Dans “Herder”, le cardinal Reinhard Marx plaide pour le changement et pour une vison non rigoriste de la morale sexuelle de l’Eglise

cardinal Reinhard Marx Herder changement morale sexuelle Eglise

Membre du « C9 » du pape François, président de la conférence des évêques d’Allemagne, le cardinal Reinhard Marx s’est exprimé dans un entretien accordé à la revue germanophone Herder-Korrespondenz – dans sa livraison du mois de janvier 2018 – où il expose sa pensée sur le changement au sein de l’Eglise. Il plaide en particulier pour une vision nouvelle de la morale sexuelle de l’Eglise, s’inscrivant dans un courant de « changement » en cette cinquième année du pontificat, plus respectueux de la « conscience » et de la « dignité » de l’homme. C’est la question du « changement » qui est centrale dans sa conversation avec les journalistes, et elle « se pose continuellement dans l’histoire de l’Eglise », selon ce cardinal qui a décidément l’art de tordre des notions vraies pour aboutir à une révolution… Continuer la lecture de « Dans “Herder”, le cardinal Reinhard Marx plaide pour le changement et pour une vison non rigoriste de la morale sexuelle de l’Eglise »

Trois Évêques considèrent la lecture du Pape  d’Amoris Laetitia comme « étrangère » à la Foi Catholique

Featured Image
Bishop Athanasius Schneider addressing the 2017 Rome Life Forum

par : Diane Montagna 

SOURCE : Life Site News

ROME, le 2 janvier 2018 (LifeSiteNews) — Trois Évêques se sont prononcés contre la « confusion rampante actuelle » provoquée par l’interprétation du Pape François d’Amoris Laetitia, la qualifiant d ‘« étrangère » à la Foi Catholique et de « moyen de répandre l’« épidémie du divorce » dans l’Église.

L’Évêque Auxiliaire, Athanasius Schneider, d’Astana au Kazakhstan, l’Archevêque Tomash Peta, Métropolite d’Astana, et Mgr Jan Pawel Lenga, Archevêque de Karaganda au Kazakhstan, ont publié le 31 décembre une Profession des Vérités Immuables [ voir cette Profession ici au complet en français ] sur le Mariage sacramentel comme un « service de charité dans la vérité » à rendre à l’Église d’aujourd’hui et au Pape. Continuer la lecture de « Trois Évêques considèrent la lecture du Pape  d’Amoris Laetitia comme « étrangère » à la Foi Catholique »

Une prédiction du Nouvel An: le Vatican va Greenlight ‘Gay Unions’ en 2018

Écrit par   

7F696634 9412 41E3 9E3D 48E5CA2992C2

Bonne année! D’abord, la bonne nouvelle: le monde ne s’est pas terminé en 2017. Nous sommes toujours là, et à moins que quelque chose de cataclysmique ne se produise dans les prochaines heures, nous sommes évidemment épargnés par notre châtiment divin bien mérité … au moins cette année.

Les mauvaises nouvelles? Nous, catholiques, avons encore le leadership que nous méritons. Le «pape dictateur» nouvellement baptisé a peut-être commencé au bas de l’échelle, mais au cours de l’année 2017, il semble avoir trouvé un moyen de redescendre. En fait, son expédition pontificale à la théologie de La La Land a pour but d’inaugurer en octobre 2018 le très redouté synode des jeunes. Continuer la lecture de « Une prédiction du Nouvel An: le Vatican va Greenlight ‘Gay Unions’ en 2018 »

Le cardinal Brandmüller répond au Dubia

Le cardinal Walter Brandmüller (88), un des deux cardinaux vivants du Dubia, a répondu à celui-ci sur un site autrichien. Le pape François refuse ou n’est pas en mesure d’y répondre depuis septembre 2016.

1. Les personnes mariées, qui vivent dans une seconde union comme si elles étaient mariées, peuvent-elles recevoir l’absolution et la communion ? Non

2. Existe-t-il encore des normes morales absolues qui s’appliquent sans exception ? Oui

3. Est-il encore vrai qu’une personne qui vit en permanence dans l’adultère est dans un état de péché mortel ? Oui

4. Peut-il y avoir des circonstances et des intentions qui excusent ou même justifient un acte mauvais ? Non

5. La conscience personnelle peut-elle justifier des exceptions aux normes morales absolues ? Non

fr.news

“L’Église a perdu sans se battre”

Le Vatican et l’Église italienne ont perdu la bataille sur l’introduction d’une loi italienne sur l’euthanasie sans se battre, selon l’ancien archevêque de Ferrare-Comacchio, Monseigneur Luigi Negri. Un fait “sérieux et triste” selon lui.

S’exprimant dans La Fede Quotidiana en décembre 2017, Negri a déclaré que cet état de choses suscitait en lui “l’amertume et la déception”. À la question de savoir s’il s’attendait à des paroles plus claires de la part des évêques et de la direction épiscopale, il répond : “Je n’attends plus rien de personne.

La Fede Quotidiana souligne que les évêques polonais ont réussi à changer la politique en élevant la voix. Negri commente : “Les Polonais sont toujours prêts à assumer leurs responsabilités et sont prêts à être une présence vivante”.

fr.news