DENIFLE – Luther et le luthéranisme

Nous publierons dans les prochaines semaines, les quatre tomes de :

 Luther et le luthéranisme

du Père Henri Denifle : oeuvre monumentale s’il en est une. Cette oeuvre majeure aidera à porter un jugement éclairé et de valeur sur le sujet, en ces temps de désorientation doctrinale et de falsification historique imposées abosivement par la hiérarchie de l’Église catholique – et  jusqu’à son plus haut sommet -, sur le plus grand hérésiarque de l’histoire de l’Église ainsi que sur son avorton: le protestantisme.

DENIFLE

 

Cinq périls pour l’Eglise d’aujourd’hui

 

CL’alternative à une Eglise sans doctrine, ce n’est pas une Eglise pastorale mais une Eglise de l’arbitraire, esclave de l’esprit du temps: « praxis sine theoria coecus in via » disaient les médiévaux. Ce péril est grave et, s’il n’est pas vaincu, il causera de grands dommages à l’Eglise. Ceci pour au moins deux raisons. La première est que, « La Sainte Doctrine » n’étant rien d’autre que la divine Révélation du projet divin pour l’homme, si la mission de l’Eglise ne s’enracine pas en elle, alors qu’est-ce que l’Eglise dit à l’homme ? La seconde raison c’est que lorsque l’Eglise ne se garde pas de ce péril, elle risque de respirer le dogme central du relativisme : quant au culte que nous devons à Dieu et au soin que nous devons prendre de l’homme, ce que je pense de Dieu et de l’homme n’a aucune importance. La « quaestio de veritate » devient une question secondaire. Continuer la lecture de « Cinq périls pour l’Eglise d’aujourd’hui »

« La Légende noire du Moyen-Age – Cinq siècles de falsification » : Claire Colombi

Légende noire Moyen Age Cinq siècles falsification Claire Colombi

La Légende noire du Moyen-Âge – Cinq siècles de falsifications :
Claire Colombi ; éditions Kontre Kulture ; 191 p. 

« J’ai, par l’histoire de la propagande anti-médiévale, vu se dérouler à travers le temps une guerre. Une guerre des mots, une guerre des idées, une guerre de principes métaphysiques et des modèles civilisationnels. Et chaque campagne de propagande était une nouvelle bataille, opposant des modèles de société. » On pourrait en faire une somme. Depuis cinq cent ans, philosophes, historiens, artistes, professeurs s’affairent sur cette très longue tranche d’histoire qu’on nomma d’un seul bloc « Moyen-Age »… le plus souvent avec une propagande coupable qui en épaissit, année après année, la sombre réputation. La jeune historienne Claire Colombi nous en donne un petit aperçu sur un ton libre et railleur, souvent agacé, parfois emporté, mais toujours très convaincu.

La Légende noire du Moyen-Age – Cinq siècles de falsification montre aussi que ses aînés, à l’instar de la chartiste Régine Pernoud ou de l’historien Jacques Heers, n’ont toujours pas été entendus…  Continuer la lecture de « « La Légende noire du Moyen-Age – Cinq siècles de falsification » : Claire Colombi »

Tous les maîtres à penser de Bergoglio, qui pourtant n’en fait qu’à sa tête

Après les nombreuses biographies qui ont déjà été publiées sur le Pape François, en voici une qui pour la première fois se pare à bon escient du titre de « biographie intellectuelle ». Son auteur, Massimo Borghesi, est professeur de philosophie morale à l’Université de Pérouse et très proche de Jorge Mario Bergoglio depuis bien avant qu’il soit élu pape, à l’instar de ce cercle d’amis, dont le nom le plus connu est celui du vaticaniste Andrea Tornielli, qui appartiennent tous à la branche romaine de Communion et libération sous la houlette du Père Giacomo Tantardini.

Derrière la plume de Borghesi, ce livre est donc issu de la parole vive du Pape François lui-même qui à quatre reprises – les deux dernières fois le 13 mars 2017 à l’occasion du quatrième anniversaire de son pontificat – a remis à l’auteur autant d’enregistrements audio, qui sont d’ailleurs cités à plusieurs reprises dans le texte, dans le but d’indiquer les sources de sa formation. Continuer la lecture de « Tous les maîtres à penser de Bergoglio, qui pourtant n’en fait qu’à sa tête »

Les origines secrètes de la Première Guerre mondiale

Les origines secrètes de la Première Guerre mondiale

Parmi les nombreux mythes qui embrouillent l’esprit politique moderne, aucun ne corrompt la compréhension ou ne maquille autant les faits historiques que le mythe voulant que les riches et les puissants de ce monde ne conspirent pas.

C’est totalement faux.

Ils conspirent continuellement, couramment, effectivement et diaboliquement, à une échelle qui dépasse l’entendement. Nier cette conspiration, c’est nier des preuves empiriques irréfutables et le bon sens le plus élémentaire. Continuer la lecture de « Les origines secrètes de la Première Guerre mondiale »

Martin Luther d’Ivan Gobry

LCet ouvrage, publié en 1991, constitue une solide biographie du Réformateur. Après une étude approfondie des sources, Ivan Gobry propose une vision inédite de Martin Luther, l’initiateur de la grande fracture de l’Occident moderne.

Loin du consensus laudatif qui caractérise le cinquième centenaire de la naissance de Luther, Ivan Gobry dresse ici un portrait réaliste du grand apostat.

L’auteur, six fois lauréat de l’Académie française, était particulièrement qualifié pour conduire cette étude, sur le plan religieux comme professeur de morale et de métaphysique à l’Institut catholique de Paris, sur le plan philosophique comme fondateur et directeur du département de philosophie de l’Université de Reims, sur un plan historique comme rédacteur de l’histoire du monachisme.

Cet ouvrage particulièrement apprécié en son temps -1991- concourût à ce que le Saint-Siège nomma Ivan Gobry commandeur de l’Ordre de St Grégoire le Grand, sous le pontificat de saint Jean-Paul II.

Fallait-il brûler Luther ?

Fallait-il brûler Luther ?
Luther placardant ses célèbres 95 thèses en rupture avec le catholicisme

Le monde protestant célèbre en ce mois d’octobre 2017 le 500 anniversaire de la révolte de Luther qui brisa l’unité de la chrétienté. L’Homme Nouveau vient d’éditer Martin Luther, le chant du coq de la modernité (236 pages, 12 €) du professeur Danilo Castellano qui, en peu de pages, démontre combien l’esprit protestant a façonné nos mentalités, la morale et plus précisément notre conception de la politique. Martin Luther, le chant du coq de la modernitéest un livre novateur tout en reposant sur les fondements de la philosophie classique et du catholicisme. De son côté, Anne Bernet présente ici deux ouvrages également consacrés à Luther et au protestantisme, mais partant d’un autre angle. Continuer la lecture de « Fallait-il brûler Luther ? »

Origine de la tradition mariale

Origine de la tradition mariale – Le mystère de la Femme

François-Michel Rigot

image origine-de-la-tradition-mariale-9782249624377

Date de parution : 17.05.2017
EAN : 9782249624377
Nombre de pages : 480

Présentation :

On pourrait être déconcerté devant le mutisme général des chrétiens face à la question pourtant incontournable : comment se fait-il que la grande tradition donne tant d’importance à la Vierge, alors que le Nouveau Testament n’en parle pratiquement pas ? Ce paradoxe est souvent éludé. Quelle réponse alors donner à ceux qui, loyalement, perçoivent la tradition mariale comme une excroissance injustifiée ?
Cet ouvrage, en scrutant les textes, s’efforce de retrouver comment la Tradition a été amenée progressivement à une telle confession. Les Évangiles synoptiques laissent pressentir en creux que le silence du Christ, à propos de sa mère, a d’abord intrigué les apôtres. Il s’éclaire par un autre silence : celui du secret messianique, bien visible celui-là. De même que Jésus ne pouvait dévoiler son propre secret messianique avant le temps, de même il lui était impossible de révéler la profondeur de la part prise par sa mère. Ce fut, plus tard, le rôle de l’Esprit Saint. De là découle entre Jésus et sa mère une vie de conjurés partageant un secret qui les force à une double identité, celle publique de Jésus et Marie tels que les connaissent les habitants de Nazareth et l’identité secrète qui couvre tout le mystère. Cet ouvrage montre comment, en dépit de nombreux travaux de grande valeur, une partie de la recherche actuelle et récente, en soumettant la tradition à des exigences prétendument «scientifiques », se fourvoie loin d’une compréhension saine des Écritures telle que Dei Verbum voulait la promouvoir.
François-Michel Rigot est prêtre et religieux contemplatif. Spécialiste de saint Maxime le Confesseur, il enseigne dans le cadre de sa communauté.  

Martin Luther, le chant du coq de la modernité

Rédigé par Philippe Maxence le 12 octobre 2017 dans Religion

Martin Luther, le chant du coq de la modernité

Sous ce titre, les éditions de L’Homme Nouveau viennent de faire paraître un livre de Danilo Castellano qui, dans une approche novatrice, ausculte la Réforme protestante, principalement dans ses conséquences politiques et montre ainsi la place déterminante qu’occupe l’esprit protestant dans notre monde actuel.

Doyen émérite de la Faculté de droit de l’université d’Udine (Italie), membre correspondant de deux académies royales espagnoles, Danilo Castellano est un philosophe connu et reconnu aussi bien dans son propre pays que dans ceux de langue hispanique. Auteur de très nombreux ouvrages, son travail porte essentiellement sur la philosophie politique et le droit. À ce titre, il est aujourd’hui l’un des plus éminents représentants des défenseurs du droit naturel classique qu’il illustre de façon aussi originale qu’incisive. Continuer la lecture de « Martin Luther, le chant du coq de la modernité »