John Bruchalski : « L’embryon fait partie de la famille, c’est l’ADN qui le dit »

Le professeur américain John Bruchalski
Le professeur américain John Bruchalski, spécialisé en obstétrique, est passé du camp des pro-choice aux pro-life, à la faveur d’un texte rédigé par Jérôme Lejeune.

Malgré son air bonhomme, ce barbu de 57 ans, qui plaisante pendant l’interview avec son épouse, assise à côté de lui, assure qu’il était devenu, à un moment de sa vie, « un docteur dur et colérique ». Médecin brillant, il officiait au Jones Institute for Reproductive Medicine in Virginia où il était à la pointe des pratiques obstétriques et gynécologiques — ou du moins c’est ce qu’il croyait à l’époque, tempère-t-il. Il témoigne de son changement de perspective radical. Continuer la lecture de « John Bruchalski : « L’embryon fait partie de la famille, c’est l’ADN qui le dit » »

The Dictator Pope

Après celle en italien, voici venir la version en anglais du livre de Marcantonio Colonna… Présentation de Steve Skojec, sur OnePeterFive (4/12/2017)

“LE PAPE DICTATEUR”: UN MYSTÉRIEUX NOUVEAU LIVRE REGARDE “DERRIÈRE LE MASQUE” DE FRANÇOIS.

onepeterfive.com

Un nouveau livre remarquable sur la papauté franciscaine sortira en anglais lundi prochain, le 4 décembre, après un début italien en novembre, dont on dit qu’il a fait sensation à Rome. Intitulé Le Pape Dictateur, il est décrit sur la page de précommande d’Amazoncomme “L’histoire interne de la papauté la plus tyrannique et la plus dénuée de principes des temps modernes”.

Le livre promet un regard «derrière le masque» de François, le prétendu «génial homme du peuple», révélant comment il «consolide sa position de dictateur qui règne par la peur et s’est allié aux éléments les plus corrompus du Vatican pour empêcher et retourner les réformes qu’on attendait de lui». Continuer la lecture de « The Dictator Pope »

Des intentions de prières pour la conversion du Vatican

Au cours du week-end, des manifestes sont apparus dans certaines églises romaines, contenant sept intentions de prière. Marco Tosatti les a publiés:

– Que Rome puisse retourner à la foi
– que Notre Dame soit préférée à Luther
– que la foi soit préférée à la politique
– que [les deux politiciens pro-mort] Pannella et Bonino ne soient plus présentés comme des exemples
– que le pape parle avec les cardinaux avant de parler avec les journalistes
– que le pape ne persécute plus les prêtres et les ordres religieux qu’il n’aime pas
– que le pape ne reste pas silencieux devant ceux qui combattent la famille et la vie.

fr.news

Amoris Laetitia a besoin d’une clarification, même selon un évêque de gauche  

Même Monseigneur Tadeusz Pieronek, 83 ans, ancien secrétaire général des évêques polonais et représentant de la gauche, estime que le chapitre 8 d’Amoris Laetitia a besoin d’une clarification et souligne que ce texte doit être lu en continuité avec le magistère de Jean-Paul II.

Dans La Fede Quotidiana du 3 décembre, Pieronek déclare que les divorcés remariés ne sont pas autorisés à recevoir la sainte communion : “La sainte communion est un signe d’unité et ceux qui n’acceptent pas ou refusent le décalogue sont en dehors de cette unité. “

Pieronek met en garde contre un laxisme sacramentel : “Qui est dans un péché grave, ne peut jamais recevoir la sainte communion”.

fr.news