Mort de Johnny Hallyday : un consensus, un mythe, une révolution française

mort Johnny Hallyday révolution Consensus Mythe

La mort de Johnny Hallyday éclipse celle de Jean d’Ormesson, et chacun se moque aujourd’hui que Trump révolutionne le Proche Orient. Le peuple, les médias et les politiques célèbrent ensemble le mythe Johnny. Derrière ce consensus extraordinaire se cache une révolution française sans précédent.

Johnny Hallyday est mort. Depuis le temps, avec ses suicides, ses cancers, ses comas, on n’y croyait plus trop. On se disait que c’était pour la promo et que Jean-Claude Camus, ou un autre manager, ou Laetitia, nous diraient quand allait débuter la prochaine tournée. Un survivant c’est fait pour survivre, après tout. Et puis non. Il s’est tu, pour de bon. Ca fait drôle. Les fans sont désormais condamnés à vivre dans un monde sans Johnny, comme Fabrice Lucchini dans Jean-Philippe, ce très joli film. Les autres, les Johnnystes passifs, sont agacés par le coassement des hommages et la fumée des encens, mais beaucoup ne laissent pas de s’avouer un peu déboussolés par son départ. Même si certaines en ont un peu honte, toutes les femmes de France et de Navarre ont dansé sur Johnny Hallyday. Benoît Hamon, Marine Le Pen et Jean-Pierre Raffarin sont en deuil. Le Monde fait une sélection des dix titres de lui qui auraient marqué la chanson française. C’est un consensus étrange en France, peut-être le seul. Continuer la lecture de « Mort de Johnny Hallyday : un consensus, un mythe, une révolution française »

UNE MACHINE IMPRIMABLE EN 3D “POUR S’EUTHANASIER À DOMICILE”

“Sarco” est une machine à euthanasier, conçue aux Pays Bas par Philip Nitschke[1], surnommé le “Dr Death[2]”.

Le docteur australien et défenseur de l’euthanasie Philip Nitschke a dévoilé les plans d’une « machine à mourir futuriste » qu’il souhaite « rendre disponible dans le monde entier ». A partir de son organisation à but non lucratif Exit International, il projette en effet de placer ce programme sur Internet en open source, gratuitement. Toute personne à travers le monde souhaitant mettre fin à ses jours, ayant les fonds nécessaires et un accès à une imprimante 3D, pourra s’euthanasier de manière indépendante, qu’elle que soit la loi de son pays. Continuer la lecture de « UNE MACHINE IMPRIMABLE EN 3D “POUR S’EUTHANASIER À DOMICILE” »

Un médecin italien qui qualifie l’homosexualité de «danger pour la santé» a été blanchi dans une affaire de diffamation

Featured Image
Silvana De Mari

4 décembre 2017 (LifeSiteNews) – Un médecin catholique italien accusé par des militants LGBT de diffamation après avoir souligné dans un post Facebook les taux de maladies sexuellement transmissibles qui montent en flèche parmi les homosexuels a été déclaré non coupable.

Le groupe LGBT Torino Pride avait porté l’accusation contre le docteur Silvana De Mari, alléguant qu’en déclarant que l’homosexualité était un «danger pour la santé», elle avait diffamé les homosexuels.

De Mari, chirurgien et psychothérapeute, a été acquitté au motif qu’il serait impossible de déterminer qui aurait subi un préjudice en raison de sa déclaration générale. De Mari a déclaré dans sa défense qu’il était clair que l’homosexualité n’était pas une condition normale, faisant référence à sa propre expertise, rapporte Breitbart. Continuer la lecture de « Un médecin italien qui qualifie l’homosexualité de «danger pour la santé» a été blanchi dans une affaire de diffamation »

«La région est un brasier et Donald Trump lui tend une boîte d’allumettes» 

Le président américain tient sa promesse et proclame Jérusalem capitale d’Israël. Il donne ainsi son blanc-seing à la politique du fait accompli

Adossée à l’Eglise du Saint-Sépulcre, sur le rebord d’une fenêtre, la petite échelle en bois ne paie pas de mine, comme si elle venait d’être utilisée par un laveur de carreaux. Elle est pourtant partie intégrante du paysage. Et pour cause: depuis bientôt deux siècles (le double selon d’autres sources), personne n’a osé la déplacer, ne sachant trop à qui elle appartenait.

Un tremblement de terre est même passé par là, mais rien n’y a pu: devenue depuis longtemps «l’échelle inamovible», elle fait partie du statu quo imposé en 1872 par l’Empire ottoman aux Eglises chrétiennes qui se répartissent la basilique. Ainsi va Jérusalem: ici, rien ne doit bouger. Ou alors, au risque de devoir se préparer à la guerre. Continuer la lecture de « «La région est un brasier et Donald Trump lui tend une boîte d’allumettes»  »

Le Magistère Authentique est Vérité, pas une marque de commerce

par Christopher A. Ferrara SOURCE : Le Centre de Fatima
Le 5 décembre 2017

Alors que le nouveau livre explosif sur le Pape François, The Dictator Pope, [ Le Pape dictateur ], apparaît comme un best-seller dans les deux éditions Anglaise et Italienne, l’Église est confrontée à un abus dictatorial étonnant du Magistère lui-même par François et ce que certains ont appelé son « cercle magique » d’ultra-Progressistes triés sur le volet.

Dans la chronique d’hier, j’ai noté que François a publié dans les Acta Apostolicae Sedis (AAS), son approbation des directives pour la mise en œuvre d’Amoris Laetitia par les Évêques de Buenos Aires ( avec les directives elles-mêmes ), accompagné d’un rescrit papal élevant l’ancienne lettre « privée » au statut de lettre apostolique et déclarant qu’elle fait partie du « Magistère Authentique ». Continuer la lecture de « Le Magistère Authentique est Vérité, pas une marque de commerce »

« Rencontrer Marie dans le catholicisme et l’islam : un exercice de piété »

Rencontrer Marie catholicisme islam piété

Tel est le titre d’un événement annoncé à la paroisse catholique Saint Agnes de Louisville, dans le Kentucky, pour le surlendemain de la fête de l’Immaculée Conception.

Dans un communiqué de presse accompagnant l’annonce de l’événement, on peut lire que « Marie (Maryam en arabe) est la seule femme désignée par son nom dans le Coran qui la considère comme la plus éminente de toutes les femmes bénies ». L’idée est de faire se rencontrer les catholiques et les musulmans « réunis dans leur dévotion à la Bienheureuse Mère ».

Une religieuse, un père passioniste et une théologienne musulmane présenteront le 10 décembre, de 15 heures à 16 h 15 cette réflexion organisée à l’initiative du « Salaam Network », un groupe de dialogue interreligieux qui cherche à « établir des ponts de compréhension et d’harmonie établie sur des fondements basés sur le savoir ».

Comment mettre sur le même plan la « Maryam » du Coran, qui a donné le jour (sans Fiat, cela mérite d’être souligné, l’ange Gibril ne lui demande pas son avis) à un prophète qui préparait la venue de Mahomet, et la Très Sainte Vierge Marie, la Mère de Dieu ? Impossible, évidemment, mais un progressiste ne se laisse pas abattre par la logique ou par la vérité.

reinformation.tv