manière générale, l’Église des temps modernes a conservé son indépendance, s’attirant pour cela des censures cinglantes, et des persécutions ouvertes. En revanche en son intérieur même s’est développé à partir du XIXe siècle un courant dit « libéral » désireux de faire alliance avec le monde issu des Lumières, courant pénétrant certains secteurs du clergé et des milieux intellectuels. Ce parti – au sens très large du terme –, longtemps contenu et rejeté par les papes, a pesé de manière forte au cours du XXe siècle, même s’il a longtemps continué d’être rejeté dans son principe, bien que parfois avec certains manques de cohérence en matière politique, comme l’ont illustré les diverses consignes de « ralliement » (France, Belgique, Espagne…) ou autres pactes de conciliation. Pie XII continua de brider le catholicisme libéral dans ses aspects les plus théologiques (Humani generis, 1950), suffisamment pour que la réunion du concile Vatican II apparaisse à ses adeptes comme une occasion exceptionnelle pour conquérir une pleine liberté d’action. Continuer la lecture de « La « réforme de l’Église » peut-elle réussir ? »