C’EST OFFICIEL: LES DIVORCÉS REMARIÉS PEUVENT COMMUNIER

Le Vatican a publié dans les “Acta Apostolicae Sedis” (AAS), l’organe officiel du Saint Siège, le document explicatif qui avait été adressé aux évêques de la région pastorale de Buenos Aires suite à l’exhortation post synodale “Amoris Laetitia”, ainsi qu’une lettre du pape François, dans laquelle il donne son approbation au dit document.

La parution dans les AAS de cette lettre privée du pape aux évêques de la région pastorale de Buenos Aires élève cet écrit au rang de “Lettre Apostolique”.

Elle contient en outre une contribution du cardinal Pietro Parolin dans laquelle il précise que la parution des deux documents a été faite sur la demande expresse du pape François qui désire que, aussi bien le document explicatif aux évêques de Buenos Aires que sa propre lettre soient désormais considérés comme des éléments de son “magistère authentique”. Continuer la lecture de « C’EST OFFICIEL: LES DIVORCÉS REMARIÉS PEUVENT COMMUNIER »

La mission a-t-elle encore un sens?

C’est la question pleine d’inquétude et de doutes que pose Riccardo Cascioli, au terme du voyage de François en Asie du Sud-Est (4/12/2017)

Ci-contre, le logo très “sixties” de la visite en Birmanie. On a évité de justesse le slogan des hippies, on s’est contenté de le recycler en intervertissant les deux mots magiques!! Décidément, si l’on ajoute la nostalgie des années du Concile, l’entourage du pape a cinquante ans de retard! Et dire que c’est Benoît XVI qu’on prétendait rétrograde! Continuer la lecture de « La mission a-t-elle encore un sens? »

Un cardinal menace l’Église avec des “méthodes nouvelles”

Le cardinal moderniste Claudio Hummes a confirmé que le Synode pour l’Amazonie de 2019 visera à abolir le célibat sacerdotal.

Dans les colonnes du journal espagnol moderniste Periodista Digital, Hummes a déclaré que ce synode cherchera “de nouvelles voies, des méthodes nouvelles d’évangélisation”.

Ce n’est un mystère pour personne que ces “nouvelles voies” consistent en un relativisme dogmatique, un laxisme moral et une sécularisation de la liturgie et du sacerdoce. Ces méthodes ont déjà été appliquées dans la plupart des pays occidentaux et ont conduit à une chute sans précédent de l’Église.

fr.news

Lettre du Pape François au Patriarche Bartholomée: l’urgence de croître vers une «communion pleine et visible»

(RV) Le Pape François a transmis aujourd’hui son message au patriarche de Constantinople Bartholomée, à l’occasion de la fête de Saint-André, frère de Pierre, premier appelé des Apôtres, et saint patron de l’Église de Constantinople et du Patriarcat œcuménique.

Alors que le 29 juin, fête des Saints Pierre et Paul, donne toujours lieu à la venue à Rome d’une délégation du Patriarcat de Constantinople, cette date du 30 novembre donne toujours lieu à la visite d’un représentant du Saint-Siège au Phanar, siège du Patriarcat, à Istanbul. En novembre 2014, c’est le Pape François en personne qui était venu, tout comme Benoît XVI en 2006. Cette année la délégation est conduite par le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’Unité des chrétiens. Continuer la lecture de « Lettre du Pape François au Patriarche Bartholomée: l’urgence de croître vers une «communion pleine et visible» »

Le “Pape dictateur”

 Au tour du Père Hunwicke de donner son sentiment: bref, incisif et lucide comme d’habitude … and so British – me dit Isabelle (2/12/2017)

 

 

Dans le premier article que j’ai écrit à propos de ce livre très important, j’ai certainement fait quelques erreurs de jugement.

L’une d’entre elles, sur laquelle je reviendrai, est de m’être trompée sur l’identité de l’auteur. L’autre est d’avoir cru que le livre était voué à une diffusion limitée, et prédit en corollaire qu’il ne serait pas traduit. Or il s’avère qu’il va l’être en anglais, et ce dès lundi, toujours en version électronique sur Amazon. Premier point positif. Le second est qu’il est pour le moment recensé, sinon encensé par des blogueurs d’envergure internationale. Derniers en date, le Père Hunwicke, et Steve Skojec, directeur du site OnePeterFive, auteur d’une revue exhaustive du livre avant publication dans la sphère anglophone (notre traduction de son article en cours… patience). Nul doute qu’il y en aura d’autres. Continuer la lecture de « Le “Pape dictateur” »

Le père Bergoglio n’avait pas les qualités nécessaires pour être évêque  

Le livre Le pape dictateur de Marcantonio Colonna mentionne l’évaluation reçue par le père Bergoglio de la part du Supérieur Général des Jésuites de l’époque, le Père Peter Hans Kolvenbach (décédé en 2016), quand il a demandé une dispense de la règle interdisant aux jésuites de devenir évêques.

D’après Colonna, le père Kolvenbach accusait Bergoglio d’une série de défauts allant d’une certaine grossièreté languagière à la sournoiserie, la désobéissance dissimulée sous un masque d’humilité et un manque d’équilibre psychologique.

En ce qui concerne sa pertinence en tant que futur évêque, Kolvenbach a souligné qu’il avait été une figure de division en tant que provincial jésuite. Bergoglio était considéré, à l’époque, comme un champion du conservatisme catholique à la façon de Jean-Paul II. Mais il avait aussi l’habitude de dire des choses diamétralement opposées du jour au lendemain.

fr.news