L’Eglie et l’Islam

publié dans regards sur le monde le 16 juin 2018

L’Église a toujours exhorté à la légitime défense face à l’islam

L’Église a toujours exhorté à la légitime défense face à l’islam. En 778 le Pape Adrien 1er encourage Charlemagne parti combattre l’émir de Cordoue : “Quant à nous, fils très cher et grand roi, Nous implorons sans cesse pour vous la clémence de Notre Seigneur Dieu avec tous Nos prêtres, Nos religieux moines, tout notre clergé et Notre peuple en entier afin qu’Il vous soumette ce peuple innombrable des agaréniens (sarrasins) et qu’Il le prosterne sous vos pieds et qu’ils ne puissent plus l’emporter sur vous si peu que ce soit (Michel Rouche, Le pape face à l’islam au VIIIe siècle in Mélanges de la Casa de Vélasquez, 1996, vol.32, n°1.)”. Au début du IXe siècle, la Sicile tombe aux mains des sarrasins, qui, en 846, assiègent le Vatican, saccagent et pillent les basiliques Saint-Pierre et Saint-Paul. Continuer la lecture de « L’Eglie et l’Islam »

Dans la plupart des nations où les musulmans dominent, la liberté religieuse est complètement écrasée

Bill-donohue« Les résultats ne sont pas encourageants. Dans la plupart des nations où les musulmans dominent, la liberté religieuse est complètement écrasée ou n’existe qu’à peine. Sur les quinze nations du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, seules quatre – Égypte, Jordanie, Libye et Tunisie – ont quelques mesures de sauvegarde de la liberté religieuse. L’Iran présente la pire situation. Sur les cinq nations d’Asie centrale et du sud [sur la liste qui apparaît dans le document du département d’État], seul le Bangladesh peut être comparé aux quatre pays du Moyen-O-rient et d’Afrique du Nord, en offrant un semblant de liberté religieuse. Continuer la lecture de « Dans la plupart des nations où les musulmans dominent, la liberté religieuse est complètement écrasée »

Il est temps de choisir dans la lutte entre l’Islam et l’Occident

LIFESITENEWS

29 mai 2018 ( Turning Point Project ) – J’ose dire que la plupart des gens qui ont lu l’histoire voudraient penser que s’ils avaient été présents à un moment charnière de l’histoire, ils auraient choisi le bon côté – avec les Alliés et contre l’Axe, avec Wilberforce et contre les marchands d’esclaves, avec les Romains et contre les Carthaginois sacrifiant leurs enfants.

Si j’avais vécu à l’époque, nous nous disions, j’aurais combattu avec le bon côté, peu importe les chances.

Eh bien, maintenant c’est votre chance. Parce que cela ressemble beaucoup à l’un de ces moments charnières – peut-être à l’un des tournants majeurs de l’histoire, et probablement l’un des plus dangereux. Nous avons tendance à penser que les tournants historiques impliquent généralement une percée vers un plan supérieur – un virage pour le mieux plutôt qu’un virage pour le pire. Mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois, le pendule de l’histoire bascule et tranche des siècles de progrès. Le tournant auquel nous sommes maintenant confrontés menace de nous renvoyer plus de mille ans à certains des jours les plus sombres de l’histoire. Nous pourrions bientôt nous battre pour des choses que nous pensions avoir été sécurisées pour toujours – des principes de base tels que la liberté de religion, la liberté de parole et même la liberté de l’asservissement. Continuer la lecture de « Il est temps de choisir dans la lutte entre l’Islam et l’Occident »

L’islam est une religion vouée au service d’un projet politique universel : soumettre le monde entier à Allah et à sa Loi

 

Hassan5-450x255« Contrairement à une idée répandue, selon laquelle l’islam serait indistinctement « religion et régime politique » (dîn wa-dawla), R. Brague montre que cette formule, adoptée par le mouvement islamiste des Frères musulmans, fondé en Egypte en 1928, ne se réfère qu’à une situation éphémère : les dix années (622-632) durant lesquelles une seule et même personnalité, Mahomet, a détenu à la fois les pouvoirs temporel et religieux. Autrement dit, « le principat et le pontificat », selon la formule d’Abdelwahab Meddeb (1946-2014). Même si ce précédent nourrit la nostalgie des djihadistes actuels, ceux-ci ne peuvent se référer à aucun texte sacré de l’islam (Coran, Sunna, Sîra) pour imposer une forme particulière de régime (monarchie, république, dictature, démocratie), le califat lui-même, institué par les successeurs de Mahomet, n’ayant été qu’une sorte de décalque des empires orientaux et européens.

En revanche, l’islam est une religion vouée au service d’un projet politique universel : soumettre le monde entier à Allah et à sa Loi.

  • N’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur insouciant envers notre Rappel « de la vraie religion » (Coran 18, 28) ;
  • L’islam domine et ne saurait être dominé (sentence de Mahomet, contenue dans la Sunna).

De là résulte la confessionnalité qui caractérise l’organisation de l’Etat, quelle qu’en soit la forme, dans tout pays où les musulmans sont majoritaires, à l’exception du Liban. […] L’islam est un messianisme temporel et non pas spirituel. Cette conception résulte de l’absence de salut : le Coran occulte le péché originel et ses conséquences néfastes sur le dessein initial de Dieu, sur toute la création, et donc la nécessité d’une rédemption. […] »

lesalonbeige.fr

Indonésie: L’horreur islamique revient à l’attaque contre le christianisme

INFOVATICANA

Au moins  neuf personnes ont été tuées et environ 40 ont été blessés  par une série d’explosions perpétrées par des kamikazes dans trois églises catholiques dimanche dans la ville indonésienne de Surabaya, situé sur l’île de Java, tel que rapporté par la police locale, qui a averti que le nombre de victimes pourrait augmenter.

« Les victimes sont toujours identifiées », a déclaré Frans Barung Mangera, porte-parole de la police de Java-Est. Comme il l’a expliqué,  les explosions ont eu lieu dans trois églises différentes  et au moins 40 personnes ont été envoyées à l’hôpital. Continuer la lecture de « Indonésie: L’horreur islamique revient à l’attaque contre le christianisme »

Mgr George Saliba : le Moyen-Orient et l’Europe risquent d’être totalement islamisés

Mgr George Saliba, archevêque syriaque orthodoxe du Mont Liban et de Tripoli sonne le tocsin…

George Saliba n’est pas optimiste concernant l’avenir des chrétiens du Moyen-Orient. « Si la situation reste telle qu’elle est actuellement, les chrétiens du Moyen-Orient disparaîtront dans une dizaine d’années, même du Liban », dit-il dans un entretien au journal libanais L’Orient Le Jour. Le prélat, pourtant, n’est pas un pessimiste. Il est plus conscient que d’autres de la fragilité des chrétiens du Moyen-Orient. « 70 % des chrétiens de Syrie ont quitté leur pays depuis le début de la guerre en 2011. Le pays comptait plus de deux millions de chrétiens et 85 % des chrétiens d’Irak, qui étaient environ un million et demi en 2003 à la chute de Saddam Hussein, ne vivent plus dans leur pays. Leur exode s’est accéléré avec l’arrivée du groupe État islamique en 2014. Ces chrétiens déplacés se sont établis notamment au Canada, en Australie, en Europe, en l’Allemagne, en Suède, aux Pays-Bas, en Belgique et en France. Continuer la lecture de « Mgr George Saliba : le Moyen-Orient et l’Europe risquent d’être totalement islamisés »

Le nouvel essai d’Ibn Warraq : un avertissement pressant pour l’humanité

Ibn-waraqCe que les Français savent peu c’est que les premiers qui sont touchés par le terrorisme, dans leur chair et dans leur âme, ce sont les musulmans eux-mêmes, et cela, depuis 14 siècles, c’est à dire depuis Mahomet. Le nouvel essai que vient de publier l’islamologue américain Ibn Warraq « L’ islam dans le terrorisme islamique » répare cette ignorance. Ibn Warraq est l’ auteur de ce best-seller « Pourquoi je ne suis pas musulman » ce qui rassure sur sa probité intellectuelle. Tous les experts s’accordent pour dire que l’islam est à l’origine du massacre de 270 millions d’êtres humains. Or, il y a tout lieu de croire que ce chiffre ne tient pas compte des millions de musulmans qui en ont été eux, les premières victimes. Continuer la lecture de « Le nouvel essai d’Ibn Warraq : un avertissement pressant pour l’humanité »

Turquie: l’Europe sera musulmane, si c’est la volonté d’Allah

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan fête officiellement, depuis déjà quelques années, la date du 29 mai 1453, qui vit la conquête de Constantinople par Mahomet II, et celle du 26 août 1071, quand les seldjoukides d’Alp Arslān écrasèrent à Manzinkert l’armée byzantine et fondèrent le premier État turc en Anatolie. Continuer la lecture de « Turquie: l’Europe sera musulmane, si c’est la volonté d’Allah »

L’ISLAM EST-IL UNE RELIGION ?

 

Pourquoi poser cette question ? tant la réponse paraît évidente, même en Occident, qui se targue d’avoir développé les sciences et accepte néanmoins sans esprit critique le discours autoréférentiel de l’islam ! Je remercie donc M. Tassot d’avoir l’impertinence et le courage de poser cette question, et de me demander d’y répondre. Pour ce faire, je propose que nous commencions par écouter ce que l’islam dit de lui-même à ce sujet, puis ce qu’en dit la raison, et enfin la Foi catholique. Continuer la lecture de « L’ISLAM EST-IL UNE RELIGION ? »

L’Église et l’Islam: la nostalgie des années soixante

Le visage de l’Islam au Nigeria

Son point de vue est commun chez les personnes qui ont atteint leur majorité dans les années soixante et soixante-dix. Et, puisque beaucoup de récits de contrôle de notre société ont été développés dans cette période, cette vue optimiste est encore répandue. Mais les temps changent, même si les récits ne le font pas. Continuer la lecture de « L’Église et l’Islam: la nostalgie des années soixante »