Le suicide de Luther

Martin Luther avait commencé ses études de Droit, le 20 Mai 1505, à l’Université d’Erfurt. Hélas ! à quelque temps de là, il rencontra son ami, Jérôme Buntz, une querelle s’en suivit, un duel s’engagea et Luther tua son compagnon. En Juin de cette même année, inquiet des suites de ce meurtre, Martin se rendit chez son protecteur et ami, Jean Braun, vicaire collégial à Eisenach, pour lui demander conseil. Ce dernier l’engagea à entrer en religion pour éviter les suites judiciaires de l’affaire et le 17 Juillet 1505, il entra au couvent des Ermites de Saint-Augustin, à Erfurt. Il bénéficia ainsi du droit d’asile, reconnu alors par la justice civile. Son premier traité, rédigé par lui-même, porte, comme titre : “Sur ceux qui se réfugient dans les églises, fort utile pour les juges séculiers comme pour les recteurs d’une église et les prélats des monastères.” (“De his qui ad ecclesiam confugiunt tam judicibus secularibus quam Ecclesiae Rectoribus et Monasteriorum Praelatis perutilis”). Il parut en 1517 anonymement puis en 1520 sous le nom de Luther. Il est rappelé que celui qui tue sans avoir été ennemi, par erreur ou sans préméditation, n’est pas coupable selon la loi de Moïse. Continuer la lecture de « Le suicide de Luther »

Le Cardinal Müller a-t-il rejoint la brigade casuistique ?

Partie II

 Résultat d’images pour Le Cardinal Müller

par Christopher A. Ferrara
SOURCE : Le Centre de Fatima
Dans la tempête qui a suivi la publication de la préface de Müller, le Cardinal a depuis revu ses déclarations — mais pas de manière convaincante, à mon avis. Dans une interview téléphonique, traduite en anglais par Life Site News, le Cardinal affirme que « les dubia sont pleines d’autorité et clairement légitimes … ». Pourtant, au début de cette année, le Cardinal a démoli les « Cardinaux des dubia » en déclarant que « ce qui m’a étonné, c’est que ça a été rendu public, en essayant de forcer le Pape à dire oui ou non. Je n’aime pas ça. Cela nuit à l’Église de parler de ces choses en public ». Ce n’est pas exactement une contradiction directe, mais certainement une interprétation différente de ce que le Cardinal chante maintenant. Continuer la lecture de « Le Cardinal Müller a-t-il rejoint la brigade casuistique ? »

La revanche des périphéries. Même « La Civiltà Cattolica » s’acharne sur le cardinal Sarah

Après la réprimande publique que le pape François a infligée au cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le culte divin, les véritables intentions du pape en matière de traductions liturgiques en langues modernes des textes liturgiques du rite latin ne font plus aucun doute.  Cette tâche sera entièrement déléguée aux Eglises nationales et l’approbation du Vatican sera réduite à une simple formalité.

Cependant, « La Civiltà Cattolica », érigée depuis longtemps en porte-voix de Sainte-Marthe,  a décidé d’en remettre un couche non sans y ajouter un sarcasme à l’intention des soi-disant rétrogrades. Continuer la lecture de « La revanche des périphéries. Même « La Civiltà Cattolica » s’acharne sur le cardinal Sarah »

Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan le « faux » concept d’« islam modéré » est d’origine occidentale

Erdogan faux concept islam modéré origine occidentale

« L’islam ne peut pas être “modéré” ou “pas modéré”, l’islam ne peut être qu’une seule chose », a-t-il déclaré en visant ouvertement le prince héritier Mohammed bin Salman qui vient de s’engager à faire de l’Arabie saoudite un bastion de l’islam modéré.

Erdogan s’exprimait lors d’une réunion de l’Organisation sur la coopération islamique à Ankara consacrée aux femmes entrepreneurs. Il a notamment assuré qu’on l’avait interrogé sur le concept « il y a de très nombreuses années » au Parlement européen.
Continuer la lecture de « Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan le « faux » concept d’« islam modéré » est d’origine occidentale »