La folie s’empare de Washington

Philip M. GIRALDIPar Philip M. Giraldi – Le 26 juillet 2018 – Source  Strategic Culture

The Madness Gripping Washington

Les États-Unis et Israël menacent l’Iran depuis une vingtaine d’années, initialement sous le prétexte que ce pays développait une arme nucléaire, mais aussi plus récemment en déclarant que Téhéran est devenu une menace pour l’ensemble du Moyen-Orient. Les deux affirmations sont fondamentalement des mensonges concoctés par Israël et l’Arabie saoudite, qui préféreraient que l’Iran soit supprimé comme un obstacle possible à leurs propres ambitions. Et ils aimeraient que les États-Unis procèdent à l’opération d’enlèvement.

L’Iran est le plus chaud de tous les points chauds du point de vue américain, mais la tendance de la Maison Blanche à menacer avant d’engager des négociations signifie que la plupart des nations considèrent les États-Unis comme la plus grande menace pour la paix dans le monde. Continuer la lecture de « La folie s’empare de Washington »

La Chine se prépare à une guerre commerciale depuis plus d’une décennie

Par Brandon Smith – Le 12 Juillet 2018 – Source alt_market

Chaque bataille est gagnée AVANT d’être engagée – Sun Tzu

Le crash de 2008 a apporté avec lui une série de paradigmes économiques étranges rarement, voire jamais vus dans l’histoire ; paradigmes qui ont renversé l’analyse budgétaire normale. Alors que certains fondamentaux restent les mêmes, peu importe ce qui se passe, la présentation de ces données a été délibérément faussée pour cacher la vérité. Mais quelle est la vérité ? Au fond, la vérité est que la plupart des économies du monde sont beaucoup plus faibles que ce que les gouvernements et les banques centrales ont montré. Cela est particulièrement vrai pour les États-Unis.

Cela dit, un pays poursuit une stratégie opposée depuis de nombreuses années – ce qui signifie qu’il a caché sa préparation économique plus que ses faiblesses. Je parle bien sûr de la Chine. Continuer la lecture de « La Chine se prépare à une guerre commerciale depuis plus d’une décennie »

Les globalistes nous disent exactement quelles catastrophes ils planifient pour l’économie

Par Brandon Smith – Saker Francophone

Il y a des années, lorsque les analystes utilisaient le terme « globaliste », les défenseurs de la liberté reconnaissaient immédiatement à qui ils se référaient. C’était à l’époque où le mouvement pour un gouvernement réduit, le principe de non-agression et les véritables marchés libres était petit mais en croissance. De nos jours, il est difficile d’évaluer combien de groupes de liberté existent ou même s’ils savent ce que représente un gouvernement réduit et le principe de non-agression, sans parler de ce qui fait d’un « globaliste » un globaliste.

Il y a beaucoup de nouveaux membres, des novices, poussant pour plus de liberté, et beaucoup d’entre eux semblent penser que « MAGA » est le summum de la philosophie du mouvement. Mais « MAGA » ne représente pas grand chose de tangible. Rendre l’Amérique encore grande n’est pas un plan, c’est seulement un objectif. Ou même moins, juste un slogan. Sans plans concrets, l’idée d’atteindre un objectif est risible. Continuer la lecture de « Les globalistes nous disent exactement quelles catastrophes ils planifient pour l’économie »

Washington, l’OTAN et la tourmente des politiques mondiales en cours

Par Leonid Savin – le 30 juillet 2018 – Source orientalreview.org

Sur le plan de la sécurité mondiale, ces dernières semaines ont été riches en événements, et les USA ainsi que le président américain ont joué un rôle clé dans divers incidents. Tous ces événements ont été commentés sous forme de rumeurs, de ragots, de réflexions analytiques et de suppositions. On attendait de voir les résultats du sommet de l’OTAN à Bruxelles, et de la rencontre entre les présidents Poutine et Trump à Helsinki. Ces deux rencontres ont également été source d’un flot de déclarations et de discussions. Essayons de faire le point sur les moments les plus importants de cette période.

Prenons un exemple avec la déclaration de Bruxelles du 11 juillet sur la sécurité transatlantique et les sujets de solidarité ; cette déclaration stipule que l’OTAN ne constitue une menace pour aucun pays. Si tel est le cas, comment faut-il interpréter les bombardements de l’OTAN sur la Yougoslavie en 1999, et l’opération Odyssey Dawncontre la Libye en 2011 ? Continuer la lecture de « Washington, l’OTAN et la tourmente des politiques mondiales en cours »

Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial

La lettre du général Albert Pike à Giuseppe Mazzini du 15.08.1871 fut révélée par le Commodore William Guy Carr (1895-1959) dans son livre « Pawns in the Game » (« Des Pions sur l’Échiquier », Éd. Canadienne éditée en 1954 par la « National Federation of Christian Laymen »). Cet officier de marine canadien faisait partie de l’équipe formée par l’amiral britannique Sir Barry Domville, ancien chef de la « Naval Intelligence », retraité en 1936 et plus tard incarcéré par W. Churchill comme antibelliciste.

Celle-ci traite du schéma « Crise, Guerre, Révolution » des 3 guerres mondiales suivies des 3 grandes révolutions qui doivent marquer le XXe siècle. Continuer la lecture de « Albert Pike et le plan luciférien de gouvernement mondial »

Pourquoi les anglo-saxons haïssent-ils la Russie ?

Par Emmanuel Leroy − Le Saker Francophone

Résultat de recherche d'images pour "russie haine anglo-saxon"

Pour entrer directement dans le cœur du sujet, j’irai au fait et je dirai que si l’on ne prend pas conscience que la guerre en cours contre la Russie aujourd’hui est la même guerre que l’oligarchie anglo-saxonne a mené depuis l’époque élisabéthaine contre l’Espagne et le Portugal, puis contre la Hollande, puis contre la France, définitivement vaincue à Waterloo, puis contre l’Autriche-Hongrie vaincue en 1918 et enfin contre l’Allemagne vaincue en 1945, on ne peut comprendre intimement aucun des grands événements qui se sont déroulés sur le continent européen depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Tous ces peuples européens ont courbé la tête et leurs élites sont passées sous les fourches caudines de la City, aujourd’hui renforcée par Wall Street. Continuer la lecture de « Pourquoi les anglo-saxons haïssent-ils la Russie ? »

Le cauchemar de l’euthanasie en Belgique

Une protestation des pro-vie contre l’introduction de l’euthanasie des enfants en Belgique (photo CNS / Julien Warnand, EPA)

Comme les enfants sont mis à mort, l’expérience de la Belgique montre que la «pente glissante» est réelle

Ce qui est frappant avec les sociétés occidentales modernes, c’est la rapidité avec laquelle les pratiques bioéthiques qui auraient pu être choquantes devenaient rapidement anodines. Cela s’est produit avec l’avortement, c’est arrivé avec la sélection d’embryons, et maintenant cela se produit avec l’euthanasie. La semaine dernière, il est apparu que, en 2016 et 2017, trois enfants en Belgique avaient été euthanasiés et que la réaction des médias était un haussement d’épaules géant. Autant que je sache, il a été à peine signalé en dehors des milieux chrétiens et pro-vie. Continuer la lecture de « Le cauchemar de l’euthanasie en Belgique »

Jiangxi, enterrement interdit: détruit des centaines de cercueils

Dans la province de Jianxi, les autorités décident d’une politique de «tolérance zéro» à l’encontre de ceux qui décident d’être enterrés. Tout le monde en Chine doit être incinéré. Aussi interdit les rituels funéraires. Le culte des morts résiste dans les zones rurales. L’enfouissement est interdit car il éloigne les terres de l’agriculture.

Beijing (AsiaNews / Agencies) – Dans les zones rurales du sud-est du Jiangxi, les autorités ont décidé de mettre en œuvre une politique de tolérance zéro à l’égard de ceux qui décident d’être enterrés. Les fonctionnaires ont saisi et détruit des centaines de cercueils et ont forcé les gens à abandonner les rituels funéraires.

Il y a six mois, le gouverneur de la région a décidé de conserver les pratiques funéraires des morts. Les fonctionnaires se sont rendus dans les villages de Ganzhou, Jian et Yichun, ils sont entrés chez les gens et ont confisqué tous les cercueils qu’ils ont trouvés.  Continuer la lecture de « Jiangxi, enterrement interdit: détruit des centaines de cercueils »

Les libertariens professent une hérésie du marxisme, affirme Henry Olsen : la fin des nations au profit de l’économie et du marché

libertariens hérésie marxisme Henry Olsen fin nations économie marché

Intéressante analyse que celle d’Henry Olsen, auteur d’un livre sur le retour du « conservatisme à col bleu » incarné par Ronald Reagan, et aujourd’hui, sous des formes un peu différentes, par Donald Trump. Interrogé par une Rebecca Mansour dans l’émission Breitbart News Tonight sur Sirius XM, le politologue a mis en avant l’idée que les libertariens (ou approximativement libéraux en français) professent une « hérésie marxiste » : « Lorsque Marx dit que le capitaliste mercantilise tout, le libertarien répond : « Tu l’as dit, bouffi. » Pendant ce temps, on agit comme si le libertarisme et le conservatisme étaient « deux systèmes qui veulent aboutir au même résultat en empruntant des chemins différents », a-t-il ajouté, alors que le libertarisme accepte la soumission au tout-économique comme le prêche le marxisme. Pour lui, les choses sont claires : les Républicains « mainstream » aux Etats-Unis, plus proches des libertariens qu’on ne le croit, souscrivent en réalité à ce système négateur des nations et du rôle de « filet de protection » des gouvernements. Continuer la lecture de « Les libertariens professent une hérésie du marxisme, affirme Henry Olsen : la fin des nations au profit de l’économie et du marché »

La signification du bien et du mal en des temps périlleux

Par Brandon Smith


Peut-être que l’idée la plus destructrice jamais répandue dans l’esprit du grand public est celle que rien dans ce monde n’est permanent, que toutes choses peuvent et doivent être constamment changées selon nos caprices. Le concept de l’impermanence alimente ce que j’appelle « la propagande de la table rase ». L’utilité de cette table rase comme arme de contrôle social doit être expliquée avant d’examiner la nature du bien et du mal, parce qu’elle infecte tout aujourd’hui.


La poussée pour une « évolution » sociale sans fin a été nommée de différentes manières au cours des décennies. Au début des années 1900 en Europe, on l’appelait « futurisme », un mouvement artistique et philosophique qui a contribué à la montée du communisme et du fascisme en politique. Continuer la lecture de « La signification du bien et du mal en des temps périlleux »